LUNDI 29 MAI 1927


GUELMA APRES DEUX ANS !
Le mois de Mai bientôt écoulé a ramené pour nous un anniversaire mémorable : il ; a deux ans, le parti conservateur et de la ligue-Castelnau a rompu la conciliation fait avec les républicains de, gauche à Guelma Cette rupture a eu lieu après que les manifestations tentées au conseil général contr le ministère Herriot et à Bône par la " Dépêche de l'Est " contre Monsieur Thomson ont éclairé sous son véritable jour la politique suivie par ceux qui soutinrent la liste Panisse.
Ces clartés définies éliminant le brouillard des professions de foi vagues ou verbeuses, nous avaient conduit à poser des conditions précises concernant, les directives à donner aux affaires municipales pour qu'elles aient un caractère réellement démocratique et non pas seulement apparent : elles nous avaient conduite proposer comme maire l'un d'entre nous en qui nous avions confiance et auquel nos adversaires avaient pour la plupart affirmé qu'ils manifesteraient également ce sentiment. Nos propositions furent écartées ; on nous offrit des combinaisons peu dignes, humiliantes même, auxquelles nous ne pouvions consentir, et ce fut la bataille nécessaire. ,
Nous avons été défaits, grâce à des manœuvres d'argent qui n'ont apporté aucun brillant, aucun vernis, à la moralité politique de nos adversaires ;. nous n'avons pas été vaincu et nos principes, nos doctrines démocratiques loin d'être diminuées par cet échec sont restées immuables ; notre union nous a permis de montrer tout ce qu'il y avait de favoritisme et d'équivoque dans l'altitude et dans les actes des élus qui s'étaient parés du titre de démocrates sans en avoir l'envergure ou la modestie celle de nos adversaires a conduit le parti socialiste à s'organiser pour le présent et pour l'avenir. Nous devons rappeler aujourd'hui pour commémorer cet anniversaire le programme que la liste Panisse s'était engagée a exécuter et que M. Cotoni a déclaré vouloir parachever !
Instruction primaire supérieure
Réfectoires Scolaires
Assistance aux malades aux femmes en couches aux familles nombreuses ;
Bains chauds accessibles à tous
Atténuation de la vie chère
Hangar abri au Marché aux grains
Mise en état de toutes les rues de tous les trottoirs et caniveaux des promenades des jardins des Embellissement des édifices publics des bâtiments communaux Création d'une bibliothèque de livres classiques.
Réalisation du projet déjà voté d'un kiosque pour la musique
Jonction du square actuel aux promenades extra-muros
Embellissement et aménagement définitif de la place de la Fontaine Plantation ou renouvellement d'arbres
Création d'un nouveau square sur le boulevard de la gare près la porte de Bône
Perfectionnement de l'éclairage électrique dans la ville et dans les faubourgs
Mise en valeur des communaux parle défrichement, le greffage des oliviers, les recherches d'eau, la mise en état des terrains de culture.
Construction d'une nouvelle gare.
Lutte contre le taudis .Construction de maisons à bon marché Amélioration des cimetières
Amélioration des Chemins vicinaux et ruraux
Amélioration de l'égout collecteur Champ d'épandage
Organisation DEMOCRATIQUE de la station estivale de la Mahouna
Université populaire
Cours d'apprentissage
Cinéma scolaire
Cinéma post scolaire
Création de bourses municipales
Augmentation du débit des conduites d'eau
Augmentation des réserves d'eau
Œuvres d'hydraulique agricole
Extension des réseaux téléphoniques
Et enfin la municipalité devait s'inquiéter du sort de tous dans un sentiment de justice et de sollicitude dévouée
C'est certainement à ce dernier engagement que nous devons la nomination de M. Panisse comme avoué à Alger.
Celle de M. Sorel comme avoué à Guelma.
Celle de M. Cotoni comme Chevalier de Légion d'honneur.
Celle de M. S.... (Un an de prison au Greffe d'Alger).
La mise à la retraite de l'agent Communal avec 100 francs par mois (ce qui lui permet pas d'acheter un kilo de pain chaque jour l'attribution du legs Maudemain à un conseiller municipal....
Mais nous ne voulons aujourd'hui qu'ouvrir la question du bilan des réalisations promises en s'inspirant de tous nos désirs, de tous nos besoins, dans la volonté tenace de les satisfaire.
Pour Rappel Conforme
Un électeur trompé

