jeudi 15 avril 1926.

Théâtre Antique de Calama.
Manifestations artistiques du 7 mai.
Nous avons annoncé récemment que les "Amis de Carthage" et les "Villes d'Or" préparaient un grand de voyage aux théâtres antiques de l'Afrique du Nord, au bénéfice des fouilles archéologiques.
Sous les auspices de comédiens, du résident général de France à Tunis, ainsi que sous le haut patronage du ministère de l'instruction publique des Beaux-arts, et du gouverneur d'Algérie.
Actuellement tout est prêt, et dans quelques jours écrivains, tragédiens, représentants de la presse et personnalités artistiques embarqueront pour l'Algérie.
Ce sera un événement considérable en Afrique du Nord, tant pour la qualité que pour le nombre et la diversité des spectacles.
Autour de notre grand tragédien Albert Lambert, qui assume une tâche digne de son art et de son talent, se sont regroupés grâce à la bienveillance et à l'appui de M. Émile Fabre, administrateur général de la Comédie-Française, Mme Jeanne Delvoir, l'éminente tragédienne, qui en 1907 inaugura le théâtre de Carthage, M. Brunbot, et M. Docival dont le concours est un gage de succès.
À leurs côtés, M. Maurice Escande, hier encore de la Comédie-Française, et que son talent désignait pour cette grandiose manifestation d'art, nos exquises tragédiennes Mmes Gisèle PICARD, DELANNOY, Germaine DELBOT, Gabrielle CALVI, Lisa WEBER, FLEURY, G VANTIEN, ainsi que l'excédent tragédien M. Froment et Messieurs Lemarchand, Gerval ,Franck Morel, Sintés réunis d'une façon fort heureuse par les soins de Mme Lucie LISIKA., imprésario.

Le programme: Dans les théâtres municipaux d'Oran, Alger, Constantine, Bône et Tunis: Ruy Blas, le Misanthrope, Poliphene, et dans les admirables théâtres romains de Cherchell, Timgad, Djemila, Guelma et Carthage :
Phèdre. Britannicus. Oedipe Roi, Oreste, la belle tragédie de M. René Berton. La prêtresse de Tasil, de Mme Lucie Delarue Mardrus, qui se joindre à la caravane, et le "Croisé", légende africaine, œuvre nouvelle de Joubert de Behac.

Ainsi en l'honneur de la science et de l'art français et pour aider au développement du tourisme nord-africain, les "Amis de Carthage" et des "Villes d'or", se rendront, chaque année sur la vieille terre de Scipion et de Saint-Augustin.
Quelle meilleure et saine propagande dans cette "autre France" si laborieuse, si riche que d'y faire représenter nos chefs-d'œuvre de théâtre français.

À Guelma nous aurons le grand plaisir d'entendre la pièce si belle "Oreste" de René Berthon, avec le créateur même Albert Lambert.
À l'occasion de la manifestation artistique qui doit avoir lieu à Guelma, il est fait appel à l'amabilité et la complaisance de tous, en priant les personnes qui pourraient disposer de chambre de bien vouloir le faire savoir. Soit à la mairie, soit à M. Maubert adjoint délégué aux fêtes.

Nouvelles locales.
Carnet rose. Mme et M. Bensaci Salah conseiller municipal sont depuis quelques jours les heureux parents d'une ravissante fillette prénommée "Ouassila"
Nous adressons nos meilleurs vœux au bébé et nos félicitations aux parents.
Nous adressons nos souhaits de bonheur au joli poupon qui vient de faire son entrée chez Mme M. René Maraval.
Tous nos compliments aux heureux parents.

Soirée dansante.
La soirée de famille organisée par "La Violette" a obtenu samedi dernier un très vif succès.
Un excellent orchestre à cordes fit danser jusqu'au matin des nombreux couples chez qui l'entrain ne manqua pas.
Nos félicitations aux organisateurs.

