CAGAYOUS
-

        Le succès du parler " cagayous " (son étymologie, ce serait moitié du provençal cagaïoun, petit caca, petit merdeux, et moitié du turc Karagous, sorte de polichinelle obscène), ça va faire apparaître des journaux comme le Papa-louette. Cet hebdomadaire satirique, humoristique et antipolitique, il a paru en 1905 à Alger, même que c'était Henri Fiori le fondateur. Papa-louette, Bab-el-Oued, Bablouette, pataouète... vous voyez le cheminement lingouistique qui a abouti en définitive? (internet)

          Emmanuel Roblès aussi (du jury du prix Goncourt et tout), dans Jeunes Saisons, y s'laisse aller, à sa langue d'origine... " - Ti'as pas honte, dis, tu frappes un plus petit?
Et les copains de renchérir:
- O mangiacaga ! si tu le touches, son frère y te serre le cou que la langue, comme ça de longue, elle te sort! "

Le pataouète, c'est une philosophie.
Albert Camus, tiens, il a écrit en pataouète !

Alors Coco y s'avanœ et y lui dit: "Arrête un peu, arte. " L'autre y dit: "Qu'est-ce qu'y a ?" Alors Coco y lui dit: "Je vas te donner des coups.
- A moi tu vas donner des coups? "
Alors y met la main darrière, mais c'était scousa.
Alors Coco y lui dit: " Mets pas la main darrière, parce qu'après j'te choppe le 6,35 et t'y mangeras des coups quand même. "
L'autre il a pas mis la main. Et Coco, rien qu'un, y lui a donné pas deux, un.
L'autre il était par terre. "Oua, oua ", qu'y faisait.
Alors le monde il est venu. La bagarre, elle a commencé.
Y en a un qui s'est avancé à Coco, deux, trois.
Moi j'y ai dit: "Dis, tu vas toucher à mon frère?
- Qui, ton frère?
Si c'est pas mon frère, c'est comme mon frère.
" Alors j'y ai donné un taquet. Coco y tapait, moi je tapais, Lucien y tapait.
Moi j'en avais un dans un coin et avec la tête: "Bom, bom."
Alors les agents y sont venus. Y nous ont mis les chaînes, dis.
La honte à la figure, j'avais, de traverser tout Bab-el-Oued. Devant le Gentleman's bar, y avait des copains et des petites, dis. La honte à la figure.
Mais après, le père à Lucien, y nous a dit: "Vous avez raison. "

Cagayous à la Course

- Depis qu'on s'a annoncé qui va avoir la course à les bateaux à pétrole qui vont venir ici pour partir jusqu'à Mahon et pis après à Toulon vec des fêtes et tout, sans dire rien à personne, nous avons fait la réunion à le Bain de l'Arabe, pour parler si a pas moyen qu'on gagne le prix.

- Zérofranc qu'à présent y travaille serrurier, y se tient le tricycque d'occasion qui fout rien dedans la cave. Alors un coup de compass y m'a venu et je m'ai pensé qu'on se l'enrange dessur la grande pastéra que Moulaver il y a vendue à Tonico pour aller pêcher à la dynamite par là-bas le Kassour.
- Tonico et les autes tous y s'a fait choppé par la poulice et maintenant y mange les zharicots à le Gouvernement à l'Hôtel garni de Barberousse. Ça fait que rien y l'empèche que nous y prenons le bateau jusqu'à temps que lui y finit son congé.

