LUNDI 17 OCTOBRE 1927

EN MONTAGNE CORSE
Symphonie de vert majeur, insouciante, errance des chèvres, cascades et vasques. bruissantes, parfums des herbes, éclatante lumière des sommets, voilà de quoi est fait le séjour d'été en montagne corse.
Vous en goûtez tout le charme avec la sécurité d'un paisible lendemain car de longtemps le touriste ne songera a comprendre votre village dans son itinéraire. Quel bonheur ! Ne pas se heurter au détour du pittoresque chemin à une caravane y laisser accrochées à la paterne toutes les fastidieuses élégances citadines et avoir pour voisins des paysans au parler simple. Car un des charmes du séjour-Corse c'est la solitude. A l'abri de toute rencontre importune amoureux de la nature peut converser librement avec elle.
Cette plongée parmi la fraîcheur ombreuse, cette halte sur les pentes dont les frondaisons s'entrouvrent pour laisser apercevoir les proches croupes, donnent une impression d'oubli tranquille; que vous ne trouvez nulle part.
CE matin vous devinez derrières les rideaux le clair regard de l'aurore. Un appel de joie monté .dans un chant de coq Cocori ., cooooo !
Ami, debout, sans tarder. Vas inhaler 1'odeur du maquis, respire les arômes des cistes, tandis que les chèvres revenant du haut pâturage, secouent par coups leurs campanes sur les touffes déjà brunies par le crépuscule.
Mais voici septembre venu. Le matin quand le soleil découvre les sommets et que vous sortez pour inspecter l'état du ciel, ou le soir lorsque vous faites les cent pas dans le grand silence nocturne, vous avez plaisir à jeter sur l'épaule un pan du pelone ancestral et vous vous prenez à jouir du premier frisson inaccoutumé. Finie la morsure d'aout. Les ravins commencent à être marqués de plaques bleuâtres et dans les creux sentiers, le pied du passant fait crisser le muccio desséché.
Bientôt l'automne va empourprer l'île éclatante et vous quitterez les hauts lieux pour la blondeur rayonnante des rivages méditerranéens.
Vous reverrez les bouquets des palmes gainés de verdure et piqués de pourpre, corolles éclatant dans l'air allègre et bleu.
Mais vos oreilles continueront à percevoir la rumeur du torrent qui, en montagne corse monte, comme un soupir nait de la terre, vers l'ombre et la fraîcheur.
Louis BASSOUL.

NOUVELLES LOCALES
HYMENEE
Nous apprenons le prochain mariage de M. Maklouf Krief, commerçant avec Mlle Garbi Nedjema de Bône.
Nos félicitations

MARIAGES
Samedi a eu lieu le mariage de notre gracieuse concitoyenne, Mlle Mary Maubert avec M. Adolphe Vial, propriétaire à Saint-Arnaud.
Nos meilleurs vœux aux nouveaux époux et nos sincères compliments aux familles.

-- Samedi également a été célébré le mariage de notre charmante concitoyenne Mlle Joséphine Larosa avec M. Joseph Battesti, sous-officier au 19e Régiment de Tirailleurs. Nos sincères félicitations.

LEGION D HONNEUR
Au moment de mettre sous presse nous apprenons, avec un très vif plaisir, la nomination de notre excellent ami, M. Donat Maubert, au grade de Chevalier de là Légion d'Honneur.
Cette haute distinction, bien méritée sera accueillie avec une réelle satisfaction par la population Guelmoise.
Nous lui adressons nos bien sincères félicitations.

LES SPORTS
Cet après-midi à 2 heures sur l'hippodrome, la Jeunesse Sportive Guelmoise rencontrera en un match amical l'Équipe première de l'Avant-garde Souk-Ahrassienne. La valeur des 2 équipes en présence, nous promet une belle partie de vrai sport. Nul ne doute que les spectateurs seront nombreux.

THEATRE
L'excellente troupe du théâtre de "l'Oeuvre de Paris" jouera sur notre scène Mercredi prochain

BIENVENUE
M. Salomon, receveur des Postes, nommé en remplacement de M. Bassoul, est parmi nous.
Nos meilleurs souhaits de bienvenue.

DE PASSAGE
M. Fidèle, ancien Sous-préfet à Guelma, est venu pour serrer la main aux nombreux amis qu'il a laissé et assister au mariage de Mlle Maubert, était de passage ces jours-ci.

