Les propos de Gro Eva Farseth ou Eva Joly, française par le mariage, née en Norvège et
les Français d'Algérie

Je me demande vraiment si la mauvaise foi, au même titre que le vol, ne devrait pas être punie par la loi !
A l'ignorance, l'inculture, ces gens ajoutent la bêtise, la jalousie et peut-être même (je me demande bien pourquoi) la haine!

Les pieds-noirs ont créé un pays à la sueur de leur front! Ne craignant ni le soleil-eux qui venaient du froid pour certains - ni les razzias des tribus hostiles, ni surtout le travail! Et privés de leur terre natale, ils ont tout reconstruit et il faut le dire tout réussi!
Alors! les chiens aboient, la caravane passe....
Colette .N-B

L'eurodéputée et ex-candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly, née Gro Eva Farseth le 5 décembre 1943 à Oslo, en Norvège, a soulevé l'indignation des rapatriés en comparant les français d'Algérie à des ROMS le 16 octobre sur iTélé.

"Un scandaleux amalgame ", dénoncent leurs associations, qui rappellent que les pieds-noirs se sont battus pour la France: " Pendant la dernière guerre, près de 168 000 furent appelés ou volontaires, 40 000 d'entre eux tombèrent au champ d'honneur, 72 000 furent blessés.

Les Français d'Algérie ont dû fuir de leur pays en 1962 dans des conditions tragiques
1 500 d'entre eux sont considérés comme disparus, 5 000 furent victimes du terrorisme, 50 000 Français musulmans furent assassinés.
Ces apatrides ont réussi par leur travail et leur opiniâtreté à s'intégrer dans la société française.

Que faisait la demoiselle Farseth à cette époque ?
Et notre tragédie,a-t-elle un rapport avec les Roms ?

      Il aurait fallu que mademoiselle Farseth apprennent quelques règles de décence élémentaire.
Non, madame, on ne touche pas à ces moments tragiques qui fut pour tout un peuple une tragédie dont, pas un instant, vous vous êtes souciée,
Rien, madame, n'est pire que de quitter son pays, on devient apatride.
Notre douleur est bien réelle, nous étions honnis, montrés du doigt. Vous n'étiez pas là pour partager nos angoisses, vous n'aviez que 18 ans.
Les français pour la plus part nous étaient hostiles.
Aujourd'hui, madame, en 2013 la plaie n'est toujours pas refermée, il suffit de propos irréfléchis et stupides pour faire mal et réouvrir la plaie.
Décidément, madame, vous valez bien le score que vous avez obtenu lors des élections présidentielles

Pendant la dernière guerre 1939-1945, face aux hordes nazis, la Norvège se déclarait neutre afin de protéger le commerce du minerais de fer dont le client principal était l'Allemagne d'Hitler ..

Gilles Martinez

FRANÇAIS PAR LE SANG VERSÉ

Je tiens ces propos de la bouche même de mon père Edouard Martinez qui me raconta, lorsque je me suis engagé volontaire en 1955, comme mon frère en 1943, ce qui suit.

Ton grand-père Joseph, qui avait gardé sa nationalité Espagnole, réunit ses garçons et leur tint ces propos :
La France et l'Allemagne sont en guerre. Vous êtes des hommes nés dans ce département Français. Vous avez acquis en naissant sur cette terre algérienne la nationalité Française. Maintenant à vous de prouver votre attachement à la France qui aura besoin de soldats. Répondez présents lorsque votre feuille d'appel sous les drapeaux vous parviendra, ou engagez-vous, vous avez ma bénédiction.
Ainsi quatre garçons Martinez firent la guerre 1914-1918, l'un d'eux prénommé Joseph comme son père, donna sa vie pour la France.
1914-1918

In Memoriam: Martinez Joseph, 2 éme classe, Corps : 4 éme et 7 éme mixte de Zouaves, mort pour la france; tué à l'ennemi, le 18 mars 1915 à Mesnil les Hurlus...

ÉDOUARD MARTINEZ

Engagés sur tous les fronts, ils furent de tous les combats pour défendre la France
Croix de guerre avec étoile, médaille des blessés

Aprés la bataille, Edouard entouré de fillettes, en repos dans une famille Loraine,
Edouard Martinez gazé à Verdun en 1917, croix de guerre avec étoile, médaille des blessés

ALEXANDRE MARTINEZ


ALexandre Martinez
Alexandre Martinez marqué d'une croix
En repos aprés la bataille de Verdun, il pose avec ses camarades tirailleurs
Alexandre Martinez :Maroc: Guerre du rif


Les défaites françaises du mois d’août ont contribué à lever les premières recrues en Algérie pour gonfler l’armée déjà présente. De 1914 à 1918, 85.000 combattants provenant d’Algérie connurent l’enfer des tranchées. De ce nombre, 25.000 d’origine musulmane et 22.000 d’origine française ont été tués.

Site internet GUELMA-FRANCE