- Ça c'est parler juste, y dit Pacco que de tant qui fume la cigarette y vient potrinaire. Seurement ça vaut mieux que tu t'achètes le sous-marin, comme ça tu gagnes à tous sans qu'aucun y te voye.
- Vous voulez monter le canote qui marche pluss vite qu'à les marsouins et qui coûte pas un pélo et que jamais y s'arrête, hein ?
- Que tchalife y s'en va sortir à le monde, çuila là encore, y dit Ugène le louette.
- Congrès nous faisons ici, y répond çuilà qu'il a la Calotte jaune, aucun il a le droit angorer à personne. Le truc que j'a inventé moi, si les Anglais y 'se le connaît, tout de suite on me l'achète. Comme vous autes tous vous êtes pas des Anglais, axcepté Calcidone que c'est un Maltais, battel je vous fais cadeau le systéme que je parle.
Primo vous vous soichissez une gossette qu'elle soye pas jalouse et qu'elle se tient quate mètres de long. Après, par en dessous la quille, vous vous amarrez bien Calcidone à poil, de dos, vec la sauventrière. Après vous y mettez le suif par tout et vous y donnez l'anjexion vec trois ou quate litres du vin. Après vous y posez bien le bouchon là oùsqu'y faut pour que l'eau elle rentre pas en dedans sa pantcha. Après vous vous attachez en devant la proa une cagne vec le paquet des cigares, comme si ça serait la figue et le bateau y file comme le vent pourquoi aucun y l'attaque à Calcidone pour nager et faire la respiration.
En tendant ça qui raconte ce fant de pute de la Calotte jaune, le manche y nous a attrapé à tous ensemble et si y s'en sauve pas, si vrai qu'y a un Dieu, nous se le jetons à la mer tout habillé. Vec ce gosse là jamais on peut parler sérieux sans qui sort les c. . .
De la pétouche qui se tient La Calotte jaune y s'avait assis loin, dessur la sardinale qu'on s'avait tirée à terre, et y lâchait des saloperies. - Allez quoi c'est nous faisons ? j'y dis à la compagnie. Personne y veut marcher vec le drapeau de Bablouette à Toulon ?
Laisse moi que je pense dessur ça que tu dis à rapport à le tricyque pour voir si y a pas plan qu'on se l'anrange.
-- Y marche ?
- Des fois oui, des fois non. Jamais c'est sûr, t'sais.
- Ti es capabe toi d'y donner à boire le pétrole, l'huile et tout ça qui faut pour qui s'arrête pas
-- Probabe.
-- Alorss qu'est-ce tu risques défais le bien, après tu te l'en nettoyes comme y faut et tu te le portes ici pour que nous le montons dessur la pastéra.
- Ho! qué vite tu vas toi !
Attends que j'y fais les palettes qu'on met à les roules, aussi non ça serait la même chose comme si elles tournent pas.
Ti as raison. Chaque y connit son métier, y dit Bacora. Du temps que toi tu travailles, moi, Cagayous et Ugene nous s'anrangeons la pastéra à Tonico qu'elle fait de l'eau comme un panier ; nous y faisons le gouvernail, nous se la calafatons bien et vinga de la peinturer comme si ça serait le yachte à le roi des Anglais.
- Quel nom nous y sortons y demande Çuilà qu'il a La Calotte jaune qui s'avait amené à peu à peu ?
Pacco y dit :
-- Le Pélayo, que c'est le bateau qui marche pluss vite de tous.
- Mieux vous y mettez le Gargal que c'est un vent fou y dit Moulavermne qui tonnait rien que ramasser l'herbe dessur les rochers pour vendre à la Pêcherie.
- Ça vaut rien, sors un nom de chose qui soye chouette pour un bateau qui file, boucoup y demande La Calotte jaune à Calcid.
- L'Arapète y dit ce paquet de pêcheur des oursins.
-- Mécago le rocher des moules tu sors, du temps que ti es! Pas pour rigoler va, y répond Bacora, Calcidone y se tient une pochetée soi- soi.
--- Aspéra, j'y dis, à tous, je me tiens le nom qui va juste et que les autes bateaux y z'ont la sousto.
- A voir ? y demandent les camarades en se faisant un roglé..
- Le bateau à pétrole que nous faisons nous autes pour que la sanche il y vient, faut qui s'appelle le Aucun il y met. Oilà, ça que je dis moi.
Aïe qué bien ! y dit Zérofranc.
- Nous y demandons à le curé de la Cantère qui se le baptise vec le champagne y dit Çuilà qu'il a la Calotte jaune et nous y donnons la permission qui se suce le bouchon.
--- Parle pas mal ici, petit bâtard, que si ton père y t'entend y te lève le nom, y dit Pacco que quand même il a faitl'armée vec Zérofranc il aime pas qu'on se blague à les curés:
-- La mode c'est que les canotes on se les baptise vec les bonbons, le vin blanc et l'anis, pas pluss.
- La réunion elle a été finite et le jour d'après nous avons commencé de faire neuf la pastéra a Tonico.
      Zérofranc lui y s'attaque à le tricyque que la rouille y le mange. Y s'a fallu qui démonte chaque truc un par un. Après y s'a té la roule d'en devant et les tuyaux et i1 a laissé rien que les roufes de darrière vec des palettes en bois et la marmite qui s'éclate le pétrole.
      Pour s'engantcher cette mécanique dessur la pastéra, mât qué difficile ! quate journées de travail. A la fin, à la fin, le Aucun il y met il a été fini et baptisé à l'oeil par le curé spagnol. Ma parole ce bateau là y ressemble un carricolo qui s'a tombé de dos.
      A le jour qu'on va lancer à la mer, le Aucun il y met, tous les camarades et Mecièu Hoc y s'ont amenés dessur la plage pour voir.
      Moi je suis le patron à le timon, Zérofranc y fait mécanicien et La Calotte jaune à cause qui pèse pas boucoup y fait mousse à l'avant, en côté du bidon du pétrole.
      Une chiée des sacatrapes, des fourachaux et des fout la faim y s'avaient assis dessur le talus pour arrégarder.
      Oila tous les camarades y donnent le coup de main polir sarger la pastéra et se la porter doucement, pourquoi c'est lourd, hein, dedans le petit bassin à le bain des femmes.
    Une fois qu'il a rentré dedans la mer, zac ! y s'enfonce de cul à motié et y lève la proue comme une savate. Forcé que Zérofranc et La Calotte jaune y s'assient à la pointe pour qui vient droit.
- Avant que moi je monte j'y parle à Zéro franc, fais marcher la machine pour voir si elle fait pas figa.
Zérofranc y tourne, y tourne je sais pas quoi, plus de dimi heure et rien y bouge.
La Calotte jaune y tourne, y tourne, Peau de n .. .
On laisse que Bacora y monte à la place à Zérofranc et vinga de tourner tant qui peut, Zocco !
-- La trimille putain d'sâ soeur ! y .crie Zérofranc, j'a pas mis la bougie.
Qué, la bougie ! y parle çuilâ qu'il a La Calotte jaune. Pas besoin de la bougie, pisq'ue t'y mets le pétrole, bougue denaz
-. Dis-y à Ugène qui s'en va s'en acheter une achez sa belli, soeur qu'elle tient l'épicerie, y commande Bacora.
Zérofranc y fait voir quelle bougie c'est qui s'a oublié d'y poser à la marmite et oilà y commence de trimer dessur la mécanique qu'on tourne, patience.
- Ça vaut mieux que vous faisez la course à la nage, va, y dit Calcidoné, tranquille.
- Viens tourner, toi,spece de fégnant, y crie La Calotte jaune qui s'avait empoigné la crampe à le bras.
-- A Kalla ! je viens y répond Calcidone.
., Reusement que Bacora y se l'a empéché qui monte, pourquoi si jamais ce maltachouche y pose un pied dessur la pastéra, adios ! tout de suite elle traboque.
Tourne que te tournes y vient la peau, basta à la fin, oilà que la marmite elle se f. ., à lancer des pets vec du feu, tac, tac, chtaf ! comme si elle va s'éclater.
Entention ! y crie Zérofranc que l'amarre elle casse pas que je m'en vais faire un coup de l'embarayage.
Six hommes nous avons attrapé la corde pour que Zérofranc y se fait ça qui dit. Aucun y connait ça que c'est l'embarayage. Moment que Zérofranc y lâche un truc, oila les roules à palettes qu'elles se f.... de tourner fort et zac ! y nous envoyènt un pourpe dessur nous autes quate baquets de l'eau c'est rien en côté. De la trouille qu'on s'a eue,. on s'a lâche la corde et on s'a f.... le camp par en haut le talus.
Mecieu Hoc le povre, qui s'avait assis en errière de nous autes pour fumer la pipe, il a été à moitié écrasé par Calcidone et Pacca et de tout mouillé qu'il a été sûr qui se choppe une fuxion de poitrine.
Le Aucun il y met du temps que nous faisons le sot prieux à l'envers, y s'avait ensauvé par faute côté à le Rocher des Puces.
-- Aoùs qu'il est, aousque ? - Il a traboqué en devant: le Bain Delson y g... les fourachaux d'en haut.. Voir les, voir les ! miséria !
Vite nous courons dessur les rochers qu'y a la porte en haut, et nous descendons faute côté Le Auçun il y met il était à l'envers dessur un bout du rocher qu'on s'attache la corde pour que les enfants y nagent.
Zérofranc, Bacora et Çuilà qu'il a La Calotte jaune y se le poussaient pour qui tourne.