ACCIDENT
Notre concitoyen, M. Michel Saïd a été sérieusement blessé par l'éboulement; d'un puits en construction.
Nos meilleurs souhaits de prompt rétablissement.

THEATRE
Sur scène " MOTS DE GOSSES "
Cette troupe composée d'artistes de choix nous arrive précédée d'une éloquente réputation. ,

CERCLE MUSICAL
C'est ce soir, à 9 heures très précises que le " Cercle Musical " reprend ses Concerts suivit de Bals pour la saison 1927-28.
Un programme choisi autant que variés agrémentera la partie Concert. Deux Orchestre au grand complet, vont entraîner les danseurs dans des tourbillon de joie.
Nous rappelons que les reçus, du mois courant tiennent lieu de Carte d'invitation pour les membres honoraires.
Date d'édition : 1927-10-17

POUR L ECOLE LAIQUE
Le syndicat national, ému des actes violents dont l'école laïque était l'objet, avait demandé au ministre de l'instruction publique de l'aider à démasquer nos ennemis, et, au besoin, à réagir contre leurs menaces.
M. Herriot a adressé au préfet la circulaire suivante ; vous m'ignorez pas de la violente campagne menée dans certains régions contre l'école primaire publique. Je vous recommande expressément d'en suivre avec la plus grande vigilance de me tenir immédiatement au courant de celles qui viendront à se produire dans votre département pour être mieux à même d'aider dans leurs oeuvres quotidiennes l'éducations et soutenir, le cas échéant, contre des attaques passionnées et sans fondement, je désire être personnellement instruit de toutes les entreprises des adversaires de l'école publique.
De plus, le comité de juristes a été constitué au cabinet du ministre.
Il sera chargé d'étudier les documents transmis par les préfets.
M. Herriot a pris une excellente mesure. Nous avons assez dénoncé à nos lecteurs la lutte menée contre l'école laïque

VENTE
Etude de Me Michaut notaire Guelma.
Vente de fond de commerce.
Suivant acte reçu par me Michaut notaire Guelma les 29 et 30 septembre 1927, enregistré actuellement le 8 octobre 1927, folio et 15 ; aux droits de centimes par M. le receveur Mas
Mme QUIOT (Zulma Alphonsine) sans profession, veuve non remariée de M. Étienne Richardot demeure actuellement à Guelma
Mme Richardot Germaine Alphonsine, sans profession, épouse de M. Dabéziers René, maréchal des logis d'artillerie, avec lequel elle demeure à Constantine
M. Richardot émet Édouard, cultivateur demeurant actuellement à Guelma
et Mlle Richardot Julienne sans profession demeurant à Guelma.
Ont vendu;
à M. Koch François Commerçant et propriétaire à Guelma et demeurant actuellement à Guelma
Le nom de commerce d'une buvette et épicerie exploitée par M. Étienne Richardot et qu'ensuite les vendeurs ont exploités à Guelma à angle des rues de Carthage de Carthage et Jugurtha , comprenant le fond commercial ou enseigne la clientèle y attachée, l'achalandage, les marchandises en magasin les différents objets mobiliers, du matériel servant à son exploitation.
Les oppositions s'il y a lieu, devront être faites à M. Koch acquéreur, dans les 20 jours de la présente insertion et seront reçues à Guelma à l'étude de Me Michaut notaire, rue de Carthage pour l'insertion signée Me Michaut

AVIS.
Un examen pour l'emploi de copiste à la section spéciale de recrutement indigène de Guelma aura lieu prochainement.
Les candidats qui désirent y participer sont invités à adresser leur demande au commandant d'armes.
Y joindre un extrait de naissance.
Pour tous renseignements s'adresser au bureau du commandant d'armes.

AERO-CLUB CONSTANTINOIS.
Avez-vous parfois songé à l'aviation ? Savez-vous qu'elle sera demain son rôle dans l'avenir ? Un pays sans aviation est un combattant sans armes et une sa défaite est certaine.
Vous tous qui comprenez nous aider à convaincre les sceptiques d'adhérer à l'aéro club de Constantine c'est faire oeuvre de bon français.
Les adhésions sont reçues au bureau du journal.

AUTRES SUJETS NON DEVELOPPES....
La foire aux "clous" de la porte de Versailles...
M. Herriot fait un exposé concluant de sa réforme sur la gratuité de l'enseignement secondaire....
Le franc et le budget....
Les négociations commerciales franco-américaines.

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 86 %.
Site Internet GUELMA-FRANCE