GUELMA-JOURNAL.

Journal républicain indépendant.
Organe des intérêts de Guelma et de la région
27 Janvier 1898

LISTE ELECTORALE

Nous rappelons aux électeurs qu'il est de leur devoir de citoyen de vérifier les listes électorales et de s'assurer de leur inscription sur ces listes. Quelques jours encore leur restent pour accomplir ce devoir qu'ils se hâtent.
Guelma, le 27 janvier 1898

DANGER La Boulange avait vécue; à peine rencontrions-nous par-ci, par-là, un ancien partisan de ce général qui, ayant rêvé une restauration monarchique en exploit tant le plus noble sentiment qui fasse battre les cœurs français, s'est effondré avec son parti composé d'hommes sans convictions termes, dans le plus sombre des désastres, quand une nouvelle affaire plus terrible et plus dangereuse que le Boulangisme se fait jour en ce moment, menaçant et le Pays et l'existence même de la République. Le Dreyfusisme, puisqu'il faut l'appeler par son nom, aspire à remplacer la Boulange et nous plonge dans une véritable anarchie, dont profitent tous les mauvais français, tous ces gens qui, en dehors des véritables anarchistes, veulent profiter d'un trouble quelconque pour se remuer, faire parler d'eux et diviser les partis pour décrocher la timbale aux prochaines élections.

Nous ne saurions trop nous élever contre cette manière d'agir de leur part, nous ne nous élèverons jamais avec assez de force ni assez de véhémence contre ces fauteurs de désordres qui n'hésitent pas à mettre de côté l'intérêt sacré de la Patrie, pour ne songer qu'à leur intérêt personnel, obéissant en la circonstance à leur ambition, à leur orgueil, à leurs basses convoitises, à leur soif d'honneurs. Devant les menées antipatriotiques de ces faux français nous n'hésiterons jamais à déchirer le voile dont ils se recouvrent et derrière lequel ils cachent leurs sourdes et ténébreuses menées.
Nous associant aux nombreux confrères de la Métropole et de l'Algérie qui ont percé à jour ces faux bonshommes, nous nous ferons un devoir de les clouer au pilori de l'histoire et nous les combattrons avec toute notre énergie, avec tout notre cœur de patriote.

Puisque vous nous, y forcez, vous anti-français, nous allons vous dépouiller de vos guenilles justicières, de vos masques qui voilent vos ardentes convoitises nous vous convaincrons de fausseté, d'hypocrisie, d'égoïsme et d'antipatriotisme.
Pour cela il faut que nous fêtassions la genèse de cette triste affaire Dreyfus et prouvions que le mouvement Dreyfusiste n'est qu'une arme dont veulent adroitement user ceux que nous voulons stigmatiser.
Or, avant d'entrer en matière, déclarons franchement que nous n'entendons pas entrer dans une question religieuse. Que Dreyfus soit d'une religion ou d'une autre, qu'il soit né sur un territoire ou sur un autre, peu nous importe. Il est une chose certaine: c'est que dans n'importe quel pays ou quelle confession, il y a des honnêtes gens et des canailles. Dreyfus est un misérable, il n'y a qu’à l'abandonner à son malheureux sort, sans prendre parti pour ou contre lui.
Et pour bien marquer notre pensée disons en passant que nous nous inclinons respectueusement devant cette femme qui, bien que au fond de la culpabilité de son mari continue forte et vaillante à défendre son nom et son honneur sombrés dans la plus coupable des trahisons.
Mais que des étrangers, haut placés, soit par leur situation politique soit par leur talent viennent, en prenant fait et cause pour la famille du traître, jeter le désordre et l'anarchie dans le Pays, nous ne l'admettrons jamais.

Quelques menus faits avaient éveillé l'attention des officiers attachés au bureau des renseignements ; une surveillance étroite fut exercée et un beau jour les chefs supérieurs de notre armée apprirent que parmi ceux qui occupaient ce poste de confiance il existait un traitre.
On mit tout en action pour le surprendre et le dévoiler et l'heure de l'expiation sonna pour Dreyfus.
Son procès fût instruit. Il passa devant un conseil de guerre et fut, chose inouïe, condamné à la déportation perpétuelle, parce que les législateurs n'ayant pu admettre une si terrible infamie avaient négligé d'étudier le cas dont il s'était rendu coupable.
Dreyfus a été jugé par ses pairs son jugement est inattaquable, il est condamné et il restera l'exilé, le Réprouvé de la France entière.
Certaines personnalités, veulent le défendre, l'innocenter ?

