SOUVENIRS SPORTIFS:
Samedi 20 novembre 1948 :
E.S.M.G 03 C.S.C 01 :

L'Espérance Sportive Musulmane Guelmoise a battu le Club Sportif Constantinois par trois buts un.

C'est par ce score net que, grâce à l'opportunité de ces avants, l'Espérance a battu le club sportif de Constantine qui, cependant, la domina territorialement la majeure partie du temps.

Le jeu, fut peu spectaculaire, non par la faute des joueurs, mais parce que le vent et aussi la nouvelle conception du football. L'équipe qui se respecte pratique le W M. L'homme étant ainsi amené à surveiller étroitement son homme, les magnifiques descentes en ligne d'autrefois sont pratiquement interdites aujourd'hui, ce qui enlève au jeu de sa beauté d'ensemble. Ainsi en gagnant en efficacité le football a-t-il laissé son panache. C'est dommage.

Guelma engagea à 14:22. Pendant quelques minutes, le jeu fut très égal, la balle voyageant d'un camp à l'autre. Puis, brusquement DAFRI 1 file le long de la touche, déplace sur la gauche qui a bien suivi n'a qu'à pousser la balle pour ouvrir la marque ce but magnifique et vivement a ovationné. La partie reprend toujours aussi gauche. Peu à peu cependant les locaux reprennent l'avantage ils poussent leurs avants plus souvent dans le camp d'adversaire mais les adversaires n'arrivent pas à percer la défense de l'espérance, dans un de ses meilleurs jours, et c'est sans autre changement à la marque qu'est sifflé le repos.

À la reprise, le club attaque vigoureusement, mais sans résultat. L'espérance desserre l'étreinte et MORDJANE mettant à profit une fois tactique du goal Constantinois augmentera : l'avantage des locaux. Le troisième but de l'espérance sera l'œuvre du jeune DAFRI qui utilisera au mieux un excellent service de ses coéquipiers. La partie jouée, mais le club est dans un sursaut d'énergie sauvera l'honneur en marquant dans le coin gauche un but, au demeurant bien mérité

Nos représentants sont tous à féliciter pour l'ardeur qu'ils mirent à faire triompher leurs couleurs. Quant au club, l'avant-centre et l'ailier gauche jouèrent trop en retrait pour inquiéter sérieusement la défense locale. En lever de rideau, les réserves de l'espérance battirent celle du club par cinq buts à un. Ce score n'indique pas la physionomie de la rencontre. Les verts en sont redevables à leur goal dont la tenue relèvera plus de la fantaisie que du football. (1)

CREDIT : Les échos de Guelma, l'avenir de Guelma, 4 ème année

JEUNESSE SPORTIVE MUSULMANE PHILIPPEVILLOISE

et
Etoile Sportive philippvilloise,
Championne du département de Constantine,
saison 1936
Crédit photo stade Vincent à Constantine
de gauche à droite : Bendif, Kessous, Boulkerona A.Bourebz lounes, Lakoua, Boudjenah, M Balaska, Brouri, Balaska M, Brouri, Balasca M, Tiajanib Accroupis : de gauche à droite, Boulkheroua, H. Pierrot, Bemai, Boukaca,
assis : Louali, le bônois, Medebhi,
L'enfant Kessous (fils)

E. S . GUELMA 2016

Photos crédit depuis Guelma, de notre ami : A.B

Site internet GUELMA-FRANCE