LE VERITABLE PROBLEME DE LA PAIX
(EXTRAIT)
J'ose dire qu'enfin la Société des Nations est saisie du véritable problème de la paix. Il figure, en effet, à son ordre du jour, dans la question que voici ;
" La situation économique mondiale sous ses principaux aspects, ainsi que l'analyse des causes d'ordre économique pouvant influer sur la paix du monde. N'est-ce point là un grand sujet, un grand problème
On a fini par comprendre qu'il n'y avait pas seulement la guerre -à coups de fusil ou de canons mais qu'il y avait aussi la guerre à coups de tonnes de charbon, à coups de barils de pétrole, a coups de dollars ou de livres sterling, la guerre, plus perfide, économico-financière. C'est une vérité qui vaut cependant la peine d'être énoncée tout haut et d'être passée au criblé des grandes discussions.
On sait comment la finance cosmopolite, et notamment anglo-saxonne faisait à notre devise une lutte sans merci. On connaît les dessous ou les raisons de cette lutte. Présentement nous jouissons d'une sorte de trêve. Mais ce n'est pas encore la paix. Il y a une quinzaine da jours, des tentatives nouvelles ont été faites sur les marchés financiers en vue d'obtenir une hausse du franc. La livre serait passée à 100, puis à 80, et même à 0û francs. On a daigné nous apprendre que cette éventualité avait pu être repoussée et rendue impossible par suite des réserves suffisantes que posséderait la Banque de France. Des réserves suffisantes ! Mieux vaut, évidemment au point tenter l'expérience.
La spéculation étrangère nous laisse tranquilles pour le moment. Elle s'acharne contre les autres. D'abord contre la peseta espagnole
Nous pourrions citer l'exemple de là Pologne. Cette petite nation plisse de plus en plus sous la domination financière de l'Amérique. Sa dette extérieure dépasse 350 millions de dollars, et les 2/3 pour le moins, ont été avancés par des banquiers de New-York.
Comment aplanir ces difficultés ? Par des mesures ayant un caractère universel. On ne saurait en douter. Comment l'Espagne contrôlerait-elle son change, quand, celui-ci dépend du marché d'Amsterdam, de celui de Londres ou de celui de New-York. De même, l'Italie et la Pologne' ont beau faire, leur sort dépend .des financiers américains.
J. L. CHÂSTANET
Député de l'Isère.

Une école primaire supérieure est indispensable aux enfants de la population laborieuse de Guelma.

GUELMA

Le 39 Mai 1927
GRANDES EPREUVES MOTOCYCLISTES
APRES LA FETE
Les lampions sont éteints, les oriflammes sont rentrés et le cinquantenaire de Monsieur Thomson est terminé. On peut maintenant jeter un coup d'œil sur les résultats ou sur les nécessités de cette manifestation.. S'il s'agissait de faire plaisir à un républicain honoré par les suffrages de ses électeurs pendant cinquante années consécutives ; C'est l'apparence dont les organisateurs ont revêtu cette fête pacifique. S'il en est ainsi, ce fut imposer beaucoup de fatigues à un homme âgé qui aurait pu être tout autant honoré avec beaucoup moins de bruit. Mais cependant menu en n'appréciant que très peu les banquets et les discours on reconnaîtra que Monsieur Thomson ne fut point fêté comme il aurait dû l'être.
La présence de M. Sarraut a donné à ces noces d'or d'une allure officielle, obligeant sans contrainte les fonctionnaires à venir, entourer de leur phalange notre vieux représentant et leur nombre imposant a fortement altéré la spontanéité de la manifestation. Si du nombre des convives on retranche les fonctionnaires, les élus, Il ne reste pas la moitié de manifestants désintéressés. Si Monsieur Thomson était surtout entouré de ceux qui avaient besoin de son influence ou qui en avaient usé.
(a suivre)

