Jeudi 31 décembre 1925.

A l'AMICALE CORSE".
Les Corses ont renouvelé le bureau de leur amical, la semaine dernière. Il s'agissait de remplacer M. Poggi Benjamin et M. Camilli commis greffier..
M. Prunetti a été élu président, monsieur de Peretti vice-président, le reste de l'ancien bureau a été réélu à main levée.

Cette réunion de compatriotes et d'amis serait passée banale comme d'habitude, et nous n'en causerions par si une personne bien connue de la ville appuyée d'un honorable commerçant, n'était venu disputer à nos amis Prunetti et de Peretti l'honneur de présider l'amicale.
La lotion(sic) future, mais méritée. Le vote démontra péremptoirement que les corses de Guelma n'entendent pas se laisser diviser pour de mesquines combinaisons politiques.
Pour la plupart fonctionnaires, fonctionnaires profondément attachés à leur administration qu'ils servent, ils n'ont d'autres soucis que de vivre en bonne harmonie avec tout le monde, une fois le labeur journalier achevé.
La discorde intestine leur répugne par-dessus de tout.
Certes, nous ne prétendons pas que l'amicale corse, en pareilles circonstances à signifié à la personnalité dont il est question autre en chose que son dégoût de la "zizanie".
M. X. jouit incontestablement de la grande sympathie de tous ses compatriotes auxquels, chaque fois qu'il peut, il rend volontiers service. Mais il a eu tort de se présenter à eux, sous un autre vitrage que le sien est en quelque sorte es-qualité.
ZINI.

LE COIN DU GRINCHEUX.
Quel bruit !
Depuis plusieurs semaines, le quartier environant là "Halle aux grains" est devenu le lieu de répétition des clicards et noubistes du 19 eme tirailleurs.
La salle de la philharmonique est sans doute à leur disposition pour leurs usages quotidiens, nous prions donc instamment ces intrépides musiciens, de s'y cloitrer afin de permettre à ceux qui travaillent de ne pas succomber sous le charme de leur mélodie..

"PUDEUR"
Nous ne serons pas grincheux outre mesure, mais du moment qu'il s'agit d'hygiène et de pudeur !.....
Nous ne passerons pas sous silence l'état lamentable des urinoirs de la ville, et la mauvaise disposition de certains.
Ainsi, celui situé à proximité du square, en outre de ses tôles déchiquetées offrent sur ses côtés une petite ouverture où tous les" sans-gènes" font leur profit.
Là, c'est le coin officiel où la police s'incline !.
Plus loin, il y a attentat à la pudeur !
Nous souhaitons qu'un service compétent remédie sans retard, à ce fâcheux état de choses.
Signé Charly.

NOUVELLES LOCALES
Nécrologie
Nous avons appris avec peine le décès de Mme veuve Marguerite Guidice à l'âge de 66 ans.
Ces obsèques ont eu lieu dimanche au milieu d'une influence nombreuse et recueillie.
Nous prions ces fils, Dominique, Joseph et Blaise de trouver ici l'expression de nos condoléances attristées.

DE PASSAGE.
le sympathique M. Bartholo, qui fut pendant de longues années directeurs de la société musicale "l'Estudiantina" Guelmoise était de passage à Guelma, ces jours derniers. Nous lui adressons nos souhaits de cordiale bienvenue.

HYMENEE.
Hier a eu lieu au Temple Israélite la bénédiction nuptiale de Mademoiselle Clairette Zerdoun et de M. Maurice Assoun.
Tous adressons nos meilleurs voeux aux heureux époux et nos sincères compliments à leurs parents.

THEATRE. C'est irrévocablement le 11 janvier prochain que l'hilarante comédie de Peter, qui vient d'obtenir sur les diverses scènes de Paris et de l'Afrique du Nord, le plus éclatant succès. "ZAZA" sera représenté à Guelma, par l'excellente troupe Malinconi.
Cette nouvelle sera certainement agréablement accueillie par la population.

BAL DE FAMILLE. Les jeunes gens de la classe vingt-six ont pris l'heureuse initiative d'organiser, à l'occasion du nouvel an, un bal de famille qui aura lieu ce soir à la salle des fêtes.

JOUR DE L'AN. M. le président du tribunal et M. le procureur de la république ne recevront pas à l'occasion du 1er janvier. Ils prient les personnes qui ont eu l'intention de leur adresser des cartes de visite, de bien vouloir s'en abstenir et les remercient d'avance.

COUPS ET BLESSURES.
Le 21 décembre courant, à la suite d'une discussion l'indigène Messaoudi demeurant au Nador, portait à Babès Mahmoud, qui travaillait sur la route de Guelma à Souk Ahras, à violents coups de bâton. Très gravement atteint à la tête, la victime a dû être hospitalisée. Prévenus, la gendarmerie de Guelma à procéder à l'enquête et à arrêté l'inculpé qui a été mis sous mandat de dépôt.

VOL
Dans la nuit du 25 au 26 décembre, le gardien de nuit de M.Vunschel, colon habitant la banlieue de Guelma, surprenait des voleurs dans l'orangerie de son patron et tirait un coup de feu sur l'un d'eux, qui, blessé parvenait néanmoins à s'enfuir sans être connu.
La gendarmerie de Guelma s'est rendue sur les lieux et, après d'assez longues recherches, a découvert le voleur, qui blessé d'un coup de feu au visage a été hospitalisé d'urgence. Ses complices sont activement recherchés.

TENTATIVE DE MEURTRE.
Dans la matinée du 29 décembre, l'indigène Madi Lachemi demeurant au douar Beni Ouzzedine, a tiré deux coups de feu sur son neveu Madi Téligène, âgée de 18 ans.
La victime gravement atteinte au flanc gauche a été transportée à l'hôpital de Guelma : son état est inquiétant. L'inculpé a été arrêté et sera déféré au parquet. Le crime serair d'ordre passionnel. Une enquête est ouverte.

REMERCIEMENTS
Les familles Giudice et alliées remercient sincèrement toutes les personnes, ainsi que le groupe musical des " Enfants de Guelma ", qui leur ont manifesté des marques de sympathie à l'occasion du décès de leur très regrettée Mme Veuve GIUDICE née Di-Piétro

AVIS
M. R Dournac propriétaire du "Majestic Garage", rue St Ferdinand à Guelma, à l'honneur de porter à la connaissance à sa fidèle clientèle qui ne représente plusla SMAC de Bône.
Il continue néanmoins la vente et la réparation détracteurs FORDSON ainsi que la fourniture de pièces de rechange..

EMBAUCHE
On demande, un charron et un demi ouvrier forgeron . S'adresser à MM.Santina frères Guelma.

Site Internet GUELMA-FRANCE