Armée d'Afrique.
L'état-major général
division :
bureau :
numéro 42

                      Medjez Amar le 17 juillet 1837..

              Colonel,
         D'après les ordres de Monsieur le Gouverneur Général une compagnie du bataillon d'Afrique arrivera demain à Guelma, relever celle du même corps rejoindra le même jour Medjez Amar.

Un détachement de 200 hommes du 47e de ligne partira le 19 de Medjez Amar pour relever à Guelma le bataillon de tirailleurs que Monsieur le Gouverneur appelle.
Vous voudrez bien remettre au commandant de ce bataillon la lettre si inclus qui contient ses instructions pour les deux détachements qui seront relevés au bout de cinq jours.
Monsieur le Gouverneur part tout à l'heure pour Bône, il campera le soir à Nechmeya, vous pouvez lui adresser vos lettres si vous en avez.
Il sera demain à Bône; il y passera probablement le 19 et repartira le 20 pour rentrer le 21.
En son absence Monsieur le général Rullière aura le commandement de Medjez Amar et vous l'informerez de ce qui pourra l'intéresser
M. le commandant Despinoy s'entendra avec vous pour les voitures à envoyer à Guelma pour les évacuations de malades ou de convalescents trop faibles.
Écrivez-lui dès à présent, vous en aurez besoin.
Je verrai à Bône en ce qui concerne l'évasion de Majoub.
Monsieur le Gouverneur pendant son séjour, prendra sans doute les décisions concernant la tribu beni Urgine.
Je vous prie de donner l'ordre à l'adjudant des spahis Harries de se rendre à Bône, il pourrait commander le détachement de Turcs que vous jugerez à propos, lui proposer à l'envoyer en congé pour y faire des vivres ainsi qu'il a été convenu
Recevez, colonel, mes considérations très distinguées
Le chef d'état-major général..

Lettre adressée à M. le Colonel Duvivier commandant supérieur à Guelma.

Site internet GUELMA-FRANCE