COURSES A CONSTANTINE
A l'occasion des Courses Hippiques qui auront eu à Constantine les 26 et 29 Mai 1927 l'Administration des chemins de fer algériens de l'Etat mettra des billets spéciaux d'aller et retour comportant une réduction de 50% sur les prix doublés des billets simples à place entière.
Ces billets seront délivrés uniquement sur Constantine sur la demande des voyageurs et en tenant compte des restrictions énoncées à l'affiche de la marche des trains pour la première journée de courses à partir des premiers trains du 25 Mai jusqu'aux derniers trains permettant d'arriver dans la matinée du 26 Mai à Constantine ; pour la deuxième journée de courses à partir des premiers trains du -28 Mai jusqu' aux derniers trains permettant d'arriver dans la matinée du 29 Mai à Constantine par les gares du Réseau de l'Est-Algérien comprises dans les sections de Sétif, Biskra, Khenchela, Tébessa, Philippeville à Constantine, ainsi que par les gares de la ligne de Bône à Kroubs le Réseau Bône-Guelma, algérien.
les coupons de retour seront valables au départ de Constantine seulement à, partir des derniers trains du 26 Mai jusqu'au dernier train du 27 Mai pour les billet délivrés pendant la première période, et à partir des derniers trains du 29 mai jusqu'au dernier train du 30 Mai pour les billets délivrés pendant là deuxième période ; ils ne seront susceptibles d aucune prolongation de validité ni d'arrêt en cours de route.
L'imprimeur Gérant Charles DANAN

LA POLITIQUE
LE DISCOURS DE M R. RENOULT
PARIS, 16 MAI
- Du " Journal des Débats. (extraits)" M. René Renoult vient d'exprimer avec une candeur, tranquille, toute la thèse du parti radical-communiste. Il ne sait rien ne veut rien savoir du bolchevisme. Nous ne dirons pas qu'il est dans les nuages, il a les yeux fixés plus modestement sur les mares stagnantes Nous ne voyons d'ailleurs aucun inconvénient à ce que M. René Renoult rejoigne avec trois douzaines de radicaux, le j groupe socialiste-communiste. Entre les uns j et les autres, il y a peu de différence, si ce n'est que la société fut cruelle à aucun. Les J uns ont été ministres les autres ne l'ont pas été Ce n'est qu'une nuance. Tous s'accordent pour détruire ce qui: est un pas vers le progrès et pour faire en France, sous prétexte i de faire son bonheur une expérience du communisme.
Il est tout naturel que des hommes apparentés par leurs affinités se rapprochent des socialistes et des communistes et ne laissent paraître aucune surprise de voir arriver à eux ce petit renfort ; nous constaterons seulement qu ils n'ont pas l'air enthousiaste ni très heureux. C'est qu'au fond, la manifestation de M. Renoult et de ses amis est de peu d'importance dans la situation politique elle ne règle rien , elle n'apporte aucune lumière et ne donne aucune solution. Le parti radical n'est pas avec ce petit groupe de dissidents qui sont communistes et socialistes il est avec les frères Sarraut. Après le 10 mai, il essaya, sous la gouverne de Monsieur Herriot, une alliance avec les socialistes celte politique a complètement échoué. Sur ce sujet, les explications de M. Renoult sont d'une-pauvreté-absolue et ne tiennent pas devant les faits. Le Cartel a subi une défaite, parce que le Cartel représente une formation électorale et qu'il ne représente pas une politique. S'il essayait de pratiquer une politique elle serait socialiste et le parti radical, dans son ensemble, n'est nullement socialiste ; sa clientèle est bourgeoise et paysanne, tout entière attachée .à l'idée de la propriété et tout entière, au fond, favorable-à la conservation sociale.

GRAND PRIX CYCLISTE LIMINANA
Coupe Cristal Anis:
240 KILOMETRES
Jeudi 26 Mai 1927 passage à Guelma
Vers 7 heures du matin

CONCERT
Programme des morceaux qui seront exécutés par la société Philharmonique le Jeudi 26 Mai à 21 h. à l'occasion de l'Ascension
Vers la Paix marche. . TURINE
Souvenir de Biarritz fantaisie DUPOUY
Les Flots du Danube valse IVANOVICI
La vie Champêtre fantaisie descriptive
Marche Indienne Sélénique
Chef de Musique ; GASPERINI
R.B.

