AVENIR DU 30 MAI 1927
Naturalisations

On a vu que la loi sur la naturalisation dont M. Mallarmé fut le rapporteur tendait à favoriser pour les étrangers vivant en France depuis de longues années, l'accession à la qualité de Français. Et il est de toute justice que ceux qui travaillent chez nous depuis leur enfance, ce qui ont collaboré à la colonisation de l'Algérie, au développement de Guelma soient accueillis avec bienveillance lorsqu'ils demandent de s'associer définitivement et légalement aux destinées de notre pays.
Cependant il n'en est pas ainsi à Guelma où la municipalité semble très récalcitrante envers ceux qui ont des titres effectifs et n'accueille que ceux qui tout d'abord manifestent des sympathies électorales en sa faveur.
Nous pouvons citer des cas très probants à ce sujet. ,

Par exemple M. S. qui avait demandé sa naturalisation, est entrepreneur depuis de longues années, et il apprend tout d'un coup oralement par l'intermédiaire de la police que sa demande est ajournée. .
Il s'adresse au Maire M. Cotoni, pour connaître quels sont les motifs qui ont pu causer cet ajournement et -il en reçoit l'assurance que la municipalité n'est pour rien dans cette mesure et qu'elle a fourni des renseignements favorables.
Fort de cette assurance il exprime alors son intention de réclamer contre l'ostracisme injustifié dont il est victime et prie le Maire de bien vouloir lui écrire ce qu'il lui fut dit.de vive voix.

Mais la, c'est une autre affaire, le Maire ne veut pas écrire pour confirmer ce qu'il a été dit verbalement et il fait répondre au réclamante qu'il n'a pas d'explications à fournir officiellement.
Cette .manière à deux faces, l'officieuse et l'officielle a pour nous une conclusion facile c'est la municipalité, c'est la police qui ont empêché M. S. d'obtenir sa naturalisation par des rapports confidentiels et secrets dont rien ne garantit la véracité. Et ce n'est pas dans une république où l'on a prescrit la diplomatie occulte qui nous admettrons de qu'on puisse employer des rapports secrets .Pour condamner un citoyen sans lui permettre de savoir ce dont on l'accuse.

Un autre cas M. L n'est pas français ; mais c'est parce qu'on ne lui a jamais de mandé-de l'être ; son frère ainé a fait son service militaire : ses fils ont fait leur service militaire. Il a donc droit à une considération plus grande que celle qui celle qui convient à ceux qui se sont contentés de profiter de la grande guerre sans y risquer ni leur peau ni celle de leurs enfants.
Et cependant on le tracassera, on lui dressera un procès-verbal, sous prétexte qu'il est en retard pour renouveler cette année sa carte d'identité alors qu'on lui avait affirmé qu'elle était valable pour une année encore.

Ces deux exemples infusent pour montrer combien la politique municipale est incohérente, combien elle perd de vue les intérêts supérieurs pour ne manifester qu'une autorité tatillonne et tracassière envers ceux qu'elle craint de ne pouvoir railler ases vues électorales.

L'intérêt du pays, l'intérêt de Guelma, de mandent un peu plus de hauteur de vues, et dans un pays qui s'est montré si tolérant envers les origines hébraïques où l'on a sollicité et admis la candidature des néo-français on comprend mal - sauf explications électorales et intéressées - que l'on se montre aussi peu équitables envers de bons ouvriers qui sont attachés par leur naissance et leurs intérêts à la ville qui les abrite depuis de longues années.
Cette famille homogène est peu accueillante quand il ne s'agit pas de faveurs à partager.

