ORAN

On nous appelle " Pieds Noirs " et ces deux mots jetés
Péjorativement, souvent comme une insulte,
Sont devenus pour nous plus qu'un sobriquet.
On nous appelle " Pieds Noirs " avec cette nuance
De dédain, de mépris attachés à ces mots
Qui pour nous, ont un sens de plus grande importance
On nous appelle " Pieds Noirs ", nous acceptons l'injure,
Et ces mots dédaigneux sont comme un ralliement
Comme un drapeau nouveau, comme un emblème pur.
On nous appelle " Pieds Noirs ", il y a sur nos visages
Le regret nostalgique des horizons perdus,
Et dans nos yeux noyés, d'éblouissants mirages.
On nous appelle " Pieds Noirs ", il y a dans nos mémoires
Le souvenir joyeux des belles heures d'autrefois,
De la douceur de vivre, et des grands jours de gloire.
On nous appelle " Pieds Noirs ", ami, te souviens-tu ?
Source Internet

Site Internet GUELMA-FRANCE