Envoyé par Guy Politano


Minerve exilée dans le fond du square

Je suis comme une amie qui n'a plus d'amis,
comme une mère qui a perdu ses enfants,
comme un voyageur qui erre sur la terre,
où je suis restée seule.
B de Saint-Pierre


Extrait de la Dépêche de Constantine
Maire de Guelma Monsieur Henri Chautard.

Nous sommes en mai 1923, et notre monument aux morts dans sa sobriété impressionnante et de meilleur goût s'élève au carrefour des routes de Millesimo, Sedrata, Lapaine à l'emplacement de l'ancien rond-point et abreuvoir. L'habile statuaire monsieur Toriani met la dernière main à son œuvre. Au sommet de la colonne la tête casqu ée de la déesse Athéna. Cette déesse personnifie la sagesse, les sports, les sciences et les arts.
Mais c'est aussi une guerrière et le casque prouve les attributs de sa fonction. Les grec l'avait choisie pour donner son nom à leur capitale " Athènes " . Pour les habitants de Guelma elle symbolise la présence française.

La pleureuse à ses pieds est émouvante tant dans l'expression que dans sa position où se mêle le désespoir, la crainte et peut-être le souhait de plus 'jamais cela'.
Les noms de nos héros tombés aux champs d'honneurs durant les guerres où l'armée d'Afrique fut engagée sont gravés pour l'éternité sur un marbre des carrières de la Mahouna.

Sur une autre plaque, il est écrit :

LES COMMUNES DE LA RÉGION DE GUELMA
A LEURS ENFANTS MORTS POUR LA PATRIE


Nous ne sommes pas en mesure de préciser la date de son inauguration, mais nous savons qu'elle sera grandiose,
ON N'OUBLIE PAS SES MORTS.

Bibliothèque Nationale Versailles

On peut lire : GUELMA :Monument des combats de 1870

Monument qui rend hommage aux soldats d'Algérie morts durant les combats de 1870
,

NDLR. désinformation. Dans un livre, qui aurait voulu, explique l'auteur .."atteindre la paix du coeur et de l'esprit" (sic) ce monument, page 85 est présenté, je cite :
"Guelma: un monument à la gloire des conquérants français. Quand l'esprit cocardier devient, avec le recul, presque indécent"

Indécent! vous avez dit indécent? comme s'est curieux, rendre hommage aux combattants de la guerre 1870 devient indécent ???
L'auteur qui heureusement n'est pas historien, s'est "simplement" trompé de guerre!




Présentation Guy Politano

ALGER

HAMMAM BOUHADJAR</div>


MASCARA

MONDOVI

MOSTAGANEM

ORAN


SAIDA


HOMMAGE AUX TIRAILLEURS ET AUX ZOUAVES



Site Internet GUELMA-FRANCE