CORASIA.
Le succès de l'Emprunt .
II est trop lot pour chiffrer les résultats de _ emprunt en cours de souscription. Mais il est permis déjà d'affirmer son succès, rien , ne figure mieux les progrès de notre restauration financière et nous devrions bien trouver le temps de nous féliciter nous-mêmes. Quand on discute des réformes financières ou monétaires, on perd souvent de vue le but même de ces aspirations L'objet d'un assainissement financier n'est pas, comme on le croit couramment, un parfait équilibre budgétaire. Ce n'est pas non plus la reconstitution d'un monnaie stable L'équilibre budgétaires est la condition d'une bonne monnaie mais la stabilité monétaire n'est-elle-même, l'un moyen de restaurer le marché financier sur des bases saines.
Or, le marché financier fonctionne normalement quand il permet à l'économie productrice d'un pays de se développer en escomptant l'avenir. Toute la question est là. Ou bien les affaires financières ne sont que jeux de chiffres sur le papier, ou bien elles ont pour fin l'aide indispensable de la production
D'une part, nous nous sommes arrêtés à temps sur la pente de l'inflation pour que le fonds de roulement national n'ait pas été trop dangereusement amenuisé, et l'expérience est faite que les concours étrangers ne commandent pas notre salut. D' autre part, il est acquis que le renouveau de notre épargne traditionnelle tend à combler, et plus vile qu'on ne pouvait raisonnablement l'espérer, les perles de noire capital français.
Ce qui reste à faire c'est de diriger cette épargne passée et présent vers des litres à longs termes. On a dit que nous avions confiance, mais seulement au comptant. Cela est vrai si l'on ajoute que nous commençons déjà à la gagner pour l'avenir. Eu réalité, la possibilité pour l'industrie française de placer des obligations à un taux acceptable est liée à la tenue de nos fonds d'Etat, car il ne faut jamais publier que les rentes françaises représentent 46 pour cent du volume des titres cotés eu Bourse de Paris. Il n'est donc pas étonnant que l'entreprise privée doive payer ses emprunts à 10 ou à 12 pour 100, quand les valeurs d'Etat se capitalisent à 8 au 9 pour 100.
P. F. LEGUEU.

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE
Notre conseil municipal, au temps des élections nous avait promis le développement de la bibliothèque Municipale. Promesse de pure forme, faite du bout des lèvres et qu'aucun effort ne vint appuyer pour indiquer une volonté de réalisation.
Et cependant la bibliothèque Publique est l'essentiel instrument de culture démocratique. Il faut dans une cité républicaine que chacun puisse, lire et lire, ce qu il veut, grâce aux autorités locales et au concours financier de tous les citoyens. Mais faut que la lecture devienne service municipal comme l'électricité ou la voierie. C'est le but à poursuivre et à atteindre: En Angleterre, le bill Ewart,: imité ensuite par l'Amérique, y a pourvu en autorisant les anglaises à s:imposer à cet effet, Les ressources fourmes par cet impôt, le penny rate, leur assurent des locaux, dès livres, le moyen de lès faire circuler. Dans les bibliothèques, il y a de tout ; mais d'abord des livres modernes, des livres de référence; des[revues, des journaux : même ces bibliothèques sont le bien de tous et non seulement des érudits en mal de recherches Elles sont à la mesure d'une humanité qui compte plus d'ignorants que de savants et mi pour s'accoutumer a lire a besoin de trouver dans la bibliothèque ce qu'hier elle laissait au café. Point de formalités qui rebutent ; le livre accessible a chacun, la salle ouverte le jour et le soir En cent ans, un développement que quatre chiffres jugent les bibliothèques...publiques passant aux Etats-Unis de 31 à 15.000; les livres de 5.000 a 100 millions.
Notre municipalité a donc malheureusement des exemples métropolitains derrière lesquels elle pourrait s'abriter pour tenter de s'excuser.

