'LE TEMPS'

Extrait du Journal du 6 Décembre 1934

EN AUTO SUR LES ROUTES D'ALGÉRIE DE CONSTANTINE À GUELMA

La Route algérienne est belle et c'est un véritable plaisir que d'y rouler. Même dans les endroits où elle n'est pas recouverte de goudron, elle est accueillante à l'auto. J'ajoute que les raccourcis le long des flancs des montagnes sont d'un accès facile. J'en ai fait une nouvelle expérience quand, en compagnie d'un de mes amis, je suis allé de Constantine à Guelma, non pas en prenant la route nationale, mais par de nombreux zigzags, c'est à dire au gré de notre fantaisie.
On a appelé, avec juste raison d'ailleurs, l'Algérie le pays aux cent visages variés. On peut affirmer que le département de Constantine englobe a lui seul plus de cinquante de ces visages.
Je ne parle pas de Constantine cette ville dans laquelle se rencontrent si étroitement mêlés, l'Orient et l'Occident, et qui a été souvent décrite. Encore conviendrait- t-il de saluer ici ses dernières nouveautés, deux seulement mais qui sont d'importance. La première est son monument aux morts, un arc de triomphe colossal, construit à l'image de ceux que laissèrent les Romains sur cette terre, et qui, perché sur un rocher isolé, domine la ville entière de sa masse imposante.
Le second est son « ascenseur..

Du haut du boulevard de l'Abime ils vous « descend » en moins d'une minute jusqu'à ce coin délicieux, digne d'un séjour des Dieux, qui s'appelle Sidi M Cid et bien entendu vous remonte, d'où son nom ascenseur, également en un clin d'œil de ce site champêtre en pleine ville.
Donc, nous quittâmes Constantine, un dimanche matin en direction de GUELMA.
Au détour d'une rue le long de laquelle s'alignent de grands et beaux immeubles modernes, j'aperçus à l'autre bout de la cité sur le flanc d'une montagne boisée, le cimetière israélite aux cyprès hiératiques.
Mais voici que maintenant notre auto roule dans la vallée si verdoyante, si riche.
Les indigènes sont nombreux sur la route. Ils se rendent â la ville, ils vont, isolés, ou par groupes, qui à pied, qui à dos d'âne. Ils devisent entre eux en ponctuant leurs phrases de gestes sobres.
Cependant, peu à peu, nous gagnons de l'altitude. Aux arbres, aux jardins, aux ruisseaux ont succédé de vastes coteaux ondulés couverts de blé.
C'est le calme si reposant de la campagne algérienne.

La vie semble reprendre aux environs de Guelma. Mais ici, ne sont plus les jardins maraîchers des environs immédiats de Constantine, avec leurs haies de roseaux ou de cactus, qui frappent les yeux, mais d'immenses pâturages où paissent des troupeaux de bêtes à cornes.
Guelma, l'antique Calama des Romains qui y laissèrent tant de vestiges imposants est située à deux kilomètres de la jolie rivière la Seybouse, et à 280 m d'altitude. Nous arrivons en ville juste a l'heure du déjeuner.

La grande messe vient de se terminer. Jeunes filles et jeûnes gens se promènent autour de la petite place. Trois chasseurs, le fusil en bandoulière, passent fièrement devant nous, suivis de leurs chiens. Au café du commerce, assis devant des tables, des joueurs achèvent une partie de manille. Devant la gendarmerie le maréchal des logis fait là causette avec quelques uns de ses hommes ; bref, une vision de n'importe quelle petite ville de France, n'était le nombre considérable d'indigènes que l'on voit assis sur des bancs de bois devant les cafés maures.
Et c'est justement ce qui rend si intéressante une promenade en auto le long des roules algériennes que de surprendre sur le vif, ici la vie indigène évoluant dans un cadre plusieurs fois séculaire, à la vie franchise par contre presque toujours en tête du progrès ; ailleurs, l'une et l'autre à la fois confraternellement unies, et partout l'influence de la mère patrie étendant sur la Franco d'outre mer sa paix bienfaisante.

MÉTÈQUES
Il parait que dans un récent numéro du « Petit Méridional », Monsieur de Crozals riche viticulteur du Midi de la France, nous a appliqué le qualificatif de Métèques en laissant également entendre que nous étions peut-être aussi des négriers et des affameurs.
Il est des injures qui ne sauraient nous atteindre, surtout lorsqu'elles émanent de personnes excitées par la haine et imbues d'un odieux particularisme.
Mais ces injures nous suggèrent cependant certaines pensées que nous devons à nos concitoyens de faire connaître. Je compte beaucoup pour cela sur les colonnes hospitalières autant que bienveillantes du ‘Républicain’ de Constantine.