Alorss nous avons sorti les effets grandes vitesses moi et mes camarades, nous avons enrangé le foulard à la mode arabe pour que ça fait le caneçon et vinga de rentrer dedans la mer pour donner la main à les autes. La peste elle était dessur ce fant de pute de bateau qui s'a fallu s'esquinter pluss de une heure avant qu'on se le tire à terre. Aïe qué zé boeuf ! Christo ! qué pagaille y s'a fait tous les trucs qu'y a dedans !
Zérofranc et La Calotte jaune y nous pétaient à mort et y commencent de nous enguelercomme si ça serait été la faute de nous autes ça qu'il est arrivé,.
- Esprès vous avez lâché la corde pour que nous boivons un coup, tas de salauds que vous êtes .! Ça fait rien, va ; Dieu il est juste !
-- Et pourquoi ti annonces pas que tu vas t'engalifourcher à l'embarayage, ho ? La douche que nous s'avons encaissée ça compte pas, non ? Si ti as un bateau qui lève le cul chaque coup qui démare, la politesse elle commande que tu préviens à le monde avant.
Combien des noeuds vous avez filé? y demande Pacco, en rigolant de la fatche qui se tenait La Calotte jaune vec ses cheveux mouillés et pis la chimise qu'elle s'avait sorti de le patalon.
En tendant ça qui dit Pacco, de la rogne qui se tient, La Calotte jaune il a fait une chose que je veux pas parler pourquoi y a des femmes qu'elles font fâché vec moi. Pour sortir les saloperies y a pas comme cette fausse couche de La Calotte jaune.Total nous avons arrécom mencé tout le travail pour raccommoder le Aucun il y met et nous y avons collé partout des morceaux du liège gros pour plus qui s'enfonce au fond.Le jeudi d'après que la mer elle était comme de l'huile, nous s'avons embarqué moi, Zérofrarlc et la Calotte jaune, habillés rien qu'avec les caneçons pour pas que le bateau encore y nous couillone un aute coup. Mecieu Hoc il a resté en haut, le talus. Vingt francs on li donne y descend pas.
Après que nous avons trimé dimi-heure vee la mécanique, oilà la pastéra qu'elle commence de voguer, tof, tof, tof, tof, en s'envoyant des siaux de l'eau par darriére.
A terre tous on tapait les mains en g. . en sifflant de goût.
- Ahisse le drapeau, à j'y parle à La Calotte jaune et tu fais entention pas bouger boucoup.
Le Aucun il y Met, y marchait pas vite et des fois y marchait comme une crape par en côté, à cause qu'il a pas la quille.
- Donne z'y le gaz et fais l'avance de l'allumage, j'y commande à Zérofranc faut que nous rentrons à l'Agha pareil à le goaland.Je sais pas quoi y s'a touché ce m .. . de Zérofranc, oilà que la machine elle se f.. à péter qu'on se croit que la marmite elle est pleine des marrons, toc ! toc ! donne-z-y ! Çui là qu'il a la Calotte jaune il avait venu blanc.
A qui tu sors le salut ici, j'y dis à Zérofranc, à le roi, à le ministe, à le gouverneur `l Gare .que 'l'Amirauté elle s'en va répondre. - Le pétrole il est pas bon ou peut ètre que c'est la bougie qu'elle est venue sale.
- Ferme quéqua chose que ça fait plus du bruit, aussi non La Calotte Jaune y s'attrape la rougeole avant que nous arrivons à Mahon.
De la rage qui se tient, La Calotte jaune y s'avait descendu le drapeau sans qu'aucun il y donne la permission.
Juste nous arrivons en côté des sardinales qui ramaient et qui nous jettent des mots pour rigoler.
Un y me demande En apolitain si nous ballons la nonssiére dedans le golfe pour que l'escadre elle vient. Un aute y demande qu'on le laisse qui s'éguisse son couteau dessur la roule. Un aute y demandé si nous faisons promener à le moulin de la savonnerie de la Cantère. Nous y avons répondu que nous y marquons la route à le roi des Naps pour pas qui se perd quand y vient Alger vec son chaland. Après vingà de lâcher les insultes en arabe, en spagnol, en français, en maltais, en apolitain et tout. Çuilà qu'il a La Calotte jaune il y avait passé la pétouche et y s'y envoyait une désarge qui Zérofranc à motié à poil qui se tri-fouillait des trucs en dessous la marmite. A force que t'y fais des misères, gare qui s'arrête pas. J'a pas la montre ici y répond Zérofranc quis'avait assis dedans la pastéra comme à le café maure ; demande-z-y à le mousse. La Calotte jaune y se tient dessur son caneçon la chaîne arabe en argent vec des aglands, mais aulieur que ça soye une montre qu'elle est à le bout, c'est un anneau des rideaux en cuivre.