Mais puisqu'elle a fait du développement de la bibliothèque municipale un article de son programme, c'est qu'elle entendait faire tous les efforts nécessaires pour vaincre les apathies nationales, coloniales, départementales et locales:
Mais en fait, elle ne fit aucune tentative, pas même la plus infime. Elle s'est bornée à promettre pour recueillir quelques voix intelligentes, comme le pêcheur amorce pour tromper le goujon. Une fois élus, conseillers municipaux, adjoints, maire, se sont bornés à plastronner à dormir, à se congratuler réciproquement mais non congrument et les promesses démocratiques ( de bibliothèques se sont évanouies "dans la fumée de cigarettes ou dans les vapeurs alcooliques des apéritifs d honneur ou des punchs d'adieux.
Les programmes électoraux se réduisent à des promesses occasionnelles, à des nomenclatures encyclopédiques sens autre importance que celle qui s'attache aux curiosités de circonstance, phraséologie électorale sans , consistance, verbiage de politiciens anxieux d'être élus, de devenir quelque chose qui les distingue enfin de celte masse populaire qui aspire vers la démocratie et que le bourgeoisisme endort pour la mieux asphyxier.
C. R. S.

À quand la création des docks coopératifs à Guelma ?

Les automobilistes de la Région de BONE ont compris l'intérêt qu'ils avaient à; s'inscrire à l'A.C.B.
C'est bien évidemment, mais qu'attendent les autres pour en faire autant ?
Ne serait ce que pour bénéficier des avantages déjà signalés par nous que cela en vaudrait la peine car une assurance gratuite de 100.000 frs n'est pas à dédaigner, pas plus tard que l'éventualité d'une franchise de frais de procédure, la remise de 5 % sur l'essence têt etc.,
Faites de l'automobile et vous; n'êtes pas inscrit à l'A.C.B.
Demander donc à n'importe lequel de nos amis qui en fait partie de vous inscrire, il le fera avec d'autant plus de plaisir qu'il sera sur de vous rendre un grand service.

CHAMBRE DE COMMERCE DE MARSEILLE
Nous apprenons que par décret en date du 27 Avril 1927, la Chambre de Commerce de Marseille récidive.
Elle augmente, à nouveau, et dans des proportions intolérables, les droits qui frappent/gens cl' marchandises, à destination de l'Algérie, de la Tunisie et du Maroc.
Pour s'en .rendre compte nous publions ci-dessous les principaux paragraphes de ce fameux décret :

- TAXES SUR LES NAVIRES ;.

Par tonneau de jauge nette légale :
Navires en provenance de l'Algérie et de la Tunisie :
Pour chacun des six premiers voyages entre le 1er janvier et le 31 décembre d'une môme année : 2 fr. 20 au lieu de 1 fr. 50.
Pour chacun des six voyages suivants : lfr. 10 au lieu de 0 fr. 75.
Les autres voyages effectués au cours de la même année : Exempts.

TAXES SUR LES MARCHANDISES
O fr.-50 par colis ou par dizaine de colis pour les marchandises en futailles, caisses, ( sacs ou autres emballages, dans les mêmes t conditions de taxation que pour le droit de 1 statistique (sans changement,).
0 fr. 70 au'lieu de 0 fr. 50 par tête pour les animaux vivants ou abattus, des espèces chevaline, bovine, asine mulets, ovine, caprines et porcine, importés à l'état entier ; en cas d'importation par quartiers, taxation I à la tonne lfr. 40 au lieu de 1 fr. par tonne métrique dé 1.000 kilos ou par m3 courant pour les marchandises en vrac ou emballées taxées à la tonne ou au m3, au regard du droit de statistique.
O fr. 15 au lieu O fr. 10 pour les colis postaux en provenance de l'Algérie, Tunisie,
Corse, Maroc, et ports de la France continentale.
0 fr. 35 au lieu de O fr. 25 par colis, par tête ou par tonne de 1.000 kilos, dans les mêmes conditions que le droit de statistique suivant ce qui est précisé plus haut pour l'entrée.

5 TAXE SUR LES PASSAGERS .
Voyageurs de 1 de 2°3-classes :
0fr. 50 au lieu de 5 fr. pour les voyageurs en provenance ou à destination des ports de l'Algérie, de là Tunisie et du Maroc.
Militaires français permissionnaires voyageant à leur frais et passagers de 4- classe ; l fr. 30 au lieu de 1 fr. par personne. Provenance des ports de l'Algérie, de la Tunisie et du Maroc.