COMÉDIE
Derrière cette affaire, nous l'avons dit se cache des appétits inassouvis, des réclames électorales, des ferments de discorde, et qui plus est, quelque chose de plus grave encore un moyen d'amener une guerre internationale, ou tout au moins une collision sanglante entre la Triplice et la Duplice ; car, il ne faut pas se le dissimuler, derrière le Syndicat Dreyfus se dresse l'Allemagne, la Prusse qui, voudrait faire surgir l'affaire Dreyfus des complications diplomatiques susceptibles de bouleverser l'Europe.
C'est pourquoi, notre cœur de patriote bondit dans notre poitrine en voyant des Français prêter la main aux sourdes menées de nos plus farouches adversaires, c'est pourquoi nous leur jetons notre cri indigné de réprobation, c'est pourquoi nous prions tous les sincères patriotes, toujours enclins à la clémence, de se méfier de ce nouveau complot fomenté non par intérêt de Dreyfus mais pour entrainer la France dans une guerre désastreuse, si non au point de vue guerrier, mais tout au moins commercial.
Haut les cœurs français, que chacun s'arme de courage et d'abnégation et ne donne pas tête baissée dans le piège qui nous est tendu par l'ennemi du dehors et par ceux qui oubliant l'Amour de la Patrie veulent lui tendre la main et amener la discorde en France au moment des élections afin de mieux pêcher en eau trouble.
Que tous les patriotes s'unissent, se serrent les coudes et confiants eu notre vaillante armée, en la Justice ils marchent le front haut avec devise toujours :
Vive la France ! Vive la République? Vive l'Armée.

LES TROUBLES D'ALGER
Les journaux d'Alger nous apportant chaque jour des scènes de désordre, menaces, par voies de fait, pillage des magasins, des personnes depuis quelques jours.
Comme il fallait s'y attendre, la population Israélite, poussée à bout, a usé de représailles et attise, hélas, davantage encore les haines de partis politiques et religieux. L’état de siège se décrète à Alger et nous permet d'espérer que l'on parviendra à l'apaisement des esprits surexcités par ces chaudes journées de troubles.
A quoi attribuer ces faits regrettables qui peuvent avoir partout en Algérie de graves répercussions.
A la campagne faite en faveur de Dreyfus d'abord, aux lettres d'accusation de Zola, les publiques, enfin et surtout à la coupable hésitation du gouvernement dès le prime abord, n'a pas réagi au Cours du procès. Le ministre de la guerre avait produit au Conseil soit le rapport Lebrun-Renault, soit toute autre pièce établissant la culpabilité de Dreyfus en dehors du bordereau l'opinion publique aurait été satisfaite, l'affreux cauchemar dans lequel nous vivons aurait disparu et toutes les scènes sanglantes qui ont eu lieu en France et à Alger auraient été évitées.
En tous cas, nous répudions cette manière de faire car, eu réalité on ne peut admettre raisonnablement que tout une population soit rendue responsable des insultes proférées par Zola à l'encontre de l'année.
Il serait plus sage d'attendre le verdict du jury et la sentence de la Justice qui est saisie.

CHRONIQUE LOCALE
Elections législatives
— Nous apprenons que c'est M. Paul Cuttoli l'avocat bien connu de Constantine qui se présentera contre Morinaud, aux prochaines élections législatives.
Nous sommes certains que les électeurs sauront établir une différence entre l'honorable M. Cuttoli et le Socialiste d'occasion Morinaud, dont Constantine, a pu voir au grand jour l'œuvre néfaste exercée par lui depuis longtemps, en semant sur son passage la discorde et les haines politiques et religieuses

SURETÉ.
— Nous savons de source certaine qu'un grand remaniement va avoir lieu d'ici deux mois dans le service de la sûreté.
Un poste d'inspecteur sera créé à Clauzel, avec six cavaliers de nuit.
A Guelma, le nombre des cavaliers sera doublé et deux d'entre eux seront affectés au service de nuit.
C'est là une sage mesure adoptée par le Gouvernement Général, la création du service de nuit étant appelée à rendre de grands services et à diminuer les vols de bestiaux dont sont victimes les colons.

