Chronique de Guelma

ATTAQUE DU CAR DE PHILIPEVILLE.
Mais la plus triste nouvelle devait être celle qui parvenait mercredi soir le car de Philippeville avait été attaqué à 15 h 30 entre Gallieni et Kellermann, plus exactement entre l'embranchement hammam Ouled Ali et le col de Kellermann.
Le conducteur du véhicule M. Albert Walter et un passager M Cassar retraité des CFA, légèrement blessé, eu l'heureuse idée de donner l'impression d'être mortellement atteint et lui dût son salut.
L'attaque avait été menée par une trentaine d'hommes disimulés derrière des emplacements préparés.

M. Albert Walter avait été mortellement frappé par un balle de Mauser qui, perforant le blindage du car, pénétra dans sa poitrine et perfora le foie.
Les hors-la-loi pénétrèrent alors dans le car et le frappèrent sauvagement à la tête, ainsi que M. Joseph Muscat qui a été massacré.. Le convoyeur du car Bakouche Mohamed emmené par les fellaghas a pu rejoindre le lendemain matin une unité qui patrouillait. Les passagers musulmans ont disparu.
Les rebelles n'ont pas eu le temps d'incendier le véhicule, ni de s'emparer du butin, car une patrouille arrivant de Gallieni et des troupes de Kellermann engagèrent la lutte et les contraignirent à la fuite.
Au cours de cette action, on a hélas à déplorer la mort d'un sous-officier et d'un caporal-chef.
Plusieurs rebelles furent abattus. Des, la nouvelle de l'attaque M. Crutiani, sous-préfet de Guelma se rendit sur les lieux.

Avec tous nos concitoyens, nous inclinons avec une profonde émotion devant la dépouille de M. Albert Walter, dont le courage forcé l'admiration et dont la serviabilité était proverbiale.
Ces derniers mots de l'homme dans toute sa vie l'énergie :
"Je suis touché, ce n'est rien. Courage les enfants. Couchez-vous". Et il s'écroula peu après.

Toute la région le connaissait et l'estimait. Il laisse avec toute une famille qui le pleure, une jeune femme est un enfant.

M. Joseph Muscat était un brave homme. C'était lui aussi un vieux Guelmois. Malade depuis longtemps il a souffert dans sa chair et n'aura pas, hélas, la joie d'assister au mariage qui devait être prochainement célébré de l'une de ses filles.
M Poggi, premier adjoint faisant fonction de maire, M. le docteur Jouane, conseiller général, M. Attali Marceau, adjoint au maire, MM Witte, capitaine Lachaise, Giraud, Sauvage Henri, Sadeler, d'Ippolito, sont allés s'incliner sur les malheureuses victimes de cette tragédie et présenter leurs condoléances aux familles cruellement atteintes.
Les obsèques de M. Joseph Muscat ont eu lieu hier vendredi à 9:00 et celle de M. Albert Walther à 15:00.
Nous en donnerons le compte rendu dans notre prochain numéro.

AVIS
A l'occasion de la rentrée scolaire, dans le cas où des troubles se produiraient dans la ville pendant que les enfants sont en classe, le Maire de la ville de Guelma demande instamment aux parents de ne pas se précipiter à la recherche de leurs enfants.
Ces derniers seront retenus sous la surveillance de leurs maîtres dans leur établissement respectif ou un service, spécial de sécurité est prévu.
De plus, dans l'intérêt, de l'ordre public et pour permettre tant à l'armée qu'aux différents services de sécurité de remplir leur rôle avec le maximum d'efficacité, le Maire : demande à la population de Guelma de montrer en toutes circonstances le: sang- froid, et l'esprit d'objectivité et de discipline dont elle a déjà fait preuve et dont elle ne doit en aucun cas se départir.
P. le Maire absent, François POGGI

AVIS
Le Maire de la Ville de Guelma serait reconnaissant aux personnes qui voudraient bien loger des officiers pendant leur Séjour A Guelma de se faire connaître d'urgence en Mairie où toutes précisions leur seront données sur les conditions d'hébergement.
Il remercie à l'avance celles qui répondront à cette invitation.
Pour le Maire absent,
Le l'Adjoint faisant office des fonctions, Signé: François POGGI.