Ne trouvez-vous pas que ces messieurs de la Chambre de Commerce de Marseille, si attentionnés à notre égard lorsqu'ils nous font visite, exagèrent .
Et si notre Chambre de Commerce prenait à son tour les mêmes mesures à l'égard du port de Marseille que diriez-vous ? Que c'est simplement justice
Mais dans celle affaire ce sera encore tout notre commerce qui paiera une augmentation que rien n'explique ct ne justifie.
Aussi convient-il, d'ores et déjà, de protester contre une mesure qui ne peut que porter atteinte aux intérêts vitaux de l'Algérie dans ses relations avec le port de Marseille.
Les Chambres de Commerce et les Syndicats Commerciaux d'Algérie ont la parole.
Maurice TRTEBAULT Conseiller du Commerce extérieur de la France

LA POLITIQUE
Tactique socialiste
Paris, 19 mai. - Du ." Temps "
Tout le procès du second tour de scrutin viendra en discussion publique devant la Chambre, lorsque le débat s'ouvrira. C'est sur ce point vital que les opinions s affronteront. S'il ne doit pas y avoir de second tour les socialistes abandonneront le projet de scrutin d'arrondissement..
S'il se présente seul, ses chances sont ramenées au chiffre exact de ses contingents et il est devenu gourmand. S'il se présente avec des alliés, radicaux à sa droite ou communistes à sa gauche, il se trouve dans les deux cas en porte à faux. Dans le premier cas s'il se présente seul, il garde intacte sa doctrine, mais il perd des sièges. Dans le deuxième cas. il est obligé de faire ouverte* ment alliance pendant toute la période électorale, soit avec les radicaux-socialistes soit j. avec les communistes. Quel programmé afficher ? Le sien ? Il effarouchera les électeurs radicaux-socialistcs. Un programme mâtiné avec celui des radicaux ? Il mécontentera ses partisans ! .
Le scrutin d'arrondissement à deux tours le met à l'aisé. Au premier lotir II se présente seul, sur une liste autonome. Son programme se montre orgueilleux et flamboyant devant ses partisans éblouis. Au second tour, les résultats du premier lui ont permis de mesurer exactement ses chances de succès. Là où il est sûr de triompher sans alliances, il assure ses positions dans un splendide et profitable isolement. Là où il sait que, seul, il succombera, il prend des accommodements, traite à droite, traite à gauche. Ici, la minorité communiste, jointe à sa propre minorité, peut faire une majorité. il traite avec les communistes. ./.

Tous nos journaux algériens ont donné l'information suivante : Il y a trois ans on arrête pour meurtre d'un indigène Louis Langella et Dahman Rabah. Louis Langella crie son innocence en vain. Le 3 décembre -1924 la cour d'assises d'Alger, le condamnait aux travaux forcés à perpétuité.

Cependant des rumeurs circulent; Dahman Rabah serait le seul coupable, de faux témoignages ont accablé Langella... Sa vieille mère, convaincue de son innocence, se multiplie pour le sauver. Il est trop tard : Langella va partir pour la Guyane: Madame Langella s'adresse enfin à la ligue des Droits de l'Homme. Le Comité Central fait une enquête sévère. Il est bientôt convaincu de l'innocence de Langella. Il intervient. Il fait partager sa conviction à M. le Gouverneur général qui fait surseoir a l'embarquement de Langella. La révision du procès sera bientôt chose faite

