Les familles DEBONO !

 
       Le nom DEBONO s'est écrit différemment au cours des siècles : DE BOMU, DE BOMO, DEBOMO.

         J'ai cherché, dans ma bibliothèque, les DEBOMO qui ont laissé une trace dans l'Histoire de Leur archipel. Ces traces, je les ai trouvées dans les archives notariales, dans celles du tribunal de l'Ordre de St Jean, dans celles de l'Inquisition ainsi que dans mes livres d'Histoire. Dans mes recherches généalogiques, j'ai recueilli 83 mariages de DEBOMO répartis sur le territoire maltais ,surtout sur la côte. J'ai remarqué que le prénom Andréa ou Indri (André) est souvent utilisé par les DEBOMO alors qu'il est assez rare chez les autres familles maltaises.

         La mention la plus ancienne que j'ai pu trouver, remonte à l'année l486; Le 1° septembre. devant le notaire Giaccomo Zabbara, se présentait le Magister Petru De BOMU en tant que témoin dans une vente de terrain.
         Même année ,en décembre, Gataldu De BOMU était un des témoins dans les accords préalables à la construction d'une église à Naxxar.

         L'année suivante, Çataldu retourne chez le notaire pour récupérer 8 florins que lui doit Anator ZAMMIT qui lui avait acheté un âne. Anator promet de payer en sacs d'orge et d'avoine moitié au 15 août, moitié à la Noël.

        En l495,c'esb Jacobus DE BOMO qui se présente comme témoin à la vente d'un terrain.

         L'année suivante, on trouve Donenicus De BOMO toujours chez le même notaire, il est endetté envers Christophanus VELLA il s'engage à payer son arriéré de 12 florins. Quelques mois plus tard, Johanna, épouse de Magister Pebru. donne. A louer un champ à Battista BUTTIGEG pour 3 ans, 2 florins l'an. Elle déclare que Batistta l'a déjà payée en lui cédant un âne blanc d'une valeur de 6 florins. II était très courant, en effet, que les femmes fassent leurs transactions sans qu'apparaisse la signature d'un homme de la famille.

         Quelques mois plus tard, le Magister Petru se présente à nouveau comme témoin dans une vente à Naxxa. On peut penser que, vu son titre, ce Pebru était un notable estimé en ce lieu.
         Je n'ai trouvé aucune mention des DEBOMO au XVI° siècle ; je n'en ai trouvé qu'en 1657 où Pasquale DEBOMO est le notaire attitré de la noble famille MAVARRA.

         En 1695 et en 1721,ce sont les archives du tribunal de l'Ordre des chevaliers de St jean qui nous donnent; quelques informations .Ascanio PORTELLI est en procès contre les frères Giuseppe et Salvator DEBOMO (abbés), Alessandro DEBOMO et leur sœur Margherita Puis c'est une affaire opposant Paolo DEBOMO aux amateurs et capitaines SICARD et GEOYFRAY pour la perte de diverses marchandises.

         A la même époque, mais sans précision de dates, les archives du tribunal de l'Inquisibion ont enregistré une accusation portée sur Gio Andrea DEBOMO pour avoir distillé de l'eau de vie à Lisbonne; un autre DEBOMO, Francesco de son prénom, fut accusé- par un illuminé -d'avoir porté sur ses épaules, un diable cornu armé d'une fourche. Une mention aussi de Nicolas DEBOMQ qui possédait une bibliothèque de 810 volumes, chose remarquable à l'époque.

         En 1737, La riche famille MAHGION confiait ses intérêts au notaire Iginatius DEBONO

         Vous savez, sans doute qu'il y avait à Malte de tirés nombreux esclaves maures, turcs, juifs et quelques orthodoxes .Ils entretenaient les fortifications, ramaient aux galères et les plus chanceux servaient! chez les particuliers

         L' un d'eux causa des problèmes à Domenico DEBOMO, un chausseur dont la boutique faisait face à la boulangerie d'Etat. On trouva chez lui des sacs de son volés par son esclave maure, ce qui valu à Domenico bien des ennuis avec les autorités. car les maîtres se devaient de surveiller leurs esclaves . Aussi Filippo DEBOMO avait avoir fort à faire pour surveiller ses huit esclaves achetés 1053 scudi.

         1798-Les Chevaliers partent, chassés par Bonaparte. L'archipel est occupé par les Français. Le peuple se révolte, la résistance s'organise. Angelo DEBONO en est un des capitaines à Zejtun. La Valette OU sont bloquées les troupes françaises, le boulanger Joseph DEBONO est obligé de "prêter" 100 scudi au commandant Vaubois pour payer ses soldats.

         En 1800, les français sont chassés par les anglais appelés à l'aide par le peuple maltais. Les Français emmènent quelques dizaines de maltais sympathisants qui risquaient de se faire étriper. Ces francophiles sont débarqués en Corse et parmi eux se trouve l'ancien militaire Joseph DEBOMO, son épouse et ses fils Justin et André françois. D'autres part .plusieurs jeunes furent enrôlés dans l'armée française et se firent massacrer en Egypte. D'autres furent enrôlés dans la marine et les archives de Toulon nous apprennent que plusieurs d'entre eux furent portés déserteurs comme cet autre Joseph DEBOMO disparu Le 9 thermidor an VI

         Les Anglais s'installent donc;on s'intéresse à L'Egypte. A Malte Andréa DEBOMO (1821-l871) est passionné par le NiL; il part explorer ses sources encore mystérieuses. Il se donne aussi au commerce de l'ivoire et .sans doute ,enrichi, il fait des jaloux l'accusant de la traite des noirs. Revenu dans sa villa Sengla, il est finalement blanchi. Durant cette époque trois régimes se succédèrent rapidement, un homme se distingua par sa compétence, son courage et sa parfaite intégrité. C'était la juge Galcedonio Debono "(1756-1837) . Je signalerai encore un historien John Debono spécialiste de l'histoire du commerce du coton. Le coton fut une matière très importante à Malte ; il était estimé sur tout le pourtour de la méditerranéen et plus loin même . Quand la concurrence américaine fit chuter les prix, les cultivateurs, les fileuses, les tisserands les commerçants et les marins perdirent leur gagne-pain. Ce fut une des causes, de l'émigration en masse vers l'Afrique du Nord, l'Egypte et le levant

         Plus près de nous, en 1997 Madame Myriam SPITERI-DEBONO a été la première femme élue Présidente du Parlement Maltais

         Je ne terminerai pas sans mentionner l'abbé Jean DEBONO. Les natifs de Tunis l'ont bien connu et estimé. IL était tout dévoué à la communauté maltaise sur les plans social et spirituel Il fut un héros de la résistance pendant l'occupation allemande en Tunisie protégea et cacha de nombreuse personnes leur évitant déportation et camps de concentration. Lui-même dut souvent se cacher pour échapper à la Gestapo.Il fut arrêté plus d'une fois et réussi à s'enfuir Parmi ses 22 décorations., il reçut la Légion d!Honneur des mains du Président Coty.Il finit ses jours à Zabbar sa villa natale.

Dans la Sanctuary Muséum de ce lieu, on peut y voir exposés, ses vêtements sacerdotaux et son petit drapeau français

Aurore Vériè Cassar

Collectif des Guelmois site Internet GUELMA-FRANCE