Guelma, après des siècles de silence émergeait de ses ruines et donnait naissance une ville nouvelle, chassant l'image de poussière et de boue.
Les rues pavées donnaient l'impression de propreté.
La rue Sadi Carnot principale artère de la ville s'honorait de la fée lumière et d'un bureau de poste.
Les trottoirs donnaient une ombre fraîche que dispensaient des arbres au tronc blanc de chaux.
Les calèches prenaient place autour de la place St Augustin, et les gosses, que rien ne faisait peur descendaient la rue dans des "voitures à roue" ainsi une vie paisible s'écoulait à Guelma

Le 14 juillet! fête mémorable où se mélaient chapeaux melons et burnous

Site Internet GUELMA-FRANCE