4 novembre 1926

CONSEIL GENERAL DE GUELMA
- vote d'un crédit de 24 000 frs. Pour le rechargement de chemin de grande communication Kellermann Guelma.
- Vote d'un crédit de 5000 frs. pour réparations aux ouvrages d'art de la route de Guelma à Sédrata
- vote d'un crédit de 26 000 frs. Pour rechargement du chemin d'Hammam meskoutine à Jemmapes.
- Vote d'un crédit de 32 000 frs. pour la réfection de caniveau dans la traversée de Petit
- vote d'un crédit de 440 000 frs. Pour une nouvelle gendarmerie à Gounod a exécuter en 1929.
- Vote d'un crédit de 1500 frs. pour travaux de réparation au palais de justice de Guelma.
- Vote d'une subvention de 2400 frs. pour le service d'autobus de Guelma a oued Zenati.
- Vote d'une subvention de 5000 frs. Pour bourse à la ferme école de Guelma pour les élèves indigènes des communes de pleins exercices.
- Chemin de grande communication numéro un de Guelma à khenchela. 43 000 frs. pour la recharge de la chaussée.
Les journaux sont informés que monsieur Panisse conseillait général de Guelma était absent : personne ne s'en plaignit.

CHRONIQUE LOCALE.
TAXES MUNICIPALES.
Le législateur vient d'accorder aux communes de la métropole des avantages très substantiels.
En effet, une loi du 18 août dernier vient de créer des taxes communales et départementales suivantes :
Taxes communales maladies article premier - toute commune peut par délibération du conseil municipal approuvé par le préfet, après avis du directeur départe mental de l'administration financière compétent, et sans être tenu à la suppression des droits d'octroi, établir les taxes désignées ci-après :
- licence à la charge des commerçants de boissons, en addition aux droits de licence perçue pour le compte de l'État ;
- taxes sur les billards publics et privés.
- Taxes sur les cercles, sociétés et lieux de réunion ;
- taxes sur le revenu net des propriétés ;
- taxes sur les balcons les constructions en saillie ;
- taxe d'habitation d'après la valeur locative des locaux d'habitation ;
- taxe sur la valeur locative des locaux servants à l'exercice d'une profession ;
- taxes sur les locaux loués en garnis
- taxe d'enlèvement des ordures ménagères ;
- taxes des véhicules automobiles, cycles, cars, et motocyclettes, dans les conditions et limites fixées par l'avant-dernier paragraphe de l'article cinq de la loi du trois août 1926.
- Taxes sur les instruments de musique à clavier (pianos, orgues, ammoniums).
- Taxes sur les domestiques attachés à la personne, précepteurs, préceptrices, et gouvernantes.
- Taxes sur le chauffage et l'éclairage par le gaz et l'électricité ;
- taxes de déversement à l'égout ;
- taxes sur l'exploitation ou la location de terrains de plaisance, de tennis de golf et autres emplacements analogues ;
- taxes sur les établissements de nuit
- taxe sur les entrées payantes aux champs de course, le vélodrome et autodrome.
- Taxe sur la publicité faite à l'aide de panneaux réclame, à l'aide d'affiches ou d'enseignes lumineuses
- taxes sur les chasses gardées ou louées
- taxes sur le colportage
- taxes sur les distributeurs automatiques, les orchestres, phonographes et instruments analogues, fonctionnant dans les cafés, débits, estaminets, hôtels et autres.
La question se pose de savoir si ces taxes ne peuvent pas être votées par les communes algériennes
Il est de règle constante de toute loi qui modifie la loi du 5 avril 1884, chartres des communes, soit applicable partout où la loi du 5 avril 1884 est appliquée
C'est là une question qui, en raison de son extrême importance sur les finances des communes de l'Algérie, mérite d'être nettement précisée.