AVIS
Dans l'intérêt de l'ordre public, pour éviter des attroupements toujours dangereux et principalement pour la sécurité des écoliers et écolières, le Maire de la ville de Guelma, en les félicitant d'avoir observé strictement les consignes données précédemment par voie de presse, demande instamment aux parents de n'attendre les enfants que dix minutes avant l'heure fixée.
Pour le Maire, absent, L'Adjoint, faisant fonctions..François. POGGI.


AUDIENCE SOLENNELLE
Une audience solennelle a été tenue lundi A 10 h. à l'occasion de la rentrée des Tribunaux. L'audience était présidée par M. le Président Bernardini qui avait à ses côtés MM. les juges du Tribunal et M. le juge de paix.
M. Norés, le procureur de la République, occupait le siège du Ministère public il était assisté de .M. le substitue Gervais et de M. Ruques.
Les membres du barreau, M.M les avoués, M. Mingalon, greffier en chef et le personnel des greffes du tribunal civil et de la Justice de paix, M. Amar, interprète, M. Tcherkeski, Interprète et M Ali-Khodja assistaient à l'audience.
Parmi les personnalités présentes, nous avons noté MM.le Sous-préfet Crucclani, Attali Marceau, représentant le Maire, le Commandant Ducamp, commandant d'armes. le capitaine de gendarmerie Guy 1 MM, Soupiz et et Vincent. commissaires de la Police judiciaire, Toubal, O. P. J., faisant fonction de commissaire de la Police d'Etat. Mes Champion et Nivière. notaires. M. le bachadel Bensouilah, M'. Duclos, Inspecteur de l'Enregistrement, M. Duchamp, receveur des Contributions, M Trazzini, syndic de faillites. M. Gros. gardien-chef de la maillon d'arrêt, M. Blondeau des Contributions. etc. …
M. le président donna la parole au Ministère public pour ses réquisitions, puis déclara l'année Judiciaire 1954-1955 close et l'année judiciaire 1955. 1956 ouverte.
La séance solennelle fut ensuite levée.
M, Girod, Secrétaire Général

NÉCROLOGIE. Mme et M. Georges Saïd, conseiller municipal, viennent d'avoir la douleur de perdre leur frère et beau-frère M. Firmin Reynaud, garagiste à Bougie, à l'âge de 48 ans.
Nous leur présentons nos condoléances et leur assurons de notre douloureuse sympathie

BACCALAURÉAT
Le jeune Hadj Naceur Mohamed ben Aissa dont nous avions annoncé le succès aux épreuves du baccalauréat première partie a été reçu avec la mention assez bien.
Nous l'avons appris avec plaisir et lui renouvelant ainsi qu'à son père, notre ami M. Hadj Naceur Aïssa, nos cordiaux compliments.

CHRONIQUE RÉGIONALE
Oued Zenati.
NAISSANCE
Nous apprenons avec plaisir la naissance de Michel Yvonne au foyer de Mme et M. Kim, commis des contributions à oued Zenati.
Nous formons des vœux de bonheur pour la nouveau-née et félicitons les heureux parents.

LE TERRORISME
Attaque du car de Bône.
L'activité des hors-la-loi dont l'audace va accroissant s'est à nouveau manifestée cette semaine dans notre région.
Lundi vers 16:00, le car de l'Algérienne qui fait le service régulier de Guelma à Bône revenait de cette dernière ville lorsqu'il fut attaqué au col du Fedjouz.
Le tir des hors-la-loi brisa la glace devant est l'un des côtés et endommagea les pneus.
Deux voyageurs français et français musulmans furent légèrement blessés par les bris de verre. Par bonheur M. Versini, qui conduit le car depuis de nombreuses années de perdit pas son sang-froid et réussi à poursuivre sa route.
Peu après une camionnette appartenant à primeuriste, essuya également au même endroit des coups de feu, qui heureusement ne firent pas de victimes.

GUELMA
Le lendemain matin des individus étaient signalés du côté de l'oued Skhroun.
Des coups de feu furent échangés avec les forces de sécurité qu'ils mirent en fuite et en blessèrent quelques uns.
Malheureusement ce nouvel accrochage provoqua une panique inconsciente dans ces quartiers. Quelques personnes furent blessées dont M. Khelalfa Mohamed qui est décédé mercredi.

INCURSIONS DANS LES FERMES
Dans la nuit de mardi à mercredi, les fellaghas ont fait des incursions dans les fermes Delessert, Canapa, Samuel et Puech et ils se sont livrés à leurs habituelles déprédations.

Site Internet GUELMA-FRANCE.