CHIENS ENRAGÉS:
— Lundi soir vers dix heures et demie un chien présentant tous les symptômes de la rage est entré subitement dans le « Café des Amis », tenu par notre concitoyen Laurent Ferro.
Poursuivi immédiatement par les quelques personnes qui se trouvaient encore là, il fut signalé au commissaire de police qui put l'abattre à coups de révolver.
De l'autopsie pratiquée par M. Tournier il résulte que ce chien était bien enragé.
A la suite de cette constatation, Monsieur le Maire a de suite rappelé aux habitants les prescriptions de l'arrêté municipal sur les chiens errants.
Mardi soir, vers cinq heures- un de ces dangereux animaux se jetait sur le jeune Xerri, employé de M. Fabri liquoriste rue Saint-Louis, lui faisait de profondes morsures à la main gauche et s'enfuyait dans le haut de la ville.
Nous croyons savoir que cet enfant sera dirigé sur l'Institut Pasteur d'Alger

NÉCROLOGIE.
— Mardi soir une nombreuse assistance conduisait à sa dernière demeure un des anciens de Guelma, M. Moreau collecteur de la ville.
Nous adressons à la famille de ce brave et honnête homme nos plus sincères sentiments de condoléance.
UNE PANTHÈRE TUÉE
Une superbe panthère mâle vient d'être tuée par cheik Lakhdar en compagnie d'indigènes, dans la forêt de Souk-Ahras, à deux kilomètres des Mines du Nador; on croit être en présence de la femelle.

DÉPART DE ZOUAVES.
— Nous croyons savoir que la date du départ de nos « zouzous » est fixée ou 15 février prochain.

VIVE ANXIÉTÉ
— Lundi soir, au moment où il se jetait dans la rue à la poursuite d'un chien enragé M. Laurent Ferro, laissa tomber sans s'en apercevoir un portefeuille contenant 400 francs.
Grande fut son anxiété en s'apercevant de cette perte. Il revint immédiatement sur ses pas, et fit le chemin parcouru, mais en vain.
Par un, heureux hasard il put enfin retrouver le bienheureux portefeuille dans le ruisseau, en face de chez lui, le lendemain matin vers cinq heures

ACTE DE PROBITÉ.
- Au dernier moment on nous apprend que c'est M. Bartoloni fils qui a fait la trouvaille et qui a remis à son possesseur le porte- feuille tant recherché.
Toutes nos félicitations à ce jeune homme pour son acte de probité.

BAL DE CHARITÉ.
— Malgré tout le zèle apporté dans cette œuvre charitable par les commissaires, la soirée de Samedi dernier n'a pas été brillante.
Il est vrai que le temps ne s'est montré guère clément et a empêché beaucoup de nos concitoyennes d'y prendre parti.
C'est très regrettable pour nos pauvres dont la recette n'a pas donné ce qu'on espérait.
Espérons que le prochain bal sera plus favorisé.

RÈGLEMENT DE PENSIONs .
— Par un oubli purement involontaire de notre part nous avons oublié de mentionner le règlement de pension établi pour M. Girardin. C'est pension a été arrêtée à la somme mensuelle de 1265 fr .Toutes nos félicitations à notre vieux concitoyen.

SOUK-AHRAS
Nomination.
— M. Schwab Welling est nommé directeur de l'hôpital civil de cette ville en remplacement de M. Bailly.
C'est une satisfaction accordée à la population et à l'opinion publique.
SEDRATA.
Vol audacieux- - Mardi soir, M. l'administrateur même a été victime d'un vol audacieux.
Un contrôleur ayant passé dans ce village, pour le contrôle d'immatriculation des armes arabes, celui-ci avait laissé un certain stock d'armes dans le bordj, sous la responsabilité é de M. l'Administrateur.
Or, le lendemain constatait la disparation d'une partie de ces armes.
Morale : si M. l'Administrateur est volé dans son bordj quelle sécurité peuvent avoir les colons ?.

