LA LANGUE MALTAISE


                Aussi loin que l'on puisse remonter, on sait que le langue parlée à malte, se décomposait de latin, grec et phénicien car après avoir été occupée par les Phéniciens, puis leurs descendants Puniques de Carthage, ils firent partie de l'empire romain Les archéologues ont trouvé là-bas, un cippe portant une inscription bilingue , phénicien et grec. C'est grâce à cette inscription que le phénicien-ancêtre des alphabets occidentaux-a été décodé.
                Bien plus tard, du IX ° au départ du XX °, Malte fut occupée par les Arabes qui imposèrent leur langue. Les arabes furent chassés par les Normands de Sicile en 1901 et Malte intégra le parlé du sud de l'Italie. Les chevaliers de saint Jean, bien que de huit origines diverses adoptèrent l'Italien comme langue officielle. Pendant l'occupation éclaire des Français, il y eu quelques documents en français , puis les Britanniques arrivèrent et voulurent imposer leur langue. Mais pendant tout se temps, les Maltais continuèrent à parler le Maltais et enrichir leur langue de mots étrangers selon leurs besoins. Puis, entraînés par un grand patriote et pionnier en le matière, ils prirent conscience que leur parlé n'était pas un patois, mais la langue d'une nation riche d'histoire qui valait bien celle des grands pays. Il leur fallu plus d'un siècle pour due le langue Maltaise soit reconnue, ce fut une question politique très épineuse.
Malte devenue indépendante en 1964 a maintenait une langue nationale, le Maltais et deux langues officielles, le Maltais et l'Anglais.
85% des Maltais parlent couramment l'Anglais.
               D'après les récentes études du professeur Brincat (Université de Malte) la langue Maltaise se compose actuellement de 32,41 % de langue arabe, de 52,46% de langues romanes, de 6,12% d'Anglais et le reste d'origines diverses.               A la rentrée universitaire en 2005, le Maltais sera enseigné à la Faculté de Paris x Dauphine par le professeur Edward Paul Magro

A. Vérié-Cassar

Collectif des Guelmois GUELMA FRANCE