Injustice flagrante.
Un malheureux forain sollicitait la municipalité la faveur d'installer sa baraque à l'occasion des fêtes de l'Aïd Serir -.
Les jeux de hasard sont interdits et nous ne pouvons rien y faire, telle fut la réponse devant laquelle le forain changé de famille (une femme et quatre enfants) du s'incliner
Hier, jour de l'Aïd Serir, les forains sans baraque qui exploitaient le public par des jeux d'argent, pullulaient sur la place Saint-Augustin.
Pourquoi donc cette ignoble justice ?
Le père de quatre enfants, ne vaut-il pas, les individus que la municipalité a remarquablement favorisés.

Accident
Dimanche dernier M. Lancioni accompagné de son fils revenait sur sa moto, d'une promenade matinale, lorsqu'à proximité du pont situé entre Millesimo Guelma il heurta à un mouton.
Les malheureux furent vivement projetés. M. Lancioni eut une fracture de la clavicule gauche ainsi que de douloureuses contusions au jeune fils qui fut blessé à la tête, à l'arcade sourcilière et plus particulièrement au visage.
L'état des victimes n'inspire pas d'inquiétude. Nous leur adressons nos souhaits de grands établissements.

Chute miraculeuse.
Sur la route de Clausel, M. Meauchamp qui pilotait son auto, manoeuvrait pour que celle-ci fit volte-face. À la suite, d'une maladresse, l'auto fila dans un précipice et fit une chute d'environ 15 m environ.
Aussitôt des passants s'empressèrent auprès de la victime et constatèrent, à leur grand étonnement, que M. Meauchamp était sain et sauf la machine fut sérieusement endommagée.

Match de football.
Tous les fervents du ballon rond, toute la population Guelmoise, assisteront à la belle manifestation sportive qui aura lieu le dimanche 18 avril, au parc des sports, route de la Mahouna
La partie sera disputées par la Jeunesse Sportive de Aïn Beida et la Jeunesse Sportive Guelmoise.
Les deux équipes en présence sont redoutables, la Jeunesse Sportive Aïn Beida, actuellement placée en division d'honneur présentera un rude adversaire un autre club local.
Au cours du match le groupe musical LES ENFANTS DE GUELMA donnera un concert.
Le soir, pour clôturer cette agréable journée un bal, à la salle des fêtes réunira la foule des grands jours, (un plateau sera placé à l'entrée du bal)

Courses Hippique de Guelma (souscription)
. Prix du commerce
M. Abella Léon, Attal Alex, Attal Gaston, Bauer, Belabed cherif, Caisse Agricole et Commercial de Guelma, Champ frère, Chevance, Compagnie Algérienne, Crédit Foncier d'Algérie, Dahel Mohamed Lackdar, Debono, Falleti, Philol, Girardot, Gisselbrecht, Guisti, Koch, Labianca, Larigou, Manier, Martin, Missud, Maraval, Société Huilière de Guelma , Zuretti Léon.
Total de la première liste 1010 fr.
Messieurs Azzaro Lacroix (pétrole essence), Chemama, maison Louis Billard (machines agricole), essence moto gaz, Attal, (machines agricoles).
Total de la deuxième 1350 fr.

M. Abella, Abou, Azzaro, Baroni, Fortunato, Cohen Mardoché, Ferro, Catala, Danan Charles, Dupré, Fabre, Fiorimi, Férro, Galopin, Krief, Lacroix, Zuretti, Lavie, Legodec, Loufrani, Martin, Mas, Mimouni, Seyman, centrales électriques, Teuma, Toussorière,
Total de la troisième 685 fr.

Prix des colons.
Attal, Benzzina, Dimech, Gauci, Génisson, Gerbaulet,Julia, Maury, Duchamp, Prunetti, Sauré, Sauvage, Thomas.
Total de la quatrième 530 fr.

TEXTES NON DEVELOPPÉS PARUS DANS LE JOURNAL "L'AVENIR DE GUELMA"
Le cartel et le radicalisme. R B
Le crépuscule des rois.
Les crimes des conseils de guerre.
Le nouveau régime des loyers.
La spéculation des blés
La droite a toujours exploité la calomnie

Site Internet GUELMA-FRANCE

Le texte affiché comporte un certain nombre d'erreurs ou de fautes. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR)ou vocale
Je vous remercie pour votre compréhension,
le web-master Gilles Martinez