Ainsi, sans la Ligue, Langella prenait le bateau blanc. C'était le départ pour la Guyane, la mort lente dans le pays maudit, une famille déshonorée.
Qui peut affirmer qu'iflne sera pas un jour Langella, qui peut affirmer qu'un jour une accusation monstrueuse, infamante ne pèsera pas injustement sur lui ? Et sans recourir à ces cas extrêmes qui peut affirmer qu'il ne sera jamais brimé dans ses droits, victime de l'injustice"? Ce jour là vous nous trouveriez à vos côtés. Nous vous dirions ; " Courage et Confiance ! " et fort de l'appui de nos 130.000 ligueurs aidés par les hommes éminents que nous avons à notre tête et qui toujours ont larges ouvertes les portes de tous les ministères, conseillés par les avocats célèbres qui s'honorent de bien servir la Ligue nous ferions, encore une fois, triompher la", justice violée en votre personne..
. Si vous êtes ligueurs, amis lecteurs, ne soyez pas ligueurs passifs : Vivez nôtre action si généreuse et si réconfortante. Devenez des militants de la Ligue. Si vous n'êtes pas ligueurs, adhérez à la Ligue. Vous contracterez l'assurance la plus précieuse, l'assurance contre l'injustice une assurance qui ne coute que dix francs. et vous deviendrez un de ces bons ouvriers qui suivant la parole de Jaurès, allant à l'idéal en comprenant le réel préparent un monde meilleur.
Raoul BORRA

COURSES DE MOTOS
Danan sur F N sport 350 Cm3 fait le meilleur temps toutes catégories à la course de côte.
Asloul sur Harley Davidson 1000 cm3 fait le meilleur temps du kilomètre lancé et du kilomètre arrêté.

LA COURSE
Le matin une foule, compacte se pressait sur le parcours de la rude rampe constituant le col de Galliéni où les petites motos puis les bolides firent les plus belles performances, ?
Douze machines prirent le départ, donnant le plus gros intérêt à cette belle manifestation sportive qui ne connu jamais de précédents dans notre département.
L'après-midi les épreuves du kilomètre arrété et du kilomètre lancé disputées sur une rampe de 3 0/0 nous permirent d'apprécier. . des temps remarquables.
Nous donnons ci-dessous le palmarès de cette belle journée.

LE PALMARES
HANDICAP GALENA
TOUTES CATEGORIE

DANAN : sur 350 cme sport F N : (3 Km.) en. 3'5" 4-0 : Coupe offerte, par la Société des huiles " Galéna "
2- ASTOUL : Harley Davidson 1000 cm:; tourisme : (3 Km.) eu 3' 14" 4-i
3 MOUNlGUET: Automoto 170 cm.: sport (2 Km. 300; ea 3'-24" 4-3
Kilomètre arrêté

PREMIERE CATÉGORIE .
1 er ARELA ; Automoto 175 cmc tourisme en 1' 9" ; 5 litres Kervoline
DEUXIEME CATÉGORIE 1 er DICARLO : Monet-Goyou 175cmc sport en 58" 4-5 ; 100 f r. offerts 'par M,- Mouniguet
2e "MOUNIGUET : Automoto 175CMC sport en 1' 2" 3-5 : 5 litres Kervoline
TROISIEME CATÉGORIE
1 er MOUNIGUET- : ..Christophe. Prix offert par M. La vie à Conseiller-Général
QUATRIEME CATEGORIE
1 er DANAN .-350 eme sport F N en 46" 1-5 bronze offert par M. Serda Délégué Financier
MOUNIGUET (Ex-aequo) 350 eme sport FN e Prix offert par M. Le Sous-Préfet de Guelma
CINQUIEME CATEGORIE
1 er DANAN : 500 cmc sport F N ; en 47." 1-5 te 100 fr. Prix de la Maison Dunlop
SIXIEME CATEGORIE
1 er Beghain : 600 cmc Indian tourisme ; en r 49''3-5; 5 litres Kervoline
SEPTIEME CATEGORIE
1 e AST0UL Harley Davidson 1000 cmc , tourisme en 44" 1-3 -? 100 fr. offerts par M. Bovet Président du M. C. G.
PREMIERE CATÉGORIE 1 BOURGEOIS : Automoto 175 eme tourisme en 58" : Bougie Gilardoni
DEUXIEME CATEGORIE
1e DICARLO : Monet-Goyon 173-sport en 44" 4-3 2 Estagnons essence offerts par Moto-Gaz
2e ARELA : Monet-Goyon 173 sport en 32" 4 5; 1 Plaquette
QUATRIEME CATEGORIE'
1 e DANAN 330 cmc sport F N en 38" 3-5 Prix de M le Gouverneur Général (1 Vase.J
CINQUIEME CATEGORIE
1e VELLAND : Gnome-Rhône 300 cmc sport ; en 43" 2-5 : Prix de la Maison Spidoleine
SIXIEME CATEGORIE
1e BEGHAIN : Indian 600 cmc tourisme m 42" i o ; Etui à cigarettes offert par M. le Préfet
SEPTIEME CATEGORIE
1e ASTOUL Haley Davidson 1000 cmc tourisme en 36" 1-5 ; coupe offerte par M.Cotoni maire de Guelma

