7 JANVIER 1926

Publication de Mariage
Emmanuelli Noël Pierre et Grock Marie-Edwige Lapasset Émile François et Verde Colette Assoun Khalfalla et Zerdoun Turquia Burgat Gabriel Victor est Boucher Marcelle Mariages. Mas Georges François et Colette Fridah Pompéi Lucie Marie Mallea Michel Thomas et Ayello Emilie

Obsèques
Les obsèques de Mme veuve Adèle Fabre décédée à l'âge de soixante-sept ans ont eu lieu hier en présence d'une nombreuse affluence. Nous adressons aux familles Suret Lartigou et Donia nos sincères condoléances

Carnet blanc
Nous apprenons les fiançailles de notre gracieuse concitoyenne Mlle Blanche Roure, fille de M. et Mme Roure, négociant, avec le sympathique A.Azzaro entrepreneurs de peintures, ont été célébrées dimanche. Nous adressons nos meilleurs voeux aux heureux fiancés et nos compliments aux honorables familles de cette union va rapprocher.

Aubade
Le jour de l'an fut salué par les aubades de la philharmonique aux autorités de la ville. Les nègres à leur tour nous ont charmé par leurs tam-tams et les claquettes; cette aubade était réservée à la population. Il est vrai que c'était des nègres socialistes.

Distinction honorifique
Nous associons de tout notre cœur aux félicitations adressées par la presse locale à M. le chanoine honoraire Devors nommé chanoine titulaire à Constantine.
M. le curé de Guelma est avant tout un homme de bien. D'autre part, l'esprit de tolérance intelligente dont il fait preuve dans ce pays aux religions variées, oblige le respect et nous le lui disons bien volontiers.

Naissance :

Nous saluons avec le plus grand plaisir la naissance d'Aimée, fille de nos amis M. et Mme Albert Boukobza. Nos souhaits au nouveau-né, une longue vie et le bonheur que lui souhaite ses parents.

Nécrologie
Nous apprenons avec tristesse le décès de Mme Saubestre , commis greffiers ainsi que les familles endeuillées de recevoir nos condoléances attristées.

Théâtre.
La représentation de "Zaza" a obtenu hier un éclatant succès. Les artistes ont été bissés à plusieurs reprises. Mercredi prochain également les Guelmois auront le plaisir d'applaudir la troupe d'opérette dans "Epouse la ".

PROPATRIA
. La société de tir et de préparation militaire présentée par M. Petit son président se réunira ce samedi 9 janvier 1926 à 18 heures dans la salle de la mairie. Tous les membres actifs er honoraires sont priés d'y assister
Ordre dujour rapport du président, renouvellement du bureau, questions diverses.

État civil du mois de décembre 1925
: Ben Saïd Pierre; Kaioun Robert, Gauci Henri Noël; La Rosa Joseph; Zerbib Paulette-khemissa; Rebouh Emmanuel Jules; Dimeck René Joseph; Almann Roger; Boukobza Aimée Samha.

AVIS DE VENTE
M. Louis maraval informe le public qui vient de se rendre acquéreur du fonds de commerce connu sous le nom de "CAFE DU COMMERCE" situé à 1 angle de la rue Victor Bernes et Saint-Augustin appartenant à M. Galéa-Piron.
Faire les oppositions dans la quinzaine à partir du 7 janvier 1926 chez M. Louis Maraval. Guelma le 7 janvier 1926.

OEUVRE DE BIENFAISANCE LE SECOURS GUELMOIS
Une œuvre de bienfaisance dans le but de venir en aide aux malheureux pendant les heures pénibles? un groupe de jeunes gens décida de former une association sous le nom de LE SECOURS GUELMOIS.
Cette œuvre créée dans les milieux israéliteS est appelée à rendre service est d'une importance indéniable.
Lors de sa fondation, un certain membre influent du consistoire s'opposa énergiquement et mit à profit tout son pouvoir pour faire avorter de si beaux projets.
La raison fut seule maîtresse et la société prit son cours normal.
Aujourd'hui, ce grand monsieur tant à empêcher la masse israélite à faire des dons généreux au SECOURS GUELMOIS.
Ainsi donc, pour rester le grand chef du bureau israélite, dans le seul but de pouvoir faire l'aumône à son gré, cet ambitieux voudrait-il troubler une associations si digne d'intérêts ?
Capitaliste au gras gousset, rempli du sang des héros de la grande tuerie, calmer votre furie et laisser s'entre aider les malheureux qui ne vous demandent rien.
Signé Charly.

LE COIN DU GRINCHEUX
Une société sportive sombre.
Cette malheureuse société, c'est la JEUNESSE SPORTIVE GUELMOISE, qui, au début de la saison sportive marqua à une victoire éclatante.
Tout allait bien tant que les faibles ressources (produits de fêtes et des manifestations sportives) pouvaient répondre au besoin pressant de la ligue de football ou de ses déplacements pour les matchs.
Aujourd'hui la J.S.G n'a plus à un sou vaillant malgré ses nombreux appels à la municipalité et à M.Panisse lui-même, qui n'ont jamais dénié lui allouer une subvention aussi minime fut elle.
Faute de subsides la société se voit dans la triste obligation d'abandonner ces beaux projets, et les jeunes sportifs déçus ont même délaissé leurs entraînements.
Ainsi donc, sombre cette phalange qui pouvait fonder, cette année, les plus beaux espoirs.
Nous nous demandons enfin pourquoi la municipalité se désintéresse autant de la question sportive. Son chef de deux parties avait pourtant formellement promis d y apporter toute son attention et surtout tout son dévouement il avait même promis un stade municipal! ! !'Sportifs, méditez et souvenez-vous

SOCIÈTE
Suivant que sous-seing privé en date à Guelma du 10 décembre 1925 enregistré le 12 décembre 1925 par le receveur qui a prévu les droits
M. François Poggi, propriétaire et M. Louis Labianca, commerçants demeurant tous les deux à Guelma.
Ont formé entre-eux une société en nom collectif ayant pour objet l'exploitation d'un fonds de commerce de café situe à Guelma connu sous le nom de CAFÉ GLACIER.
La durée de la société est d'une année mais elle continuera à par tacite reconduction.
Le siège social est à Guelma, la raison à la signature sociale sont" Labianca & Compagnie ".
Les affaires de la société sont gérées par les deux associés; en conséquence chacun d'eux à la signature sociale .
Un des originaux du dix à quatre a été déposés à chacun des greffes du tribunal civil et de la justice de paix.
Guelma le : pour extrait Signé: Labianca

UN ETOURNEAU
M. Noël accompagné d'un de son khammès effectuait pas la nuit du 29 décembre une tournée dans son domaine de Zinzouma, commune de Petit.
À un moment donné, ils distinguèrent un olivier qui remuait d'une étrange façon, comme ils s'en approchaient l'oiseau si turbulent s'envola pas assez vite malheureusement, car il reçut dans la partie postérieure de son individu la respectable charge de plombs d'un fusil de chasse.
La gendarmerie est allé cueillir cet individu, nommé Salah ben Lahoucine du douar beni Mezzeline et il est permis de croire que celui-là ne jouera plus à l'étourneau et laissera tranquille les olives qui ne sont pas à lui
Apinzapalu

INCENDIE
Un commencement d'incendie qui aurait pu avoir de graves conséquences s'est déclaré dans l'appartement de monsieur Nabeth Joseph, sis rueScipion. Un enfant de deux ans menacé par les flammes fut couragement retiré par M Levy agent de police. Nous félicitons monsieur Levy pour cette belle action

Site Internet GUELMA-FRANCE