Si l'échelle sociale est à deux montants — représentez-vous une échelle double - et que Monsieur de Crozals grâce à ses aïeux, qui valaient certainement mieux que lui, a pu en atteindre le sommet, il ne peut évidemment pas nous pardonner de vouloir l'en faire descendre.
Et encore moins de prendre la suite derrière nous, lorsqu'il aura dégringolé au dernier échelon, ce qui ne saurait tarder étant données les violentes diatribes auxquelles il s'abandonne, pour tenter de recommencer une nouvelle ascension.
Malheureusement de multiples exemples nous démontrent qu'il est bien difficile de s'élever à nouveau lorsque l'on est tombé trop bas dans là haine et dans l'injure.
Et Monsieur de Croxals, qui en a le pressentiment, ne nous pardonnera jamais.
Tant pis pour lui et tant mieux pour nous : Nous serons toujours des métèques à ses yeux. Mais il me permettra bien de lui dire que tous ces soi-disant métèques que je connais bien et que j'admire sans réserves, ne voudraient pas, pour l'honneur de leur patrie d'adoption et pour le respect qu'ils se doivent, ressembler, même de très loin, à Monsieur de Crozals.
Et quant aux autres, les plus nombreux qui comme moi ont quitté leur province Française pour venir s'implanter sur cette terre algérienne et y travailler au plus grand renom de la France ils acceptent d'être métèques aussi aux yeux de Monsieur de Crozals et se réjouissent de son qualificatif qui leur permet de se distinguer de lui.
Jean BATTAIL. (Républicain de Constantine)

LA QUESTION DES CHEMINOTS
Dans un télégramme adressé au Gouverneur Général et publié par les journaux de Bône, un groupe de cheminots de ce dernier centre a cru bon pour sa défense de mettre en cause les ateliers de Souk-Ahras dont il demande le transfert à Bône
Dès qu'il a eu connaissance de ce télégramme M. Devron Maire et Conseiller Général de Souk-Ahras a immédiatement adressé le télégramme suivant à M. le Gouverneur Général :
Monsieur le Gouverneur Général Paris
: Je proteste contre télégramme envoyé par un groupe de cheminots de Bône demandant transfert des ateliers des chemins de fer de Souk-Ahras à Bône ;
Les droits des Cheminots de Souk-Ahras sont aussi respectables que ceux de nos voisins et si nous n'avons jamais cherché à porter atteinte aux droits acquis par la ville de Bône, nous entendons bénéficier du même privilège à Souk-Ahras; ce sont ces doléances que je me permets de soumettre à votre haute et bienveillante attention, sentiments respectueux
: DEYRON.»
Le même télégramme a été également envoyé à M. Serda Député et à M. Caries président des Délégations financières; M. Deyron a en outre profité de la présence à Bône de M. Ardoin directeur général des chemins de fer Algériens, pour lui adresser les mêmes protestations.
Nous ne comprenons pas en effet que, pour défendre leur cause, les cheminots de Bône veuillent porter atteinte aux droits acquis par la ville de Souk-Ahras.
M. Deyron a protesté comme il convenait, le Maire de Souk-Ahras a derrière lui non seulement les cheminots de Souk-Ahras mais aussi toute la population.

A LA MUNICIPALITE
Nous lisons dans Souk-Ahras Républicain
Jusqu'à ce jour, nous n'avons pas fait part, à nos lecteurs, d'un événement qui s'est produit au sein de la Municipalité et que nous espérions ne pas avoir à leur annoncer.
Malheureusement et malgré nos efforts, le fait est maintenant officiel.
Le Docteur Mesguiche. a démissionné de ses mandats d'adjoint et de Conseiller municipal ainsi que de ses fonctions de médecin communal.
M. le Maire avait conservé par devers lui ces lettres de démission espérant toujours qu'elles seraient retirées, Devant l'insistance du Docteur Mésguiche, il a du les transmettre à M. le Préfet de Constantine.
Tous nos lecteurs partageront net regrets, notre ami ayant toujours fait preuve d'un grand dévouement dans l'exercice de ses mandats et l'accomplissement de sa mission.
- Nous formons le vœu que sa décision n’ait qu'un effet provisoire.
Pouvons-nous l'espérer ?
Quoi qu’il en soit, nous assurons le Docteur Mesguiche de nos mêmes sentiments d'amitié..
D ;

