LES INDIGENES....ONT BIEN DÉFILÉ LE 14 JUILLET 1945 SUR LES CHAMPS ÉLYSÉES à PARIS

           Contrairement à ce qu'affirme Djamel Debbouze, ils ont bien défilé sur les Champs-Elysées, où la population leur a rendu hommage à plusieurs reprises, le 11 novembre 1944, le 8 mai et le 14 juillet 1945.

             14 Juillet 1945 La tribune officielle installée place de la Bastille à Paris pour le défilé du 14 juillet 1945. Sont présents le général De Gaulle, le bey de Tunis, le commissaire à la Guerre André Diethelm et le résident général de France en Tunisie, le général Mast

     Défilé des Goumiers sur les Champs-Elysées à Paris à l'occasion de la commémoration de l'appel du 18 juin 1940

Défilé des troupes sur les Champs-Elysées à Paris à l'occasion de la commémoration de l'appel du 18 juin 1940. Ici, la nouba du 3e RTA (Régiment de tirailleurs algériens).

3 éme Régiment Tirailleurs Algérien

Les goumiers

Décorations

Régiment Tirailleurs Marocain

            C'est l'histoire de tirailleurs qui se sont battus pour la mère patrie mais qui, le jour de la victoire, n'ont pas eu le droit de défiler sur les Champs-Elysées", résume Jamel Debbouze, qui joue l'un des rôles principaux.
             Mais, contrairement aux premières images du film, qui enjolivent paradoxalement leur sort, ces soutiers de la Seconde Guerre mondiale ne se sont pas tous portés librement volontaires, mus par le désir ardent de "libérer la patrie de l'occupation nazie".
             Pris dans les rets de l'aliénation coloniale, du paternalisme militaire (fidélité à un sous-officier) et parfois de l'enrôlement forcé, beaucoup furent ballottés d'unité pétainiste en troupe gaulliste au gré des revirements de leurs chefs, avant d'être jetés dans des combats qu'ils n'avaient pas toujours choisis.

Source Internet

Site Internet du collectif Guelmois GUELMA-FRANCE