LETTRE DE PROTESTATION ET NOMINATIONS

Une Protestation
Nous recevons de M. Renier, président du Comice agricole de Guelma, copie de la protestation, adressée aux pouvoirs publics et à nos représentants: Syndicat départemental, viticulteurs Constantine et Comice agricole de Guelma considérant tarif minimum comme extrême limite concessions possibles avec Epargne,-- protestent énergiquement contre l'abaissement du tarif sur titre alcoolique. Connaissons plusieurs propriétaires devant arracher vignobles, exemple déplorable serait fatalement suivi.
RENIER, Directeur.

Nous félicitons M. Renier de sa protestation que nous nous empressons de publier. Nous le faisons avec d'autant plus de plaisir que notre journal, dans son N° du 31 décembre dernier, a été le premier à signaler ce danger.
Nos confrères nous ont depuis imité, mais en passant sous silence, comme d'habitude, notre initiative.

EDUCATION NATIONALE

CONSTANTINE
Le 31 décembre.- A Constantine (rue Petit), adjoint, M. Goubert, pour vu du brevet supérieur et du certificat d'aptitude pédagogique, instituteur à Ain-Kerma.

A Jemmapes, adjoint, sur sa demande M. Bordau, instituteur à Kerkera (Golio, mixte).

A Kerkera, sur sa demande, M. Mohamed Said, moniteur à Ref-Kef (ElArrouch).
A Ain-Kebir (La Calle, mixte), sur sa demande, M. Larbi ben Madani, moniteur en congé.
A Aïn Kerma, sur sa demande, Mlle Delariberette, pourvue du brevet Supérieur, institutrice en congé.
A Barral, sur sa demande, Mlle Donhoure, institutrice h Oued-Frarah.
A Oued-Frarah (Zérizer), sur sa demande, Mlle Gianini, institutrice à Duvivier.
A Duvivier, adjointe, sur sa demande, Mlle Mouillerons, institutrice en congé.

- Par arrêté de M. l'Inspecteur d'Académie, ont été délégués :
Le 20 décembre. A Clairefontaine (Morsott), sur sa demande. Mlle Mattei, pourvue du brevet supérieur, débutante.
A Constantine (rue Saurai}, adjoint, M. Delessert, pourvu du brevet supérieur, adjoint à Guelma.
A Guelma, adjoint, sur sa demande, M. Ferrand, adjoint à Jemmapes.
Le 4 janvier. A Aîn-Oulmcn (Riras), emploi nouveau, sur sa demande, Mme Giorsi, suppléante
Youssef, institutrice-adjointe à Sétif. : Le 29 décembre Congé du 1er janvier au 11 octobre 1892, à Mme Adam, institutrice adjointe a l'Ecole primaire supérieur de Constantine.
Un Congé d'un an à M. Adda Fredj, Instituteur-adjoint à Constantine). ;
31 décembre. Congé du 1 er janvier au 1 octobre 1892, à M. Giraud, instituteur à Mansourah

Site internet GUELMA-FRANCE