-- Aoùsqu'elle est la montre, ?
-- J'y a donné à le bijoutier de le Mont-de-Piclé pour qui me met les anitiales dessur le couvert. Si tu veux qu'on te dit quelle heure c'est, envoyé z'y une dépêche à le marabout qu'il est en haut la mosquée.
Zérofranc toujours y travaillait dedans les mécaniques qu'à présent y perd la force.:
- Ouvre l'oeil ça que je te dis moi. De tant que t'y grattes le darrière à la marmite de le gaz qu'à la fin elle s'étèint.
Elle fait des râtés, y dit Zérofrane. Peut-être, c'est le ressort à la soupape, d'en bas qui ferme pas bien.
- - -Qui c'estqui te dit quéque chose ? Qui c'est qui réclame ? Touche rien ça vaut mieux.
Aouat ! Tout le tant Zérofranc y tripote par en dessous, y s'attache un bout du fil de fer à une chose, après y tourne un truc et tout d'un coup, et oilà
il y met qui se prend le mors aux dents et qui se f ... à filer, à tourner, à mettre le c...en l'air jusqu'à temps qui s'attaque de pointe un palangrter gros que le pôvre y dit rien à personne que d'un peu nous traboquons.
Aïe qué misère !
De la peur qui se tenait, Çuilà qu'il a La Calotte jaune, y s'avait sauté dessur le palangrier que c'était Farda, le patron.
-- D'aoùsque vous sortez vous autes y demande Farda. Aoùsque vous avez volé ce chariot. Pas assez. que nous avons calé dessur des pavés encore faut que vous venez nous faire l'abordage comme si- nous serions été l'amiral Togo. Si jamais y a la réparation, c'est vous autes que vous payez, entention ! .
- C'est un bateau de course que nous faisons l'essayage pour y faire ramasser les balais à les autes.
- Reusemént que t'y mets pas . l'épe ron aussinon tu te casses les rochers.
Nous avons , blagué un peu moi et Farda et mes camarades et après j'y commande à La Calotte jaune qui vient à sa place et. à Zérofranc qui. faite l'embardyage grande vitesse.
La Calotte jaune y veut rien savoir pour venir à bord le Aucun il y met ; pas; même vous y donnez le costume neuf y-bouge de dessur le palan grier; Y répond vec la main en disant : tiens ! pas plus.
Zérofranc y tourne la mécanique-qu'elle s'avait cassée un boyau qui. passe le gaz et une roule.
--- A Mahon vous allez ? y dit Farda. Si vous rentrez dedans,le port avant que ça soye Noël, vous m'envoyez la soubressade, le montécao et le formage dela vessie, pas vrai ?
- Donne la remorque' ça. vaut mieux j'y dit à Farda que la pastera elle fait de l'eau et que nous avons pas l'escape.
Farda il a jeté un bout de la corde et--l'éponge pour que nous levons l'eau. Ce fant , de p... de La Calotte jaune y' se pissait de tant content qu'il est.
L'eau elle rentrait ''fort et à pela: à peu la pastéra elle s'enfonce. . . Tout -d'un' coup, adios, le Aucun il y met y coule à le fond de la mer et nous autes pressa pressa nous grimpons à bord le palangrier.
- Quand'c'est qu'on se fait le course ? y dit Farda, sérieux.
- Assez, blague pas le monde aussit non on te sort pas la médaille.
- Splique, splique bien ici, y dit Far-.da : Vous venez de Mahon ou .vous allez partir quand nous s'avons rencontrés ?
- A Malte nous étrons. Seurement comme Cagayous y s'avait oublié d'arrégarder à queue heure qu'il avait parti d'Alger nous avons revenu pour voir.
- Teigne i bougue de langue de chouari j'y dis a ce petit chiqueur de La Calotte jaune, qu'à présent qui s'avait bien enquillé dedans le palangrier, sa langue elle revenait vivante.
Zérofranc y faisait une malafatche qui ressemble mi vieux bousnel malade.
--, Si c'est pas malheureux qu'un bateau joli comme çuilà là, y soye nôyé. Solipanè, çuilà qui pêche la clovisse à Hussein-Dey, y te j'arrait acheté une pièce de dix francs vec les papiers..1'te jure, tiens
... Quand nous avons rentré à Bablouette, à pattes vec le caneçon, les -camarades y nous parlent aoùsqu'il est le Aucun il y met ?
Alorss, nous actes nous y avons, dit comme ça qui s'a ensauvé lui tout seul à Mahon.
Quand même, va, si çà serait-pas été â la faute à ce m :.. de palangrier, peutêtre nous gagnons la course:
Qui c'est qui le sait; ho !

Par Musette

Collectif des Guelmois site internet GUELMA-FRANCE