JOURNAL LA MAHOUNA
Extraits du journal

En 1884 la ville de Guelma faisait partie du département dit " de la Seybouse " dont la limite au nord allait de la frontière Tunisienne en suivant la côte en passant par Bône, Collo, Dijelli (Gigelli) et au sud de la frontière de Tunisie en passant par Tiffech, Temlouka, Constantine, Milla et Gigelli.

Dictionnaire de localité d'Algérie : En 1860 Calama (nom donné par les anciens) est une ville à 100 kilomètres de Constantine et à environ 66 km de Bône. Le nombre d'habitants est de 3592.

Elle fut occupée par l'armée vers le 15 novembre 1836. Sa création officielle date du 20 janvier 1845 dès l'arrivée des premiers convois d'ouvriers d'art.

Constitution en commune le 17 juin 1854. Installation du sous préfet le 13 octobre 1858.

Guelma a maintenant un marché arabe très important tous les lundi et mardi. Une pépinière existe créée par le gouvernement. Une direction des Postes. Une importante population arabe dont le chef est un Kaïd et qui comprend 7 tribus sont toutes groupées, depuis peu, prés de la ville.

Collectif des Guelmois site Internet GUELMA-FRANCE