DISPENSAIRE DE LA CROIX ROUGE
Dans notre dernier numéro nous avons annoncé que le dispensaire de « L'Union des femmes de France » avait commencé à fonctionner et que les médecins de la ville y avaient chacun un service de consultation gratuite.
Voici les jours et heures des consultations assurées par les médecins
: Docteur Mesguiche Mardi de 10 à II heures Vendredi de 10 à 11 heures
Docteur Rouge Mercredi de 9 à 10 heures Vendredi de 9 à 10 heures
Docteur Mougeot 'Lundi de 8 à 9 heures Samedi de 8 à 9 heures
Docteur Espérandieu Jeudi de 8 a 9 heures.

RECLAME De notre Vignoble à votre table le Domaine Sainte-Marie vous livre directement un vin naturel et généreux, sa super sélection de ses meilleurs vins

CONSISTOIRE ISRAELITE
Louange à Dieu. Il est unique.

Constantine le 20 juin 1871.
Le Consistoire Israélite de Constantine ayant demandé aux Notables parmi la population musulmane de cette ville de vouloir bien lui faire connaitre franchement qu'elle est leur opinion sur le décret qui a eu pour effet la naturalisation des Israélites de l'Algérie et ce qu'ils en pensent, si ce décret a excité la colère et l'animosité dans les cœurs musulmans ou non.
« Nous soussignés lui avons répondu que cette mesure n'a froissé personne et n'a excité les colères de personne, parce quelle est rationnelle. Au contraire, tous les gens bien sensés l'apprécient et l'approuvent alors surtout que la porte est ouverte à tous les Arabes qui désirent eux mêmes se faire naturaliser.
Parmi les signatures de ces notables si sagement libéraux et clairvoyants on remarque celle du grand père du Docteur Ben Djelloul et du grand père de M. Ben Badis, ce qui n'est pas sans ajouter au prix du document.
(L'Algérie Économique)

AU MUNICIPAL THEATRE DU PETIT MONDE !..
Dénomination charmante qui nous dit tout de suite le bat de cette œuvre qui A Paris, connait le plus franc succès.
Le Théâtre du Petit Monde sera dans notre ville le Lundi 31 Décembre à 14 h. 30 au Théâtre Municipal.
Son directeur, M. Pierre HUMBLE s'est donné pour tache depuis 15 ans qu'il a créé son théâtre, de distraire les enfants. Il n'a pas voulu que la joie qu'il procure par ses spectacles exceptionnels ne soit pas partagée par les enfants éloignés de la métropole.
Le Théâtre du Petit Monde sera donc à SoukAhras avec sa troupe d'enfants chanteurs, danseurs et comédiens, merveilleusement entourés par des artistes éprouvés pour donner une représentation exceptionnelle de « Bécassine à la Plage » Opérette moderne qui met en scène la sympathique bretonne que tous les enfants connaissent.

LES SPORTS

U.S.G. Bône contre R.C.M. Souk-Ahras Pour la troisième journée du Championnat Départemental de Foot-Ball de première série, l'Union Sportive des Cheminots de Bône viendra aujourd'hui dans notre cité pour être opposé à nôtre jeune club local, le « Rapid Club Musulman Souk-Ahrassien. »
Ce sera un régal pour les amateurs du beau jeu que de voir évoluer cette année l'excellente formation Bônoise.
La rentrée chez les visiteurs de Santmann leur sera un bien précieux, qui formera avec Garguillo, une barrière protégeant bien le jeune portier Piccioli.
Nos locaux, qui durent subirent une défaite au Kouif, possèdent un onze homogène, où les lignes ont été remaniées, par suite de départs imprévus. Les Kabouti, Rahmana, Derouiche, Derdour, auront à cœur d'effacer leur récente défaite.
Que le meilleur gagne et que le public Souk-Ahrassien vienne encourager par sa présence et applaudir sans distinction de couleurs, les belles phases de jeu des joueurs mis en présence aujourd'hui sur le Stade Jean Millet. SAUN

FERNANDEL dans " COQ DU REGIMENT"br> La Direction du Royal-Ciné nous offre à l'occasion des Fêtes des programmes de gala qu'il convient d'apprécier à leur juste valeur.
Tout d'abord, cette semaine nous avons eu l'agréable plaisir de constater que jamais d'élément favorables n'auront été réunis dans un même film comme dans « Le coq du Régiment » pour provoquer la Franche hilarité des spectateurs.
Du coté de l'interprétation nous y voyons Fernandel dont on connaît les grand succès et qui est notre plus grande vedette comique comme le fut le regretté ‘Prince Rigadin » dont « Le Coq du Régiment » sera malheureusement et peut-être le dernier film.

