HELIOPOLIS
en 1880.
(Bled bolis )
-

Commune de plein exercice.

1137 habitants. Territoire : 3680 ha, ressort de la justice de paix de Guelma.
Ce chef-lieu est situé à 5 km de Guelma, dont il a été une annexe depuis sa création comme colonie agricole, le 19 septembre 1848 jusqu'au 10 décembre 1868, date de son érection en commune.
Il est sur la route de Bône et possède une église, des écoles, une salle d'asile, une mairie, une bibliothèque, bon nombre d'usines et de moulins, tant dans le village qu'aux environs.
Les habitants cultivés céréales, fabrique de l'huile et du vin, ont de belles plantations fruitières et forestières, et font un commerce de fraises de sept à 8000 fr. par an.
Sur son territoire, on trouve des mines de fer et d'autres métaux, de belles carrières de pierre, et sur l'emplacement d'un ancien bain d'un romains, une source dite fontaine chaude, qui sort à 22°, irrigue les jardins et les rues d'Héliopolis, et fait mouvoir sous le nom d'Aïn Berda deux tuileries et sept moulins ayant un ensemble 30 paires de meules.
La Seybouse sert de limites à cette commune.
Maire : M. Valette. Adjoint :Thouy, conseiller municipaux : Genisson, Joseph Nicolas, Claustres, Vinclaire, Jean-Baptiste.
Secrétaire de la mairie : Léon Nicolas.
Receveur municipal : Rouvier, instituteur : Puech, institutrice : Sœur Victorine Mathis, Hilary Winandy.
Directrice de la salle d'asile : sœur Anne-Marie Nover.
Agriculteurs : tous les habitants sont agriculteurs.
Boulanger : Genisson
Cafés : Genisson, Rose Agius, veuve Lauly
. Charron : Bartolini, cordonnier Vinclaire, épiceries, comestibles, poteries, verreries, etc. : Genisson, Rose Rose Agius, veuve Lauly.
Maçons : Cabrol, claustres, Daubler,
Menuisiers : Béguin, Ottolini.
Meuniers, minotiers, marchands de grains ; Dumont et compagnie, Guiraud, Devaux.
Perruquiers :Houillon, Moulfus,
Serruriers, forgerons, mécaniciens :Goiran, Heuss.

Site Internet GUELMA FRANCE