QUEBEC

Cheminement de la famille MENARD de COURTESAULT (France) à DRAIRA et MILLESIMO (Algérie)

C'est de COURTESAULT, canton de Champlitte, sous préfecture de GRAY, au pays de Haut Gué en Haute Saône que notre trisaïeul FRANCOIS MENARD, dit " le jeune " qui exerçait la profession de maçon, partit avec sa femme CATHRINE MONNIER et ses cinq enfants, pour assécher les marais de Boufarik au Sud Est d'Alger (Algérie).

En 1842, à la suite d'une attaque du village de colonisation par Abdel Kader, toute la famille se replia sur DRAIRA à 18 kilomètres au Sud Ouest d'Alger, sous la protection de l'armée.

C'est donc à partir des descendants de François et Catherine qu'il faut retrouver Philippe

Recherche dans la province du QUEBEC.

Le capitaine Maurice Jean MENARD a fait un admirable travail de recherche en France puisque l'arbre généalogique de sa famille prend date en 1566. Cependant pour parfaire son arbre généalogique il recherche la famille de PHILIPPE MENARD ou MESNARD. On retrouve dans la même fratrie ces deux orthographes en 1817.

Ce patronyme apparaît en 1724 avec le prénom de PIERRE.

Puisque notre site GUELMA-FRANCE est visité dans la province du Québec, si un descendant de la famille peut l'aider à compléter sa généalogie, Maurice Jean Ménard serait heureux de se mettre en rapport avec ses lointains cousins.

Le prénom de Philippe apparaît dans de nombreuses génération ainsi nous avons :
1. Philippe né le 19 février 1821 à Courtesault (France)
2. Philippe dit Alphonse né en 1864 à Millesimo (Algérie)
3. Philippe dit Auguste né en 1881 à Zerizer (Algérie)
4. Philippe né le 02 décembre 1879 à Duvivier (Algérie)

Collectif des Guelmois site Internet GUELMA-FRANCE