En 1961, la question de doter Jemmapes d'un symbole officiel avait été étudiée par François Antoni, alors maire de la ville , il s'était assuré la collaboration de plusieurs personnes parmi lesquelles son fils Jean, Albert Fenech, greffier de justice et Président du Foyer rural, et Gaston Brandi, secrétaire de la Mairie.

       Le résultat fut concrétisé par une étude complète du projet, tant sur le plan graphique que sur le plan descriptif. Malheureusement, les événements qui on précédé et précipité notre départ n'ont pas permis l'officialisation.

       C'est cette étude, reproduite ici de mémoire et à l'aide des souvenirs de Jean Antoni et de sa maman, qui vous est présentée.

       Sous sa forme héraldique, c'est un écu de gueules à bandes d'azur, avec, dans l'angle senestre, hure de sable et, dans l'angle dextre de la pointe, une grappe d'or, L'écu est timbré d'une colonne murale d'or et souligné par la devise inscrite sur ruban d'or "In labore pax".

Traduisons : Ecu rouge à bande bleue, couleurs de la ville de Paris, les premiers colons de Jemmapes étaient en effet des Parisiens avec, dans l'angle gauche, une hure noire de sanglier représentant la faune de la région et le caractère sauvage qu'elle avait su conserver; et surtout la ténacité propre à cet animal.

      Dans l'angle droit, près de la pointe de l'écu, une grappe de raisin symbolisant l'activité agricole principale de la commune, de couleur or (jaune) qui signifie la prospérité.

      L'écu est surmonté d'une muraille crénelée jaune représentant les fortifications construites à la création de la ville et dont on voit encore, de nos jours, des vestiges de remparts et d'un bastion à l'ancien château d'eau.

      La devise peut se traduire par "la paix par le travail". ou " La paix dans le travail.

      On la retrouve dans la grappe de raisin par la prospérité qu'elle symbolise, cette prospérité qu'on ne peut obtenir sans le travail et sans la paix ; on la retrouve également dans le sanglier, la paix étant le fruit d'un travail tenace.

G.B ,
Le collectif des guelmois remercie le président de l'association de la ville de Jemmapes

Collectif des Guelmois site internet GUELMA-FRANCE