Citons encore Chrystiane Delyne, qui vedette féminine au Palais Royal fut à la bonne école et se révèle une amusante comédienne d'écran au sex-appeal incontestable ; André ROANNE, l'un des favoris du public féminin et d'autres artistes autant aimés du public. On peut dire que rarement distribution fut plus brillante.
Des scènes du plus haut comique qu'il est impossible de décrire. Les péripéties et les quiproquos se succèdent sans interruption.
Vous rirez au « Coq du Régiment » nous vous le garantissons.

PRIX I Le prix de la farine de blé dur
La préfecture d'Alger communique ; « Après avis de la Commission consultative appelée à déterminer le prix de vente des produits de la mouture des blés, M. le Préfet d'Alger a, par arrêté du 18 décembre 1934, fixé à 145 francs le prix du quintal de farine de blé dur à dater du 20 décembre 1934 ».
Il nous plait de faire remarquer que le département d'Alger n'est pas producteur de blé dur et qu'il est tributaire de Constantine et d'Oran pour ses approvisionnements ; c'est dire que le prix de revient de ces blés aux moulins Algérois est certainement supérieur au prix de revient à Constantine.
Comment alors expliquer que la commission consultative appelée à déterminer le prix des farines de blé dur à Alger vient de fixer pour ces produits le prix de 145 frs le quintal à dater du 20 Décembre courant, pendant qu'à Constantine c'est le prix de 158 frs qui est toujours en vigueur ?

Nous appelons l'attention de M. le Préfet de Constantine sur cette étrange situation qui oblige le consommateur de Constantine gros producteur de blé dur, à payer le pain sur la base de la farine à 158 francs alors que le consommateur d'Alger tributaire de notre département, paye ce même pain sur la base des farines à fr. 145
Nous espérons qu'il nous aura suffit de signaler cette anomalie à M. le Préfet pour que la commission consultative qui siège au chef lieu, soit convoquée sans délai afin de fixer pour notre département LE PRIX VERITABLE des farines de blé dur, ce qui permettra au consommateur de payer son pain un peu moins cher.

RECLAME Ph. BONICI tient à la bonne réputation de sa Maison et vendra toujours meilleur marché qu'ailleurs

Le Poste qui s'impose Le G. M. R. 436 - 6 lampes, antifading, antiparasite est vendu 300 frs d'avance et le solde 150 f. par mois, ou au comptant 1850 f.
Musicalité, Sélectivité Puissance, Sensibilité telles sont les qualités du G. M R.447 - 7 lampes à réglage visuel Postes, Pathé & Branly
Prochainement ! ! Ouverture du Magasin, Rue Victor-Hugo, (Maison Beyron) Demandez une audition gratuite à M. Albert LÉVY, Concessionnaire pour M Abras et région
Des produits ou des plantes médicinales de premier choix, une spécialité nouvelle, une ordonnance faite consciencieusement, adressez-vous à la Pharmacie P. CALLÉJA Pharmacien de l" classe Ex-Préparateur des Laboratoires d'Hygiène et d'Hydrologie à la Faculté de Médecine d'Alger
TOUT CE QUI CONCERNE LA MÈRE & L'ENFANT nécessaire d'accouchement, bandes gynécologiques Somos, langes et pointes Tétra, culottes caoutchouc bébés, couche hygiène du Dr Chabert, Youpala marcheur stérilisateurs, nécessaire de promenade Alpha, farines maltées Jammet, Heudebert, Favriclzoll, Maltobel etc.
Notre Pèse Bébé est à votre disposition
ACTUELLEMENT distribution de notre superbe Almanach Porte Bonheur 1935

DUCRETET Le plus perfectionné est le poste. Avant de vous fixer sur l'achat d'un Appareil Venez vous rendre compte de ces gros avantages Durée - Simplicité - Sélectivité - Musicalité) sont les références du DUCRETET.
Garantie une année de fonctionnement sans aucun trouble
Demandez une démonstration à domicile gratuite et sans engagement. -. A son Représentant Jean SALLUSTRE, Luthier Téléph. 1.48 Rue Madaure - SOUK-AHRAS Tèléph. 1.48 Vente avec tes grandes facilités de paiements Conditions de ventes a crédit
C. 55-500 fr à la livraison – 12 Traites de 140 f.
C. 65-500 fr à la livraison - 12 traites de 190 f.

