RELATIONS COMMERCIALES DES PUISSANCES CHRÉTIENNES EN AFRIQUE PENDANT LE XIVe SIÈCLE.

Voici quelles étaient au XIVe siècle les branches du commerce extérieur de la Berbérie :
Importations :
Faucons et autres oiseaux de chasse.
Bois ouvrés, lances, ustensiles de boissellerie.
Cuivre, étain, fer, acier.
Or, argent, bijoux.
Armes, cottes de mailles, cuirasses, casques, etc.
Quincaillerie, mercerie, verroterie, papiers.
Laques, vernis, mastics, teintures.
Tissus et draps de Bourgogne, Languedoc, Florence, Angleterre
; soies et velours. Céréales. Épices, parfums, drogues, vins.
Navires et accessoires.
Exportations :
Esclaves musulmans, dont Gênes était le principal marché.
Chevaux. Poissons salés.
Cuirs et peaux de toute nature.
Écorce à tan : substances tinctoriales.
Sel, sucre, cire, miel.
Huiles d'olive.
Céréales.
Fruits secs.
Étoffes, tapis.
Laine, coton.
Sparterie.
Métaux, armes.
Coraux, Épiceries