RENCONTRE IMPROBABLE DE DEUX GUELMOIS SUR LE CHEMIN DE COMPOSTELLE

MARCEL GAUCI ET DANIEL DUMONT

Une de ces rencontres fabuleuses..imprévues..incroyables..rencontre suspendue à un simple petit bonjour..."c'est le retour?",m'a-t-il demandé,avec un accent qui a éveillé ma curiosité,en pleine méditation !
Plus de 50 ans après....croiser un voisin ! même ville d'Algérie (Guelma !) , même quartier(Cité Bon Accueil) , même rue ! ! !
Chacun de nous deux a mis un certain temps à s'en remettre ! !
Merci à Celui qui a permis ce beau moment de vie !
"Croiser le Chemin du Créateur , en croisant le Chemin des Autres...Quel beau Cadeau ! ".

A un de ces jours Marcel,du côté de la Valette/Toulon.
Amis guelmois, vous pouvez faire circuler ....merci !

et l'AMOUR !

Bien fraternelle amitié,
Daniel Paul Lahlou .

Les moments heureux du CHEMIN... qui ne peuvent pas trouver d'explication...!


A gauche Marcel Gauci et Daniel Dumont

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ou simplement pèlerinage de Compostelle est un pèlerinage catholique, dont le but géographique est le tombeau légendaire de l'apôtre saint Jacques, Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne).
Le pèlerinage de Compostelle compte parmi les trois plus importants pèlerinages de la Chrétienté après Jérusalem et Rome. Mais c'est seulement après la prise de Grenade en 1492, sous le règne des Rois catholiques, Ferdinand d'Aragon et Isabelle la Catholique, que le pape Alexandre VI (Rodrigo Borgia, pape de 1492 à 1503) a déclaré que Saint-Jacques-de-Compostelle était, avec Rome et Jérusalem, le lieu d'un des « trois grands pèlerinages de la Chrétienté ».
Il est à noter que le mot « tombeau » a disparu des discours des deux derniers papes : Jean-Paul II a parlé du « mémorial de saint Jacques », sans utiliser le mot « reliques » ; Benoît XVI a simplement dit que la cathédrale de Compostelle « est liée à la mémoire de saint Jacques »".
Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ont été déclarés en 1987 « Premier itinéraire culturel » par le Conseil de l'Europe. En 1984, la Commission de la Culture avait proposé une action en faveur de l'ensemble des itinéraires de pèlerinage. Mais le lobbying espagnol a emporté la décision.

Oui, ce Chemin est des plus magiques... : des rencontres magnifiques et des plus inattendues vous obligent à croire aux miracles.
On en revient chaque fois complètement renversés et... heureux!!! Tous ces bonheurs successifs font oublier les souffrances, ... car il y en a aussi.
Bien sûr que tu peux diffuser ces photos. Je t'en joins qq unes en plus mais, je ne veux pas t'envahir: ... il y en a trop sur tout ce que nous voyons ou rencontrons; et toutes sont de bons souvenirs.
J'espère que vous allez bien, ainsi que toute votre petite famille? Tes journaux sont toujours les bienvenus et nous passons chaque fois une bonne soirée à découvrir les nouveautés. Je te tire un grand coup de chapeau pour le boulot que tu y fais. J'y ai retrouvé, dans les rubriques d'internautes d'Algérie, un écrit d'une fille Maoui, qui habitait au camp d'aviation de Millésimo et avec laquelle j'allais à l'école (matin, midi et soir...). Elle y citait d'ailleurs Gerbolet et Mme Gauci de la gare... c'était, à peine, ... hier!
Avec toutes nos amitiés.
Marcel
Je te disais, en gros, que Wikipedia donne une idée assez bonne du Chemin de Compostelle, mais qu'il était peut-être préférable de préciser que le Chemin, bien que Catholique, effectivement, n'est pas exclusif aux Catholiques. Effectivement, on y rencontre de nombreux Protestants, et également, des autres religions tels que des Musulmans, des Bouddhistes, etc... D'ailleurs, ces dernières années nous rencontrons énormément de Coréens, de Japonnais... (tu pourras apercevoir en PJ, la photo d'une Coréenne de 30 ans, catholique, et qui faisait le Chemin avec sa tante, 60 ans, qui avait un poumon en moins, mais, elle, Bouddhiste. (Cette photo est prise à l'entrée de Sansol par un Espagnol qui photographie tous les pèlerins et publie sur son site).Je te disais aussi que les Chemins avaient été également classés au Patrimoine Mondial de l"UNESCO, en 1993 pour le CAMINO FRANCES (le Chemin Espagnol de Puente la Reina à Santiago) et en 1998 pour les Chemins français.
Nous te remercions pour l'intérêt que tu portes à ce Sacré Chemin qui nous passionne tant.

Nous remercions notre ami Marcel Gauci de nous avoir fait parvenir ces photos-souvenir et ces explications sur le chemin de Compostel

Site internet GUELMA-FRANCE