LE CHOIX D'UN MARI
En 1897, l'Almanach Hachette avait donné d'excellents conseils pour choisir une femme; cette année, l'Almanach Hachettes s'adresse aux jeunes filles, leur indique les maris qu'il faut prendre et ceux qu'il faut laisser.
Nos lectrices nous sauront gré de reproduire pour elles quelques passages de cet article que nous leur conseillons de lire en entier et surtout de méditer.
Après avoir passé en revue le Mari tyran, le Mari faible, le Mari jaloux, le Mari avare, le Mari prodigue, le Mari grincheux, etc., l'Almanach Hachette examine les professions des candidats au mariage, car il n'y a pas seulement à considérer le caractère chez l'homme que l'on va épouser, mais aussi la profession.
Le Mari Négociant.
— Il existe de France un préjugé bien qu'à la vérité il tende à s'atténuer de jour en jour le plus inapte et le moins compréhensible des préjugés, selon lequel les professions de négociant et d'industriel seraient, dans la hiérarchie sociale, beaucoup inférieures aux carrières dites libérales. C'est du reste l'une des manifestations de l'étrange état d'esprit où se trouvent une foule de gens, qui révèrent des individus en raison inverse de leur utilité sociale.
Pourtant les Grecs furent les plus habiles commerçants que le monde ait jamais vus, et cela ne les a pas empêchés de créer une philosophie admirable que nul autre peuple n'a égalé.
La supériorité commerciale de Florence se confond avec elle de son épanouissement esthétique et scientifique. Enfin l'on ne niera pas que, pour être devenu le maître des échanges universels le peuple anglais n'en a pas moins joué un rôle capital sur tontes les scènes où peut se produire la pensée humaine.
Si donc le jeune homme qui prétend à votre main est d'un caractère qui vous convienne, s'il est commerçant, loin de vous rebuter, vous vous direz que sa profession exige des qualités de réflexion, de travail et de méthode, et ces occupations sont peut-être celles que l'on peut le plus facilement oublier en rentrant au foyer ; aussi est-il bon mari et bon père ; et l'on n'a qu'à regarder autour de soi pour constater pue c’est dans le commerce que les ménages parfaitement unissent les plus nombreux.
LE MARI PROPRIÉTAIRE.
—Nous ne voulons parler ici que du propriétaire terrien. C'est presque un industriel, étant donnés les perfectionnements mécaniques et chimiques appliqués de nos jour à l'agriculture. S'il dirige de sa personne l'exploitation de ses domaines ne doutez pas l'avoir trouvé l'époux idéal ; un homme occupé, instruit, qui aime la nature et vit constamment au milieu de ses spectacles, ne peut qu'avoir l'âme pure et élevée. Le séjour définitif à la campagne est monotone, triste même, penserez-vous.il y a pourtant, la lecture, et la musique, et le jardin, et la basse-cour, et le cyclisme, et la chasse, les promenades à cheval et en voiture. Comment s'ennuyer avec tant d'occupations?
LE MARI ARTISTE.
— Le terme englobe les peintres, les sculpteurs, musiciens les comédiens. Méfiez-vous! L’artiste de génie est absorbé par son génie, l'artiste médiocre est vaniteux, envieux et irascible, Méfiez-vous, soyez sur vos gardes, ô jeunes filles !
LE MARI INGÉNIEUR.
— Très en faveur, et cet engouement s'explique par ce fait que les services publics de toutes sortes et toutes les branches de l'industrie font une telle consommation d'ingénieurs que la réussite, pour les jeunes gens embrassant cette carrière, est à peu près assurée.
LE MARI MÉDECIN.
— Il faut aimer trois fois son mari pour épouser un médecin, car il faut trouver tout simple qu'à toute heure du jour et de la nuit, au milieu d'un repas, d'une causerie, de votre sommeil, il vous quitte pour aller soigner un malade ; tout simple aussi qu'en rentrant il vous dise:
Ni toi ni les enfants ne m'embrasser en ce moment, je viens de soigner un diphtérique, » ou un varioleux ou un typhique aux choix.
LE MARI AVOCAT.
— Il faisait prime, il n'y a pas longtemps encore, alors que le moindre plaidaillon de province semblait voué à la députation. Au jour- d'hui que nos législateurs se recrutent plutôt parmi les journalistes et les médecins, il est un peu moins couru. Nous donnerons à son sujet un conseil analogue à celui qui concerne le médecin.
Avant de lui confier votre main, songez bien que vous devrez trouver tout naturel que l'élu de votre cœur dépense au dehors le meilleur de ses paroles,
Le Mari homme de science et le Mari homme politique ont l'âme accaparée presque en entier, l'un par l'objet de folles recherches, l'autre par son ambition.
LE MARI OFFICIER,
Vous fera peut-être, voyager beaucoup à moins qu'il ne parle seul et vous laisse à la maison.
DU MARI PROFESSEUR ET MARI FONCTIONNAIRE,
Nous ne dirons rien, sinon qu’ils semblent voués, au même titre que le négociant le propriétaire, à faire le bonheur de leur foyer.
Et maintenant que vous voilà averties faites voire choix Mesdemoiselles !