MEILLEUR TEMPS KILOMETRE LANCÉ
ASTOUL : Harley Davidson ; 30" 1-5 , coupe Mobiloil offerte par M. Toussaint, Directeur

PRIX DU "MOTO CLUB GUELMOIS " 250fr.

" Meilleur temps de la journée "
' ASTOUL Haley Davidson 30" 1 5

Le soir un apéritif réunissait le Moto Club , dont l'éclat était rehaussé par la présence de M. Permasse délégué de M. le sous préfet et M. Coulhures lieutenant de Gendarmerie.
M. Bovet Président du Moto Club Guelmois prononça une brillante allocution en l'adresse des intrépides motocyclistes et de ceux qui n'ont ménagé ni leur temps ni leur peine pour obtenir le résultat qui leur fait honneur
Nous ne terminerons pas ce rapide compte rendu sans adresser nos sincères remerciements à M Mizièré qui installa le téléphone rendant ainsi un service inappréciable aux organisateurs, M. Coulhures qui délégua un service d'ordre parfait et, MM. Soucarre, Artus Labianca, Arlabosse qui ont été mis à large contribution.
Ces courses de motos qui prennent un essor considérable à Guelma, auront bientôt la première place dans l'Afrique du Nord grâce au comité constitué du Moto Club Guelmois présidé par notre " as du volant " notre sympathique ami Maurice Bovet.
A la fin du Kilomètre arrêté M. Mouniguet a fait une chute violente.
L'état du blessé n'inspire aucune inquiétude.
Nous lui adressons nos souhaits sincères de prompt rétablissement.
C.D.

BÔNE AUTOMOBILISME
RÈGLEMENT

Article premier. - La Commission sportive de l'A. O. B. organise pour le lundi, une, course du kilomètre lancé et du kilomètre départ arrêté', sur la route de Bône à Philippeville, entre les points kilométriques 2 et 6.
Le nombre des concurrents est illimité. Cette épreuve est internationale et ouverte et se disputera sous les règlements, de l' A. Ç F. et l'U. M F..
Art. -2. - .Les engagements sont reçus au secrétariat de l A. -C. B' Syndicat d'Initiative Bône, à partir du 18 Mai.et seront clos le 30 mai pour les droits simples, et le 3 juin, pour ceux à droits doubles.
Ils devront être accompagnés du droit d'entrée qui s'élève à ;
20 francs pour les motos et side-cars tourisme et sport,
50 francs pour les voitures de tourisme 100 francs pour les voitures course.
Le droit d'entrée sera remboursable de moitié à out concurrent qui prendra le départ mais non remboursable en cas de forfait.
Art 3.-Tout concurrent, pour être admis, devra produire, en présentant sa voiture.
Son certificat de capacité pour la conduite des automobiles
Récépissé de mise en circulation de son véhicule
Licence de, concurrent délivrée par l'A. C. F. pour l'année en cours :
Pour les mineurs seulement, o 1 autorisation écrite de leurs parents
Les concurrents déclarant par écrit l'alésage et course, ainsi que le nombre de cylindres de leur voiture toute déclaration inexacte entraînera 1 exclusion. Les commissaires possèdent à cet effet, les droits de vérification. Le démontage auquel poudrait donner lieu toute vérification sera fait