Atelier de réparations Soudure Autogène

AU ROYAL CINÉ, Lundi 24 Mardi 25 MATINÉE & SOIRÉE « Le Rosier de Madame HUSSON » Pièce légère

CHRONIQUE THÉÂTRALE
Nous avons été véritablement ravis de la représentation de « Rêve de Valse » donnée Mardi dernier par la troupe de M. Christian Curce.
L'opérette Viennoise de Strauss fut interprétée de manière impeccable et enlevée avec brio par toute la troupe « La charmante Disette »
Georgette Leyzieux a présenté le rôle de Frinzie comédienne et chanteuse consommée, le public lui fit une véritable ovation, M. Goris de Ville, le brillant baryton d'opérette dans le rôle de Fonsegur fut le digue partenaire de la disette ; sa voix chaude et puissante, son expérience de la scène lui valut des applaudissements marqués dans tous les airs chantés par ce comédien particulièrement dans « Rêve de Valse Rêve d'Amour ».
Mlle Varesco que nous avons revue avec plaisir dans le rôle de la princesse mérite tons nos compliments, le public ne lui a pas ménagé ses applaudissements-.
Le jeune ténor Yulin a tenu le rôle du lieutenant, avec maestria et a partagé des bravas dans les duos avec le baryton.
MM. René Max et Fiancés, Mme Lavalette formaient le complément agréant de la distribution.
Très goutée l'intermède de danses réglée par Mlle Suzanne Farny.
Un bon point aux chœurs et à l'orchestre qui ont donné satisfaction.
Strapontin

VENTE OU LOCATION
Prix très avantageux 90 hectares culture ou élevage moutons avec construction arabe, située au douar Hamama entre Ouenza et Kalaat es Senam. S'adresser au bureau du journal.

AUJOURD'HUI A SOUK-AHRAS
Fête à souhaiter : Ste Anastasie
"Pharmacie de service – Daniel
Royal Ciné.- Matinée à 16 heures, Soirée à 21 h.
Chez Cherry : On mange des Caldis et Fougasses
Musée Archéologique ouvert tous les Dimanche, Jeudi et jours fériés de 9 à 12 heures.

MATCH DE FOOT BALL
- U.S.C. Bône contre R.G.M.S.A.B

CHRONIQUE LOCALE
Société Philharmonique. -Nous nous faisons un plaisir de publier le programme de musique qui sera exécuté aujourd'hui sur le kiosque a musique de 16 à 17 heures.
PROGRAMME : Souvenirs de Vichy

DANS L'ENSEIGNEMENT.
- Voici les premières mutations dans l'enseignement primaire prononcées par M. le Recteur et concernant notre région, sont nommés ou délégués à compter du 1" Janvier 1935.
Mlle Dausson à Souk-Ahras, Mme* Mainetti à Guelma, Betch à Laverdure, Jeune a Bône (Orangerie), Fabri au Kouif, Mlle Mattéi à Fauvelle.
Un mouvement supplémentaire doit paraitre incessamment.

DEMANDEZ A l’Imprimerie J. TAIB VOS CARTES DE VISITE Papier et impression impeccable VOIR SPECIMEN

ÉTUDE DE ME GEORGES SOREL Chevalier de la Légion honneur auprès du Tribunal Civil de Première Instance de GUELMA demeurant dite villa Rue Scipion numéro neuf, aura lieu le MARD1 DOUNZE JANVIER d,- Première Instance de Guelma, séant au Palais de Justice de la dite ville, Rue Sadi Carnot au plus offrant et dernier enchérisseur.
On fait savoir à tous ceux qu'il appartiendra : En exécution d'un jugement rendu par le dit tribunal entre les parties ci-après nommées, le cinq juin mil neuf cent trente quatre. Aux requêtes, poursuites el diligences de Madame EMILY Rosette, propriétaire demeurant à Souk-Ahras ; Ayant G. SOREL pour avoué ; En présence de ;
1°) DIAB Mohamed ou Mohamed Taveb ben Salah ;
2°) DIAB Salah ben Salah. r
3°) KAGEM Mébarka bent Tréa, veuve de SEFFAR Ali ben Salah.
4)) HAFSIA Mabrouka bent Mohamed, veuve de de SEFFAR Ali ben Salah.
5°) HELIMI Dzair bent Salah, veuve de SEFFAH Ali ben Salah.
6°) SEFFAR Oum Saad bent Ali.
7°) SAAI Khelifa ben Noui.