ALMANACHE
L'Almanache Hachette est en vente à la Librairie LA VENUE

AVIS.
M. PAIS, entrepreneur du service des Dépêches entre Ain-Mokra et Jemmapes, a l'honneur d'informer le public qu'à partir de ce jour, le service reprendra la marche suivante :
1° Départ d'Aïn-Mokra à 8 heures du matin, après l'arrivée du train partant arrivée à Jemmapes à 11 heures et demie, correspondant avec un service partant de Jemmapes pour St Charles et Philippeville
2' Départ d'Aïn-Mokra à 3 h. 30 du soir, après l'arrivée du train partant de Bône à 1 h. 30.
Arrivée à Jemmapes à 7 h. du soir.
1 Départ de Jemmapes à 3 h. du matin. Arrivée à Aïn-Mokra à 7 h. correspondant avec le train partant à 8 h. 57.
Arrivée à Bône à 10 h. 40.

2* Départ de Jemmapes à 1l h. 30 du matin. Arrivée à Aïn-Mokra, à 3 h. du soir, correspondant avec le train partant à 4 h. 10. Arrivée à Bône à 6 h. du soir. MM. les Voyageurs sont priés de se faire inscrire aux bureaux à Philippeville au Café d'Europe, à Bône au Café du Théâtre et à Jemmapes au Café de la Poste qui délivreront des bulletins directs.

Avis
M. MARDOCHÉE COHEN prévient le public qu'il n'est plus le gérant de M. A. NAOURI et qu'à partir de ce jour il administre en son nom, le fonds de commerce faisant l'angle des Rues d'Announa et Scipion dont il avait la gérance.

PROVIDENCE DES BEBES! Il est vraiment étonnant de voir comment les enfants gagnent en chairs et en force par Emulsion Scott lorsqu'aucun autre traitement ne leur fait le moindre bien. Combien voit-on d'enfants rester faibles et délicats malgré les soins les plus assidus de la mère ou de la nourrice !
C'est dans une imparfaite assimilation de la nourriture qu'il faut toujours chercher la cause de cette condition de dépérissement et dans et cas, le meilleur remède est l'Emulsion Scott, renfermant l'huile de foie de morue si nourrissante, sous une forme agréable au goût et facile digérer, combinée avec les hypophosphites qui solidifient les os, stimulent l'appétit, soutiennent le cerveau et donnent de la vigueur au système nerveux.
L'Emulsion Scott a un goût si sucré que les enfants la prennent comme une gourmandise ce qui en rend l'administration facile.
L'Emulsion Scott peut vaincre toute tendance vers une santé affaiblie, et rendre aux enfants force, chairs, vitalité Voyez la photographie ci-jointe et la lettre qui l'accompagne:
3 Avril 1897.
Monsieur, mon enfant âgé de 17 mois était pâle chétif refusait toute nourriture et était dans un état de faiblesse qui nous inquiétant vivement. Sur les conseils du Médecin, je lui ai donné de l’Emulsion Scott cette préparation a produit un effet merveilleux. Grâce à elle, mon enfant jouit maintenant d'une santé florissante qui fut l'étonnement de tous.

AVIS
Armurier Serrurier. Rue St Augustin, maison SCHIFFERDECKER, Guelma Algérie.
M. E.SAKRI a l'honneur d'informer le public qu'il est le représentant de la Maison Junius, Condy de Pontarlier et de la Maison Américaine, Le Havre New-York pour l'horlogerie et qu'il est en mesure de livrer toutes sortes de bijoux.
Il représente également plusieurs maisons d'armes de Saint-Etienne, des manufactures de timbres en caoutchouc et cuivre, et la maison de librairie Duquesne et Pégat de Paris.
N. B. — Les montres de la Maison Américaine dites "Wetrelly", "Excelsior" sont garanties sérieusement cinq ans.