GARDER LES MEMES ET ON RECOMMENCE
M. Panisse, maire de Guelma a cru devoir donner sa démission (pas celle d'avoué) mais il reste conseiller municipal afin d'éviter à son parti une nouvelle et coûteuse consultation du suffrage universel.
Il conserve son mandat de conseiller général bien que ses intérêts particuliers l'aient empêché d'assister à la session.
Cette démission entraînant une modification dans la municipalité.
- M. Cotoni a été nommé maire
- M. Maubert premier adjoint.
- M. Champ second adjoint.
Ce que nous connaissons de M. Champ au point de vue politique, c'est que jusqu'ici il se réclamait du parti fasciste, son élection confirme donc le caractère ambigu des convictions de la liste des intérêts de Guelma.
Mais cette consultation politique étant faite avec toute la modération nécessaire, nous sommes heureux de féliciter nos concitoyens pour le nouveau grade qui vienne d'obtenir dans la hiérarchie municipale et nous les prions de relier et de réaliser leur programme de 1925
C R S .

LA CHASSE
Allez-y Messieurs
Un sommet le ! Nul ! Mais qui donc ? Jacques bonhomme, parbleu.
Il pouvait occuper ses loisirs tout en pratiquant un sport, qui était en même temps une saine distraction : la chasse.
Et voilà que tout d'un coup, à cause de la formidable augmentation des poudres, cartouches et permis la chasse lui sera interdite.
Car quel est l'ouvrier, le petit fonctionnaire, l'employé et j'en passe, qui pourra se payer le luxe, d'aller tirer, - cailles, perdrix à raison de 1,10 frs. le coup de fusil.
C'est encore réservé aux nouveaux et anciens riches. Je serais curieux de connaître le bénéfice net de retirer en l'état de ces augmentations, je suis certain qu'il n'y trouvera pas son compte. Mais Messieurs les braconniers, et quelques autres privilégiés y trouveront le leur.
Allez Messieurs, ne vous gêner plus.
Mais attention, la corde est trop tendue pourrait bien casser, et alors ma foi !!!!!
Hachis.

NOUVELLES LOCALES
Carnet rose. Mme et M. Georges Danan maréchal des logis chef au septième d'artillerie, à Paris viennent d'être les heureux parents de super poupon prénommé Gérard .nous adressons nos meilleurs vœux au nouveau-né et nos sincères compliments aux parents et grands-parents.

THEATRE.
La population Guelmoise aura mercredi prochain 9 novembre la bonne fortune d'assister à une représentation sensationnelle.
M.Malinconi s'est assuré pour le département de Constantine le monopole des représentations données par une excellente troupe parmi laquelle on compte de nombreuses vedettes parisiennes.
Parmi elles, il nous est loisible de citer Miss Margareth, qui est le sosie parfait de Mistinguett.
Nous nous réjouissons de cette nouvelle et nous ne doutons plus du légitime succès.

LA TOUSSAINT.
À l'occasion de la Toussaint une cérémonie patriotique a eu lieu au monument aux morts.
Les autorités civiles et militaires ainsi que les troupes de la garnison y ont pris part. La vielle la loge maçonnique, un instant avant déposait une superbe gerbe au pied du monument rendant ainsi un pieux hommage aux morts glorieux de la Grande guerre.

LES SPORTS.
Dimanche dernier la Jeunesse Sportive Guelmois rencontrait à Philippeville, la Jeunesse Sportive Philippevilloise en un match amical. La partie fut menée de part et d'autre avec finesse et courtoisie.
Le score ne fut favorable aucune équipe le match se terminant par zéro à zéro. Le devint pareil adversaire, jouant sur son terrain, nous pouvions pronostiquer un net succès pour notre club local, ainsi nous est-il loisible d'apprécier ce résultat est adresser aux onze Guelmois nos chaleureuses félicitations.

SOCIETE DES COURSES DE GUELMA.
Les sociétaires sont informés que la réunion générale aura lieu à la mairie de Guelma le 8 novembre 1926 à 2:00. Ordre du jour :
Compte rendu moral et financier ; modification statues. Renouvellement du bureau. Questions diverses.
Présence absolument indispensable

" L'avenir de Guelma " est en vente au kiosque (en face de la place)

Site internet GUELMA-FRANCE