Tous cultivateurs demeurant au douar Mérahma (Souk-Ahras).
8°) Monsieur le Cadi de la Mahakma de Souk-Ahras pris comme tuteur légal des mineurs: SEFFAR Brahim ben Ali SEFFAR Mohamed ben Ali.
SEFFAR Fadda bent Ali SEFFAR Tourkia bent Ali.
SEFFAR Fatmabent Ali SEFFAR Ali ben Ali.
9°) Et encore Monsieur le Cadi de la Mahakma de Souk-Ahras pris comme tuteur légal des mineurs:
DIAB Ammarben Amar DIB Oumsaad bent Amar.
Colicitant sans avoué constitué ;
Il sera procédé à l'audience des criées du dit tribunal au Palais de Justice de la dite ville le MARDI QUINZE JANVIER mille neuf cent trente cinq à huit heures et demie du matin, à l'adjudication par licitation, aux enchères publiques, des immeubles dont la désignation suit
Désignation Les immeubles ci-après désignés sont situés au douar Mérahma commune mixte et canton de SoukAhras arrondissement de Guelma :
1°) Une Parcelle de Terre dénommée El Boum, sise au douar Mérahma portant le numéro 2 de l'enquête numéro 5126 du dit douar de la contenance de deux hectares soixante ares.
CI. 2 ha 60 n. 00 ca limité d'un côté par Sadi Abdellah, d'un autre côté par Boutaba Séghir et d'un dernier côté par Boutaba Athmane.
La dite parcelle est traversée par un chemin.
2°) Une Parcelle da Terre dénommée « Ouled Bouguettaya » portant au plan de la même enquête le numéro 3 de la contenance de un hectare quarante quatre ares.
CI. i ha. 44 a. 00 ca.
3°) Une Marcelle de Terre appelée « Retba » portant au dit plan de l'enquête le numéro 4 de la contenance de un hectare cinquante et un ares cinquante centiares.
Ci. 1 ha 51 a 5o ca 4°) Une Parcelle de Terre dénommée ElMechla portant au dit plan de la même enquête le numéro II de la contenance de trente trois ares CL.. 00 ha 33 s. 00 ca.
La dite parcelle, limitée d'un côté par le numéro 12 et 13 de la même enquête.
5°) Une Parcelle de Terra dénommé « Sagan» portant au dit plan de la même enquête le numéro ! 5 de la contenance de un hectare vingt quatre ares.
Limitée d'un côté par le lot numéro 12 de l'enquête partielle numéro 3191, d'un autre côté par le lot numéro 11, d'un troisième côté par les lots 13 et 16 de l'enquête partielle numéro 3191 et d'un dernier côté par un chemin de Souk-Ahras au Kef. 6°) Une Parcelle de Terre dénommée « El Z'gha » portant au dit plan de la même enquête le numéro 17 de la contenance de treize hectares dix huit ares.
Limitée d'un côté par Kerke Salah et les héritiers ben Boutéra et d'un dernier côté par un chemin et le nomme Saad AbdeJlah.
7°) Une Parcelle de Terre dénommée « El Hedjara portant au même plan de la même enquête le numéro vingt de la contenance de Un hectare vingt six ares.
Ci. I ha. 26 a. 00 limitée d'un côté par Hamma ben Ahmed d'un autre côté par Halieu Ahmed et d'un dernier côté par Haral Salah,
Contenance totale des immeubles mis en vente : Vingt et un Hectares cinquante six ares cinquante cent ares Ci. 21 ha, 56 a, 50 ca.
Ainsi au surplus que les dits immeubles existent, s'étendent, se poursuivent se comportent et seront avec toutes leurs aisances circonstances, dépendances appartenances, améliorations et augmentations, sans aucune exception ni réserve, mais sans garantie aucune de lapait des poursuivants, ni de leur avoué - au sujet notamment des limites, des numéros et de la contenance, la différence, s'il eu existe, excédât-elle même un vingtième, en plus ou en moins, devant taire le profit 011 tournera la perte des futurs adjudicataires qui par le seul tait de leur adjudication sont censés avoir vu, visité parcouru dans leur ensemble et en détail, les dits immeubles et en avoir eu une parfaite connaissance lors de cette adjudication, renonçant suite à l'exercice quelques recours qu'ils pourraient avoir à cet égard.
Cette clause ne doit pas être considérée comme de pur style et comminatoire.
Elle est au certain toute de rigueur censée formellement aux futurs adjudicataires, par le fait de leur adjudication.
Mise a Prix / QUATRE MILLE 4.000 Frs, Fiais droits fixe et proportionnel en suc. Purge d'hypothèques légales
Il est en outre déclaré conformément à l'article 696 du Code de Procédure Civile que tous ceux du chef desquels il pourrait être pris inscription pour cause d'hypothèques légales devront requérir cette inscription avant la transcription du jugement d'adjudication.
Fait et rédigé par l'avoué soussigné A Guelma le mil neuf cent trente
Pour affiche signé : enregistré à GUELMA~!Le Receveur Signé : BECK