PROJET DU TRANSSAHARIEN
M. Edouard de Warren, député de Meurthe-et-Moselle, vient de déposer sur le bureau de la Chambre une proposition de loi tendant à l'octroi d'un crédit de 18 millions de francs pour l'étude technique définitive du projet transsaharien. Nous en détachons les passages suivants :
Pourquoi oublions-nous que la France s'étend bien au delà des 510.000 kilomètres carrés de son territoire et ne comprend pas seulement les 40 millions d'habitants de la métropole. Elle déborde au delà de la méditerranée. Elle forme un domaine d'un seul tenant de la mer du Nord au Congo.
Elle comprend ainsi 80 millions d'habitants et tous les produits alimentaires, toutes les matières premières indispensables à cette France métropolitaine et africaine. Parmi tous les efforts à faire pour relier entre elles les diverses provinces du domaine africain, l'un des premiers qui s'impose est la construction du transsaharien.
Il réunira notre Afrique du nord (Algérie-Tunisie- Maroc) à notre Afrique tropicale: Afrique occidentale française Afrique équatoriale française (Sénégal, Soudan Niger, Haute-Volta, Tchad, Oubangui, Congo, Cameroun, Dahomey, Togo Côte-D'ivoire). Le transsaharien est l'artère indispensable à l'Afrique française.
L'intérêt économique du traussaharien tient essentiellement au fait qu'il unira deux régions complémentaires la boucle du Niger et les pays du Tchad éloignés des ports atlantiques déverseront naturellement leurs produits :
coton, arachides, laines et viandes café, caoutchouc et vers l'Afrique du nord.
Ainsi se développera la mise eu valeur de ces régions jusqu'ici très abandonnées.
L'Afrique du nord leur enverra, en échange les matières alimentaires ; blé, vin, fruits, sucre etc et les produits manufacturés de nos possessions nord-africaines et de la métropole.
L'Etude très complète de M. Mahieu, président du conseil supérieur des chemins de fer et sénateur du Nord, a établi que le traussaharien permettrait de réduire les achats de la métropole à l'extérieur de 1 milliard de francs au moins de trouver au Soudan les 275,000 tonnes de viande congelée, les 200.000 tonnes de laine, les 7.030 tonnes de beurre , qu'exporte l'Argentine, ainsi que les 281.000 tonnes de laine venues d'Australie. j
1l n'est pas besoin d'insister sur le complément de sécurité intérieure qui peut être apporté à nos possessions africaines, par la liaison d'Afrique de la Méditerranée, du Niger, du Tchad, du Congo. Ce n'est pas sans raison que le conseil supérieur de la défense nationale insiste depuis la guerre chaque année, sur la nécessité de réaliser le transsaharien.
Il le considère comme indispensable pour notre sécurité, nationale autant pour assurer le transport des contingents africains que pour les matières premières et alimentaires sans lesquelles aucune nation ne saurait se défendre contre une invasion. Le rail transsaharien s'assurera la mobilisation totale de la production des hommes d'une France s'étendant de la mer du Nord au Congo.
Il donnera à la République une force dont la seule possession permettra d'en éviter l'emploi. |
On dira peut-être que le moment est mal choisi en raison des charges financières actuelles.
Evidement il y a peut à demander à l'Etat français sauf sans doute des garanties d'intérêts : mais les budgets de nos provinces africaines, directement intéressées au développement de leur travail et de leur production, ne sont pas obérés comme le budget français Ils peuvent et doivent s'intéresser à une dépense qui les enchérira directement et immédiatement. ... ?
Reculerons-nous devant des difficultés techniques quand nous avons vu les Etats-Unis traverser le Far-West de New-York à San Francisco, la Russie la Sibérie de Kazin à -Vladivostok, que nous voyons l'Angleterre sur le point de terminer sou chemin de fer du Cap au Caire ?
Le temps presse. En 1935 nos classes de recrutement tomberont à 150.000 hommes tandis que les classes allemandes seront peut-être de 800.000 hommes. L'évacuation des pays rhénans sera réalisée à la même époque au plus tard. La garantie de sécurité nationale du Transsaharien nous sera indispensable pour ce moment.