L'abondance des matières nous oblige a reporter au numéro suivant l'insertion du comité rendu de la soirées du Cercle Musical qui a obtenu hier le plus éclatant succès

COURSES DE GUELMA
Le Comité de la Société des Courses remèrcie sincèrement tous les Commerçants de Guelma qui ont bien voulu répondre à son appel en vue de la souscription du prix du commerce.
Messieurs; Abéla Ch 10 f.. Arréla Ph 10f. Agius Léon 20 f. Albou 5f. Alpacca 20 f. Altaï Alex 15. Azzarô 20. Essence Gipan (Lacroix André).Atzeni frères 20. Baron: 15. Baùer 5. Biaisé 5: Brande 5o Houkobxa 10. Caisse Agricole & Commercial le 5oo. Chevance 20. Chetcuti 20. Compagnie-Algérienne 100. Cohen Mardochée fils 50. Crédit Foncier 50. Danan Ch 10. Debono & Ferro .50. Mlle Dupré 25. Moto-Gaz Attal 50 Fabre H 26. Faletti 20, Falzon Ch .Filhollo. Fiorini 50..
Georgel 30. Girardot HJ. Gisselbréch 20. Guidice frères 75. Guieysse frères. 50 Jasselo., Krief M y. Mme Vve Lacroix 20. Lartigou l0. Lavie & Cie l00. Legodec l0, Loufrani Samuel 20. Missùd. 10 Maraval Louis 5. Miné Vve Magnet 5 Martin Louis 10. Mas Gustave 20. Mouniguet Mimouni Simon 5 Maison Pilter Labianca Jean 10O' Guschieilo Richardot Adolphe- Richardot Etienne 10. Roure 20. Mlle Salerrio-5. Schlouch JO: Seyman 50 Centrale Electrique M Artus loo. Société Huilière Sauvage. Henry 100. Toussodrière 40. Zuretti Léon,50. Chèmla Mardochée 30. Samina frères 10. Serra Bastien.' Meyer Joseph Je Demailly 20. Politano frères . Mine Galopin 5. Teuma & Appap 2.0. Boman l00, Maison Billard . Brande H.; 100. L.Jouiri '25 Capanétti. Hegen 50. Maléa Caliste lo, Mikalef Laurent 10, Mikalef.Thoma 10. Taieb Lh, & Assouti jo. Macrez 50.. L'urbaine Chemàma.. Zuretti Ch, 50. S MA G agence de.Guelma IOD-. Dournac 20,-. -, -.-. Attal Gaston '-?o, Bouabid frères ô.Ddhel Làkdar ? 50, Danan, Frazo .Malea François. 2o ;.Missud .Gaëtân'Jo; Hàdjaui. Ben-zerti Larbi 5. Zerbib.Mardoché; 5 Nabith Alex-5.. Total de la première listé 2740-1rs; ";

AVIS
Les pharmaciens de la ville de Guelma informent le public qu'ils se tiennent à la' ~ disposition des malades pour effectuer lou-- les les analyses et recherches, notamment en ce qui concerne la recherche le dosage du glucose; et de l'albumine, le dosage de l'urée des chlorures, des phosphates, etc. Ils leur rappellent qu'ils sont, pour cela, en dehors de leurs connaissances techniques et pratiques entièrement munis de tous les appareils et réactifs nécessaires.
Ils attirent l'attention de leurs clients sur l'importance capitale qu'ils ont à avoir des; analyses méticuleusement faites des inconvénients sérieux qui pouraient résulter de recherches faites a la légère par des personnes, plus ou moins compétentes.

DÉGUSTEZ "RIBI" CITRON

Le texte affiché comporte un certain nombre d'erreurs, de coquilles ou de fautes. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR), ou reconnaissance vocale. Je vous prie de m'en excuser et vous remercie pour votre compréhension,
le web-master Gilles Martinez

Site internet GUELMA-FRANCE.