TOPOGRAPHIE GÉNÉRALE
Tout ce qui concerne le nivellement - Délimitation de terrains Plan de mines - Tracé de route Al. BEAULATON Géomètre ancien élève diplômé École Technique des Mines d'Alès Rue de la République - Souk-Ahras

AVIS.
- M. Callenge FALZON Entrepreneur des Pompes Funèbres, prévient la population que pour toutes les opérations d'exhumation et réfutation les personnes intéressées voudront bien s'adresser DIRECTEMENT A LUIMEME rue de l'Olivier N 4
Étude de Me Lucien COTONI Officier de la Légion d'Honneur Avoué près le Tribunal Civil de Première Instance de Guelma demeurant, 41 Rue Sadi-Carnot
Saisie réelle ACHAICHIA Mohamed, Ou fait savoir à tous ceux à qui il appartiendra.
Qu'en vertu de Un procès-verbal de saisie du ministère de M' Salfati huissier à Souk-Ahras, en date du onze octobre mil neuf cent trente quatre, visé, enregistré, dénoncé et transcrit au bureau des hypothèques de Guelma le vingt cinq octobre mil neuf cent trente quatre vol. 36 n- 19;
2°) Un jugement de publication et lecture du cahier des charges rendu à audience des criées du tribunal civil de première instance de Guelma le onze décembre mil neuf cent trente quatre, enregistré,
Et aux requêtes poursuites de : Monsieur YAHMED Brahim ben Hadj Mohamed négociant demeurant à Souk-Ahras.
Poursuivant ayant pour avoué constitué M Lucien Cotoni, exerçant en cette qualité près le tribunal civil de première instance de Guelma, demeurant dite ville, 41 Rue Sadi-Carnot.
A rencontre de : ACHAICHIA Mohamed ben Ahmed ben Blahim, cultivateur demeurant au douar Hammarna, commune mixte de Souk-Ahras.
Partie saisie sans avoué constitué.
11 sera procédé le MARDI VINGT DEUX JANVIER 1935 à huit heures trente du matin à l'audience des criées du tribunal civil de dernière instance de Guelma, au Palais de Justice de la dite ville, à la vente aux enchères publiques en suite de saisie réelle, au plus offrant et dernier, enchérisseur, et en un seul lot de l'immeuble ci-après situé au douar Hammama commune mixte de SoukAhras, arrondissement de Guelma, département de Constantine, et désigné au procès-verbal de saisie sus énoncé ainsi qu'il suit : Désignation des Biens à Vendre
La partie Est d'UNE PARCELLE DE TERRE de labour, pâture, broussailles et rochers appelée « Dibia Bir Lasfer, Bir Djellel, El Groura, El Guenadit, Eddis, El M'Zara, El Karma, Tebbaib El Bghall » sise au douar Hammama portant au plan de l'enquête partielle numéro mi,le six cents quatre vingt trois du dit douar - Hammama le numéro un de la contenance de : Quatre vingt dix hectares neuf ares dix neuf centiares Ci.. 90 ha, 9 a, 19 ca, ensemble la partie Sud du BORDJ édifiée sur la dite parcelle comprenant trois pièces, une cuisine et une écurie, ainsi qu'une superficie de trente deux ares (32 a.) représentant la partie du saisi dans la réserve qui a été laissé dans l'indivision autour du dit bordj.
Cette parcelle est limitée d'un côté par le douar Merahna, d'un deuxième côté ai Boudghiés Salah et un terrain vacant, d'un troisiè.ne côté par Mazoul Abdaliah et d'un quatrième côté par le surplus de la dite parcelle.
Telle que la partie Est de la dite parcelle figure sous une teinte rose en un plan annexé au procès-verbal de partage dressé par M. Nuceto Dominique le trois juillet mil neuf cent trente quatre le dit partage homologué par jugement de Monsieur le Juge de Paix du canton de SoukAhras en date du onze Septembre mil neuf cent trente quatre enregistre.
La matrice cadastrale n'existant pas eu territoire indigène l'huissier instrumentaire n'a pu se conformer aux prescriptions ,675 4 1 du code de procédure civile.
PURGE L'HYPOTHÈQUES LÉGALES Il est en outre déclaré conformément à l'art 696 du code de procédure que tous ceux du chef desquels il pourrait être pris inscription pour cause d'hypothèque légale, devront requérir cette inscription avant la transcription du jugement d'adjudication.
Fait et rédigé par l'avoué soussigné à Guelma le décembre mil neuf cent trente quatre. Pour insertion signé : COTONI Pour tous renseignements s'adresser à : 1°) M" Lucien COTONI, avoué poursuivant.