LIQUIDATION VOLONTAIRE
Madame Veuve Sion DAYAN a l'honneur d'informer le public Guelmois qu'à partir de ce jour son magasin de nouveautés, situé rue St- Louis, est transféré même rue, Maison Carcassonne, en face de la poste. Tous les articles de Lingerie, tissus, confections, chapellerie, bonneterie et chaussures seront vendus avec un rabais de 20 % sur le prix de facture. Le public Guelmois et des environs doit donc se hâter s'il veut profiter de cette occasion exceptionnelle.
BRILLANTINE. JAPONAISE Pour les Meubles et Parquets sans brosse.
EAU de MÉLISSE – ALCOOL de Menthe
A LOUER à partir du 15 janvier prochain UNE MAISON face à la Halle aux forains Angle des rues, St-Augustin et Juba où se trouve actuellement la fabrique de pâtes alimentaires.
Pour renseignements s'adresser à M. François Dimech François

GUELMA
L'Hôtel Auriel, complètement restauré, meublé à neuf, placé sur le pied d’un établissement de premier ordre, portera désormais la dénomination de GRAND HOTEL ancien Hôtel Auriel, Pour louer l'hôtel s’adresser à Madame, au Grand Hôtel Guelma
La Nouvelle Revue, 18, Boulevard Montmartre, Paris.
GAISSE D'ESCOMPTE 'Avances sur simple signature à terme à toutes les personnes solvables. Escompté de traites, Ouverture de crédits.
FUMEURS Ne fumez qu'un papier à cigarettes LE CYCLISTE » G. AUBERT
LOUE UN Appartement Composée de 3 pièces Un cabinet et une cuisine
S'adresser à Madame Vve,: CHETCUTI.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE GUELMA
Liquidation Judiciaire
Les créanciers WILLKJENS sont invités à se réunir le 20 janvier à huit heures et demie du matin pour délibérer
Le Greffier du Tribunal LISS.

A VENDRE : Deux Chiens Courants s’adresser bureau du journal
Compagnie d'Assurances Générales SUR LA VIE fondée en 1819— La plus ancienne des Compagnies Françaises PARIS- Fonds de garantie : 610 Millions
Assurances en cas de décès : Assurances en cas de vie : Vie entière — Mixtes, terme fixe Rentes viagères immédiates, référées et dotales de survie.
CAPITAUX ASSURÉS RENTES CONSTITUÉES en cours au 31 Décembre 1894. en cours au 31 Décembre 189ô Son, 1..16, 878 Francs .Contractants : 58.GH Contractants ; 32.355 Achats de nues propriétés et d'usufruits Pour tous les renseignements s'adresser à M. J. FERRAT, agent principal des branches Vie et Incendie, rue de l'Oasis, Bône.
Sous-agents : ROURE, à Guelma ; ROYER-BRAIXCAS, à Souk-Ahras ; GUYESSE, à Tébessa, où sont gratuitement donnés ou adressés sur demande les renseignements et les prospectus concernant toutes les combinaisons des Assurances sur la vie et des rentes viagère.
AU BON MARCHE- NOUVEAUTÉS 1 Maison Aristide BOUCICAUT PARIS
SAISON D'HIVER Le Catalogue des Nouveautés d'Hiver vient de paraître, il est envoyé franco à toutes les personnes qui en font la demande.
Sont également envoyés franco les Echantillons, Gravures et Albums d’ARTICLES confectionnés.
• Tous les envois (autres que les Meubles et objets encombrants) sont faits franco de port à partir de 25 francs. *
Adresser toutes les lettres : AU BON MARCHÉ, Maison Aristide BOUCICAUT, Paris.
Société Agricole et Industrielle ou ours: ALGÉRIEN Plantation Française, les plus importantes du 'Sahara Algérien’ 50.000 Palmiers Dattiers Exposition Universelle. Paris 1889 : 2 Médailles d'Or.1 Médaille d’argent , 5 Médailles de Bronze
DATTES DE L’OUED-RIR ,' COLIS POSTAUX TOUTS PRÊTS de 3 et 5 kilos | ", Exigez la marque « LA SAHARIENNE» sur chaque colis Dépositaire à Guelma: M. ROURE
AU CRAYON-FUSAIN La SOCIÉTÉ ARTISTIQUE de PORTRAITS (le plus grand établissement en France de reproductions artistiques) fera à tous ceux qui enverront une photographie, un agrandissement grandeur naturelle fini au crayon-fusain d'une valeur réelle de 75 francs, absolument gratis ; pourvu que cette annonce soit détachée et retournée avec la photographie d'ici 20 jours à partir de cette date du journal, à M. TABÇUEREY, directeur de en son hôtel particulier, 9, Rue de Saint-Pétersbourg, Paris. — La photographie vous sera retournée intacte avec le grand portrait.
Ecrire votre nom et adresse au dos de votre photographie..

Site ineternet GUELMA-FRANCE