LES THERMES DE CALAMA

CASERNE HACKETT

             Les ruines des thermes de Guelma qui se situent à l'intérieur de la caserne, sont encore imposantes quand elles sont découvertes par les premiers soldats français en 1836.

             La construction peut remonter au IIème siècle de notre ère. Elle est faite en blocage avec des revêtements de pierres de petit appareil et en briques. Certaines parties sont constituées en pierres de taille.

             Une grande salle rectangulaire mesure 22 mètres de long sur 14 de large. Elle présente deux niches pour statues. A une hauteur de 10 mètres, de fortes consoles en pierre scellées aux murs, portent quatre arceaux qui enjambent la salle, servent de charpente à la toiture. A hauteur des consoles, dans les parois, des trous pour l'insertion des madriers supportant le plancher indiquent la présence d'un étage sous le toit. Monsieur Ravoisié considère que cette salle est un tépidarium ( ).

             Onze portes de dimensions variées donnent accès à d'autres pièces ou à l'extérieur. Presque toutes sont bouchées. Une partie des salles de l'est a subsisté. Leurs dimensions sont modestes. Elles sont surmontées d'un étage, dont les chambres présentent des voûtes. A l'ouest, Ravoisié signale une abside qui occupe peut-être le fond du caldarium ( ). Quelques fragments d'une arcade en marbre sont trouvés dans cette ruine. Ils représentent des sculptures d'un buste d'Océan ( ). Un bassin, plus au Nord, reçoit probablement de l'eau froide pour tempérer la chaleur. Au Sud-Est, une ouverture et une vanne servent à l'écoulement du trop plein. Autour de cette piscine, on distingue quelques traces de bâtiments probablement remaniés à diverses époques. On y observe aussi, un aigle, et un trident flanqué de dauphins.

             A l'époque Byzantine, les thermes sont enclavés dans la citadelle construite sur l'ordre du général Solomon : Une petite poterne s'ouvre dans le rempart à coté de l'édifice romain comme l'atteste une inscription :

"Posticius sub terma concluditur ferro"

Site Internet du Collectif des Guelmois GUELMA France