CERCLE DE L'UNION
- Pour permettre au restaurateur de prendre ses dispositions en vue de l'organisation du lunch qui sera servi gratuitement aux membres du cercle au cours de la soirée du 31 décembre, le Comité des fêtes prie les sociétaires qui ont l'intention d'assister à cette soirée de se faire inscrire chez le gérant avant le 28 décembre.
ROYAL CINÉ. - Attention !.. Ne manquez pas de venir voir FERNANDEL dans le « Rosier de Madame Husson d'après la célèbre pièce de Guy de Maupassant.
Les 24 et 25 en soirées et 25 en matinée, « Film Léger »

DANS L'ARMÈE.
- Sur le tableau d'avancement de 1933 pour l'Intendance Militaire, nous avons relevé avec plaisir le nom de M. Poli du 19' corps d'armée qui est classé. N°2 pour le grade d'Intendant militaire du deuxième classe, M. l'Intendant Poli que nous félicitons bien sincèrement est le frère de notre excellent ami M. Poli adjoint au Maire de Souk-Ahras.
Sur le même tableau figure le Capitaine Jamilloux chef du service départemental de l'éducation physique à Constantine pour le grade de chef de Bataillon.
Nous lui exprimons nos meilleures félicitations.
DANS LES SPORTS.
- Nous apprenons avec un vif plaisir que le Sporting Club des Cheminots de Souk-Ahras; a décidé d'organiser une rencontre amicale avec l'une des meilleures équipes de Tunis à l'occasion des fêtes du premier Janvier; ce match qui sera disputé sur le stade de Souk-Ahras attirera dans notre localité de nombreux étrangers, nous nous en réjouissons par avance et souhaitons aux organisateurs tout le succès désirable.

VOL AUDACIEUX,
— Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, des malfaiteurs se sont introduits dans la clinique du docteur Mesguiche rue Jean Jaurès et après avoir fracturé le tiroir caisse ils ont emporté une somme d'argent d'environ 500 francs.
Ce sont les agents de ronde qui, voyant la porte entrouverte ont donné l'éveil et ont prévenu le docteur Mesguiche à son domicile.
Le Commissaire de police qui s'est immédiatement transporté sur les lieux a fait les constatations d'usage et à ouvert une enquête ; espérons que les voleurs de tarderont pas à être découverts.

A LA PRÉFECTURE.
—M. Jean Dupré nommé secrétaire général de la préfecture de Constantine en remplacement de M. Landel a pris ses fonctions depuis lundi dernier. :
Nous sommes heureux d'exprimer a M. le secrétaire général nos souhiaits de bienvenue dans le département

HÔPITAL CIVIL DE SOUK-AHRAS
-Adjudication D'ARTICLES DE LINGERIE : Le Jeudi 17 Janvier 1935, il sera procédé à l'Hôpital Civil, à l'adjudication, au moins disant, par voie de soumission cachetée, des articles de lingerie nécessaires pour l'année 1935 Importance Approximative : 15.000 frs.
Pour consulter le cahier des charges et tous renseignements, s'adresser à l'économat de l'hôpital.
Le Directeur
Signé : R. SOUCALLE
>

Site internet GUELMA-FRANCE