DÉGUSTEZ "BIB1" CITRON

GUELMA

NOUVELLES LOCALES
Hyménée
Nous apprenons avec plaisir le prochain mariage de notre gracieuse concitoyenne Mademoiselle J.Dupré pharmacienne, avec M. Maublanc Chirurgien-dentiste.
Nous adressons nos vœux sincères de bonheur aux futurs époux et nos compliments cordiaux à leurs familles
Nous annonçons avec plaisir le prochain mariage de Mademoiselle Charlotte Saïd, fille de Madame et M. Saïd propriétaire, avec Auguste D'Ippolito, négociant à Souk-Ahras.
Meilleurs voeux aux heureux fiancés et sincères compliments à leurs familles.
Nous sommes heureux d'annoncer le prochain mariage de Mademoiselle Germaine Richardot fille de Mme et M. Etienne Richardot, avec M. René Dabézié.
Compliments cordiaux aux futurs époux ainsi qu'à leurs familles.
Nous enregistrons avec plaisir le prochain mariage de mademoiselle Turkia Fitoussi, avec M. Mabourouk Zerbib, négociant à Constantine.
Meilleurs vœux aux heureux fiancés et sincères compliments à leurs familles.

NECROLOGIE
Nous avons eu a déplorer le décès à lâge de 88-ans de M. Joseph Bockler, brigadier forestier en retraite.
C'est un vieux Guelmois qui disparait laissant le souvenir d'un homme probe et dévoué.
Aux familles. Bockler, Riare. Martin ; Azzaro, que ce deuil plonge dans l'affliction nous adressons nos condoléances attristées.

EPREUVES MOTOCYCLISTES
Une semaine seulement nous sépare des grands avènements soorlijs qui vont se dérouler à Guelma.
Les épreuves motocyclistes dont nous avons tenu nos lecteurs au courant, se disputeront de la façon suivante :
COURSE DECOTE
HANDICAP GALÉNA
(Au col de Galliéni) à 8 heures précises du matin.
A partir de cette heure, la circulation sera interdite sur le parcours.
KILOMÈTRE LANCÉ:
KILOMÈTRE ARRÊTÉ
(Au kilomètre, route de Kellermann) à 15 heures précises.
Pendant les épreuves, une buvette sera installée qui servira des rafraichissements.
Un service automobile sera assuré matin et soir au prix de 5 francs-aller et retour.
Détail important : ceux qui seront arrivés avant les heures de départ des courses s'installeront au point culminant qui leur permettra de suivre toutes les péripéties.
"Le Moto Club Guelmois " prie instamment la population d'aller, en nombre encourager ces intrépides motocyclistes.

CERCLE MUSICAL
Nous sommes heureux d'annoncer à nos nombreux membres que le premier concert du Cercle Musical aura lieu Dimanche 29 courant à la salle des fêles. L'orchestre symphonique composé des meilleurs éléments de notre ville se fera entendre dans plusieurs œuvres dont nous taisons le programme voulant laisser au public l'agréable surprise du moment. Notre population sera charmée du choix du programme.
A l'issue du concert Monsieur Lucien Japavaire violoncelliste d'un talent remarquable, ancien élève du Conservatoire de Paris, premier prix du Conservatoire National de Nîmes, fera son entrée artistique a Guelma dans un choix d'œuvres de premier ordre.
Nous convions toute la population a venir l'entendre admirablement secondé par Mademoiselle Levêque au Piano nul doute que le souvenir de cette agréable soirée restera à jamais gravé.
Et pour terminer Grand Bal avec un Grand Orchestre Symphonique sous la direction de M. Lucien Japavaire.

P.S: Nous rappelons que tous ceux qui ont partie du Cercle Musical ont leur entrée gratuite avec leur famille. Ceux qui n auront pas adhéré comme membres honoraires peuvent se faire inscrire chez M. Fiorini président du Cercle Musical, où une carte de membre leur sera distribuée, Les personnes étrangères au Cercle Musical peuvent assister au Concert suivi de Bal moyennant un prix d'entrée fixé par les affiches.

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 83 %.

Site internet GUELMA-FRANCE